Zoom sur notre futur adversaire : Espé Châlons-en-Champagne (6e)

Publié le par Jean-Philippe

Photos-Cyrille-01.jpg
(A l'aller, une victoire de six points contre Châlons pour les partenaires de Nils Gouacide - photo d'archives Cyrille).

Il faut vite oublier la défaite de samedi dernier, à Saint-Léonard. Ce samedi 3 avril, à 20 heures, notre équipe de Denain-Voltaire a rendez-vous avec Châlons pour un match tout aussi indécis, qu'il faudra gagner à tout prix pour garder le contact et mettre la pression au leader Le Puy. Voici comme toutes les semaines quelques données statistiques sur notre prochain adversaire, ainsi qu'une revue de presse sur les derniers matchs joués par les partenaires de Boire et Kennedy. J'ai ajouté en bas de page un article sur la fusion entre Reims et Châlons également...

ALLEZ VOLTAIRE !!!


w Données statistiques :

 

- 11e attaque de NM1 : 74,2 points de moyenne (Denain 2e avec 84,1).

 - 6e moyenne à 2 pts : 54,7 % de réussite (Denain 3e avec 55,1 %).

- 5e à 3 pts : 37,6 % de réussite (Denain 1er avec 40,6 %).

- 14e équipe aux rebonds avec une moyenne de 31,2/match (Denain 1er avec 36,6 %).

- 15e équipe en passes décisives avec une moyenne de 14,1/match (Denain 5e avec 15,6).

- 8e équipe en interceptions avec une moyenne de 9,1/match (Denain 12e avec 7,7).

- 11e équipe en balles perdues avec une moyenne de 14,7/match (Denain 7e avec 16,1).

- Evaluation : St Léonard 10e avec 82,4 de moyenne ; Denain 1er avec 94,2 de moyenne.

 

> Sur le plan des individualités, notre équipe de Denain-Voltaire devra notamment se méfier de Gabriel Kennedy qui marque 13,9 points par match et réalise 6,7 rebonds par match (15,4 d'évaluation en moyenne), ou encore à son meneur Maxime Boire (5e meilleur passeur de NM1 et 8e en ce qui concerne les interceptions).

 

w L’équipe :

 

4. Mathieu Sommesous (1,76 m, poste 1) ; 5. Kamir ARAFA (1,88 m, poste 2) ; 6. Baptiste Curculosse (1,80 m, poste 1) ; 8. Mouhamadou  M'Bodji (1,93 m, poste 3) ; 9. Moses Mubarak (1,92 m, poste 2) ; 10. Cédric Beesly(1,95 m, poste 3) ; 11. Vaidotas Pridotkas (2,00 m, poste 4) ; 12. Maxime Boire (1,78 m, poste 1) ; 13. David Thevenon (1,86 m, poste 1) ; 14. Olivier Kolb (2,05 m, poste 5) ; 15. Gabriel Kennedy (2,05 m, poste 5). Entraîneur : Bertrand Van Bustele. Assistant : Mickael Sommesous .

 

 

w Revue de presse :

 
Match aller : Denain-Voltaire-Espé Châlons (73-67)
Une victoire collective pour Denain face à Chalons-en-Champagne

Tenu en échec pendant une mi-temps, Denain s'est par la suite transcendé collectivement pour s'offrir une belle victoire qui lui permet d'écarter un rival et rester dans le trio de tête.
> Source : La Voix du Nord du 22 novembre 2009.

Après l'élimination par Brest mardi en coupe de France, Denain reprenait le cours du championnat, compétition beaucoup plus importante et dans laquelle Voltaire occupe, depuis le début de saison, le haut du pavé. Denain avait raison de la zone adverse et Gouacide et Bach plaçaient dans un premier temps leurs couleurs en tête, vite imités par Minet et Torson : 9-1 (4e). Chalons réagissait par Mubarak et Kolb et la partie s'équilibrait, malgré Gouacide qui dominait sous les cercles : 13-9 (6e). C'est là que les artilleurs d'en face trouvaient trois fois la cible aux tirs primés pour égaliser : 15-15 (8e). Un petit coup de rein de Gouacide permit tout de même aux Denaisiens de virer en tête le premier quart-temps : 21-19 (10e). Belkessa et Bach se mettaient alors en évidence et permettaient de faire un petit break : 30-22 (13e). Toujours cela de pris pour la confiance. Néanmoins, Thévenon profitait des espaces que l'on lui laissait pour envoyer deux missiles sans difficultés : 35-32 (17e ) et Kennedy réduisait encore plus la marque : 35-34 (18e). Au repos, les deux formations étaient au coude à coude : 38-37. Une partie plaisante à suivre entre deux formations proches l'une de l'autre, mais Torson avait déjà été sanctionné trois fois.

