Fos-sur-Mer au programme, ce soir au complexe sportif, pour quitter la zone rouge !

Publié le par ASC Denain-Voltaire PH

Renaud Brocheray 01

 

Une victoire, quatre défaites dont trois dans le money-time : tel est le bilan actuel de notre équipe de Denain-Voltaire. Un bilan intéressant pour un promu à ce niveau-là, mais il manque le principal : les victoires. Ce soir, dans sa salle Jean-Degros surchauffée, nos joueurs auront ) coeur de faire oublier leur fin de match désastreuse, la semaine dernière, face au grand CSP Limoges. Mais pour cela, ils auront aussi et surtout besoin de vous, supporters, pour gagner en confiance... et gagner tout court !

Denain a démontré, depuis le début de saison, qu'il a sa place en Pro B. Face à l'ancien leader invaincu, Fos-sur-Mer, tout porte à croire que le match sera passionnant, les 40 minutes dans leur globalité seront importantes.

Tous avec notre équipe !

ALLEZ VOLTAIRE !!!

 

Revue de presse

 

Renaud Brocheray, la bonne étoile pour maintenir Denain ?

L'intérieur denaisien Renaud Brocheray a passé deux saisons à Fos-sur-Mer, adversaire des hommes de Marc Silvert ce soir (20 h) à la salle Jean-Degros. Pour les retrouvailles, le n° 7 de Voltaire n'envisage qu'une chose : la victoire. L'émotion passera au second plan.

- Le match de ce soir face à votre ancien club aura-t-il une saveur particulière pour vous ?

« Vu le contexte, je me préoccupe davantage de mon équipe que de l'adversaire. Nous ne sommes pas dans une situation très confortable (Denain est 15e avec 6 points en cinq matches) et il faut absolument s'imposer ce soir pour s'en sortir. Je vais retrouver des joueurs que j'ai connus à Fos, Mamadou Dia et Philippe Haquet, mais sur le terrain, je ne penserai qu'à l'emporter. »

- Que manque-t-il justement à Denain depuis le début de la saison pour y parvenir ?

« Il faut bien se concentrer sur ce que l'on fait et s'arracher. A part la rencontre face à Nantes (défaite 78-81), nous n'avons pas montré de mauvaises choses. Si on continue avec cette envie, surtout devant notre public, ça va finir par passer. J'admets que le bilan comptable après cinq journées (quatre défaites et une victoire) n'est pas bon, mais collectivement, il y a des motifs d'espoirs. »

- Que redoutez-vous chez votre adversaire du soir qui pointe dans le trio de tête avec neuf points ?

« Il joue vite et s'appuie, à défaut de gros postes, sur un effectif équilibré capable de nombreuses rotations. Fos-sur-Mer a gardé son ossature et su renforcer intelligemment un effectif très complémentaire. Le club a un beau projet sportif, des ambitions : je ne suis pas du tout étonné de le voir dans le haut du panier. Il peut être l'une des surprises de ce championnat, voire de la saison prochaine. »

- L'adversaire paraît quand même plus abordable que Limoges...

« Cette équipe (Limoges), on le sait, est au-dessus du lot. On a eu de bonnes périodes et des moments difficiles. C'est après ce type de défaite (106-72 à Beaublanc le week-end dernier) qu'on voit la force mentale d'une équipe. On ne s'en sortira qu'en allant dans ce sens, collectivement. »

- Vous avez connu quatre montées avec quatre clubs différents (Bordeaux de N2 en N1, Saint-Vallier, Fos-sur-Mer et Denain de N1 en Pro B). Vous êtes le porte-bonheur des équipes...

(Rires) « C'est vrai mais je ne m'en vante pas trop car avec les deux derniers, ça s'est vraiment fait de justesse. J'ai peut-être une bonne étoile. J'espère la conserver pour maintenir Denain en Pro B cette saison. »

Samuel Petit

> Source : VDN (texte et photo).

 

La 6e journée de Pro B

 

04 novembre (6ème journée)
Denain 20:00 Fos-sur-Mer
Lille 20:00 Limoges
Aix-Maurienne 20:00 Châlons-Reims
Antibes 20:00 Evreux
05 novembre (6ème journée)
Bourg-en-Bresse 20:00 Bordeaux
Boulogne-sur-Mer 20:00 Vichy
Rouen 20:00 Nantes
Quimper 20:00 Le Portel

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article