Objectif à Denek: rester au contact avec le duo de tête, voire plus...

Publié le

Essor-Charleroi-4.jpg
Nouveau duel, et quel duel ce soir puisque les partenaires de John Torson (photo archives VDN) se déplacent ce soir dans le sud ouest pour y rencontrer le Denek Bat. Une équipe qui, si l'on regarde ses statistiques (voir article d'hier et données reprises dans la presse aujourd'hui...), mériterait un meilleur classement. C'est donc un nouveau défi que devront relever nos gars, l'objectif étant bien entendu de garder le contact avec les deux équipes qui sont devant nous au général, Reims et Le Puy.

Ci-dessous, la revue de presse du jour...

ALLEZ VOLTAIRE... ON EST TOUS AVEC TOI !!!


Revue de presse

Denain part à l'assaut d'Hel Hogar, citadelle imprenable en 2010

Après sa victoire à l'arrachée face à Saint-Quentin, Denain se déplace dans le sud-ouest pour une rencontre qui n'aura rien d'une partie de plaisir.
Les Bayonnais restent peut-être sur deux défaites loin de leurs bases : ils n'en sont pas moins invaincus à Hel Hogar en 2010. Chris Singleton récupérera de surcroît l'Américain Larry Blair (25,6 pts de moyenne), absent à Blois à cause d'une blessure à l'oeil.

Autre inquiétude : si Denain reste sur huit victoires d'affilée à la maison, la chanson n'est pas la même à l'extérieur, où les équipiers de Manu Hinfray restent sur deux victoires et six revers.
« Nous avons un autre potentiel »

À l'aller, ils s'étaient pris les pieds dans le tapis (76-83) au terme d'une rencontre durant laquelle ils avaient couru toute la seconde mi-temps après le score. Ce soir-là, outre Blair (24 points), Viglianco (18 points), Blanchot (12 points) et Rey (10 points) avaient été les bourreaux de Voltaire.

Le danger ne viendra pas que de ceux-là, hélas : il ne faudrait pas oublier Boris Elisabeth-Mesn et Sylvain Baykam, qui tournent à plus de 60 % à deux points depuis le début de saison. Le tout menant Denek à posséder la meilleure attaque du championnat.

Denain en a quand même connu d'autres cette saison et tous les joueurs sont prêts à relever le défi. Il leur faudra montrer autre chose toutefois que ce qu'ils ont produit face au SQBB, même si la victoire a été au rendez-vous. C'est ce que regrettait leur coach, Marc Silvert, à la fin du match : « Nous avons un autre potentiel que ce que nous venons de montrer ce soir. » Il faudra également rentrer très vite dans le match pour ne pas laisser les Basques prendre de la confiance.

Dans cette 26e journée, Le Puy (qui a joué et gagné 110-86 son match avancé de la 30e journée face au Centre fédéral) reçoit Get Vosges, tombeur de grosses cylindrés mais chez lui, tandis que Reims devrait facilement écarter Saint-Chamond.

R. P. (CLP)

DENEK (9e, 39 points) - DENAIN (3e, 42 points) : ce soir, à 20 h.
w Article paru dans La Voix du Nord du samedi 13 mars 2010.


Renouer avec la victoire
Après deux échecs loin de sa base, le club côtier reçoit la grosse cylindrée nordiste, 3e du classement. Objectif : rester maître à El Hogar.

Le Denek Bat sait à quoi s'attendre. Samedi à 20 heures, il lui faudra livrer un match plein et de haute volée pour renouer avec le succès. Et pour cause, le club basque reçoit Denain, un des poids lourds de ce championnat qui rivalise avec le leader Rémois, Le Puy (2e) et en intensité physique avec Angers BC et Saint-Quentin.

Le contexte

A huit journées de la fin de championnat et avant de laisser place aux play-off, rien n'est encore fait pour quasiment personne tant ce championnat est homogène, difficile et excitant. Denek Bat reste sur deux défaites consécutives loin de sa base. Rien d'alarmant car pour l'heure, il est toujours en play-off à égalité au classement avec Boulogne et Angers BC. En 2010 il est invaincu à El Hogar et compte bien le rester. De son côté Denain s'exporte bien. À ce jour il s'est déjà imposé à six reprises loin de ses terres. Et samedi dernier il est arrivé à bout après prolongation de valeureux Saint-Quentinois grâce à un Frédéric Minet (meneur du club basque en 2004-2005) des grands soirs : 31 points et 37 d'évaluation finale.

Blair, le retour

A Blois, Chris Singleton n'a pas aligné son joueur américain sur la feuille de match « aujourd'hui ce qui est le plus important est la santé des joueurs, donc pas question pour moi de le remettre sur un parquet tant qu'il ne sera pas à 100 % » avouait-il quelques heures avant la rencontre. Samedi l'Américain sera de retour et compte bien insuffler la voix à suivre à ses partenaires pour s'imposer.

L'adversaire

Il se résume en une phrase : un combat physique de tous les instants. Denain, promu cette année en N 1 est une équipe non seulement très dure mais elle est aussi la plus grande de ce championnat avec une moyenne de 1 m 96. Pour beaucoup, cette formation est comme un boxeur qui encaisse les coups mais qui reste debout avant de te mettre KO. Au match aller pourtant, certes Denek Bat avait encaissé mais n'avait pas jeté les gants. Il était sorti vainqueur du ring (76/83) au terme d'une rencontre menée de bout en bout. Les joueurs de Marc Silvert veulent leur revanche. Pour que Denek Bat s'en sorte sur les impacts, il faudra envoyer le message d'entrée, car en face il y a de sacrés clients : non seulement il y a Minet mais se trouve aussi le trio Belkessa-Gouacide-Torson sans omettre le Lituanien Mantas Ruikis, 25 ans jouant sur le poste 3 et recruté par Silvert début janvier.

La journée

Angers Saint Léonard (14)-Blois (4) ; Boulogne (7)-Saint Etienne (12) ; Cognac (16)-Angers BC (8) ; Le Puy (2)-Get Vosges (11) ; Centre Fédéral (18)-Liévin (10) ; Longwy (17)-Challans (6) - Saint- Quentin (13)-Chalons (5) ; Reims (1)-Saint Chamond (15).
Odile Darrigol
w Article paru dans Sud Ouest du vendredi 12 mars 2010.

Commenter cet article