Le bras de fer se poursuivait au retour des vestiaires : 42-41 (23e) mais Belkessa et Minet avaient la riche d'envoyer quatre perles bienvenues : 54-44 (25e). De sacrés instants peut-être décisifs, mais Gouacide et Torson avaient quatre fautes chacun (27e). La voie était un peu plus libre en dessous pour Kennedy et consorts, mais les Denaisiens démontraient une sacrée vaillance, de l'enthousiasme pour mener le bal à leur guise et mettre souvent sous l'éteignoir certains adversaires : 58-45 (30e). Bach et Morand prouvaient que Denain avait trouvé son rythme de croisière et l'équipe déroulait sous les encouragements appuyés des supporters qui mettaient une belle ambiance au fil des minutes : 68-52 (34e). La victoire avait définitivement choisi son camp et Denain s'imposa logiquement. Score final : 73-67.
Robert Place (CLP)

 

 

Blois - Espé Châlons : 64-70 (28e journée)

L'Espé a de la mémoire

L'Espé s'est rachetée de son échec bayonnais de la semaine écoulée en prenant sa revanche de l'aller, hier, à Blois.

> Lire la suite (L'Union) : cliquez ici !

 

Espé Châlons - Denek Bat : 81-83 (27e journée)

Le Denek au niveau

Avec 10 paniers primés et 39 rebonds, les joueurs de Chris Singleton ont réussi une très belle opération en s'imposant en Champagne.

> Lire la suite (Sud ouest) : cliquez ici !

 

Saint-Quentin - Espé Châlons : 66-78 (26e journée)

L'Espé et le RCB sortis vivants des pièges

L'un est passé avec brio, l'autre ric-rac : Châlons et Reims  ont passé un bon week-end. Leurs positions en tête sont confortées.

> Lire la suite (L'Union) : cliquez ici !
 
Espé Châlons - Longwy : 93-65 (25e journée)

Facile, presque trop !

Après avoir trinqué à Cognac, Châlons n'avait pas le droit de hoqueter une seconde fois hier sous peine de nuire gravement à ses chances de qualification pour les play-offs. L'Espé a rempli son contrat en ne titubant pas devant Longwy.

> Lire la suite (L'Union) : cliquez ici !
 
A propose de la fusion Reims/Châlons...
Le RCB et l'Espé se rapprochent

Les travaux d'approche portent leurs fruits. L'une des réunions s'était d'ailleurs tenue l'après-midi même du derby, le 13 février.
Dans une salle de René-Tys, les dirigeants des clubs, avec les adjoints aux sports des deux villes, avaient, des heures durant, évoqué les tenants et les aboutissants du dossier.
Depuis hier, on sait que tous sont entrés dans la phase concrète du projet.
A boucler pour fin avril
Le président de l'Espé, Michel Gobillot, et son homologue du RCB, Eric Girardin, ont signé un communiqué commun pour annoncer que Reims et Châlons aspiraient à jouer « sous le même maillot pour maîtriser l'avenir ».
Ce projet de rapprochement, pas nouveau en soi, serait dicté par des objectifs sportifs et des impératifs économiques.
Appui précieux, les édiles de Reims et de Châlons accompagnent la démarche. Dans un futur proche, l'idée est de reconquérir la Pro A. Le temps presse puisque les acteurs de ce dossier ont borné leur action : fin avril, ils veulent boucler l'affaire pour la présenter aux instances du basket. Autant dire que les réunions vont se multiplier d'ici là. Entre les clubs, avec les collectivités locales mais aussi avec les partenaires privés, tous invités à se mobiliser pour redonner à la Marne sa place en élite.
Ph.L.
> Source : L'Union du 25 février 2010.

Commenter cet article