A Blois, un mauvais départ... et une nouvelle défaite !

Publié le


Il fallait que ça arrive aussi à l'extérieur, et c'est arrivé hier soir : Denain a perdu à Blois. Face à une équipe pourtant affaiblie en termes de rotation, notre équipe n'a pas répondu présente en première mi-temps, distancée de 18 points au bout de vingt minutes de jeu. Si la seconde période était davantage à la hauteur des ambitions des coéquipiers de John Torson, c'était malheureusement trop tard. Un match qui ressemble étrangement à celui de la semaine passée, face à Denek Bat. Il faudra rapidement corriger le tir car, quand on voit ce que produit l'équipe en seconde période, il y a vraiment de quoi passer... Prochain match la semaine prochaine, à domicile, face à Angers EOSL... celle-là même qui avait battu Blois sur son terrain il y a huit jours !
Pour information, je ne serai pas là pendant une semaine. Pour la revue de presse, n'hésitez pas à rajouter les autres articles dans les commentaires, car je n'en aurai pas forcément l'occasion. D'ici là, je vous proposerai quand même de la lecture toute la semaine, pas de problème. Je serai de retour le lundi 16 novembre, et reprendrait un rythme normal sur notre blog...
ALLEZ VOLTAIRE !!!


Les Denaisiens piégés par une équipe de Blois plus solide qu'il n'y paraissait
Mâchoires serrées, torses bombés, visages fermés... Ils avaient la haine, les gars de Nicolas Faure, hier soir.
Les Denaisiens ont été cueillis à froid par cette équipe blessée de n'avoir pas su trouver sa place dans ce championnat. Dès les premières minutes, Bach et Torson donnaient le ton de la rencontre (5-0, 1ere). Et le vent soufflé par Blot, Tensorer, Recoura et Orr se transformaient vite en ouragan (29-22, 9 e), surtout après la perte de Belkessa sur blessure au bout de cinq minutes de jeu. De plus, la défense proposée par le « cinq » de Marc Silvert ne gênait pas beaucoup les Blésois, assez facilement en position de shoots ouverts. L'écart grandissait jusqu'à la mi-temps (54-36).

Dans le troisième quart-temps, les joueurs de l'ADA commençaient à tirer la langue, sans profondeur de banc. En face, les Nordistes variaient enfin leurs défenses et proposaient quelque chose du plus haut et agressif.

Cependant, les Blésois parvenaient à bien gérer leur avance et se présentaient au coup d'envoi de la dernière période avec quatorze points de plus (70-56).

En tout état de cause, les Nordistes n'avaient qu'à se rendre à l'évidence : pour une équipe censée pêcher dans le secteur intérieur, Blois se défend plutôt bien, et propose même une défense aussi solide que simple. Malgré tout, la fin de rencontre mettait à jour les carences en effectifs de l'ADA qui commençait à tirer la langue. Cependant, la débauche d'énergie était telle que les Nordistes aussi étaient cuits et il fallait attendre plus de trois minutes dans cette dernière période pour voir le premier panier inscrit, en l'occurrence par Blot (3 pts). Minet répondait aussitôt, imité de Morand. Denain remontait peu à peu son retard et ne se trouvait plus qu'à - 7 (73-66) à 5 minutes de la fin du match. Minet et Morand, intenables, ramenaient Denain à 2 points (76-74) à 2'26'' du terme de la partie. Mais l'ADA tenait bon et s'imposait (85-77).
w Article et photo parus dans La Voix du Nord du dimanche 8 novembre 2009.

> Retrouvez la feuille de match via le lien suivant : cliquez ici !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article