Les équipes de Pro B passées au crible : aujourd'hui, Quimper, Rouen, Saint-Vallier et Vichy

Publié le par ASC Denain-Voltaire PH

Le Sport Magazine

 

Après avoir présenté notre équipe de Denain-Voltaire et 13 autres équipes, voici aujourd'hui une rapide présentation des autres formations engagées cette saison en Pro B (source : Le Sport).

Nous ne vous proposons ici que l'introduction et la rubrique "les plus - les moins". Si vous souhaitez en savoir plus sur les équipes, nous vous conseillons de vous procuter le magazine...

Aujourd'hui : Quimper, Rouen, Saint-Vallier et Vichy.

 

Revue de presse

 

Quimper QUIMPER : Impair et passe ?

Après un recrutement qui semble tenir la route, les Quimpérois ont les moyens de s'installer dans la première moitié du classement.

Les plus

- L'arrivée de Salmon qui a connu la Pro A à Limoges et qui va prendre une autre dimension à Quimper.

- La dynamique des onze victoires remportées sur les douze derniers matches joués à domicile la saison passée.

- L'ailier Paelay vient d'Allemagne, mais il connaît la Pro B pour avoir joué il y a deux ans à Charleville.

Les moins

- Un budget qui est très loin des grosses cylindrées du championnat.

- Une équipe qui reste sur deux saisons plutôt moyennes et qui s'est classée, à chaque fois, à la 13e place.

- Pour sa première expérience en Europe, l'Américain Williams va devoir s'acclimater. Avec toujours une part d'incertitude.

 

Rouen ROUEN : Le SPO vise haut

Les Rouennais ont les moyens de surprendre et de jouer les premières places grâce à un recrutement sérieux.

Les plus

- Un club qui a l'habitude du haut niveau pour avoir passé deux saisons en Pro A lors de ces trois dernières années.

- Patiejunas qui arrive de Boulogne et qui a toutes les qualités pour être le patron de l'équipe à la place de Siggers.

- La présence de Bronchard, un joueur très combatif qui a un gros volume de mains, capable de jouer sur les deux postes 5 et 4.

Les moins

- Le départ de l'Américain Siggers, meilleur marqueur de l'équipe la saison dernière.

- Beaucoup de nouveaux joueurs sont arrivés, ce qui n'est jamais évident à "digérer" en tout début de saison.

- Avec la plus grosse masse salariale de Pro B (1,055 M€), le SPO  est attendu au tournant.

 

Saint-Vallier SAINT-VALLIER : Par tous les saints !

Monté en Pro B en 2007, Saint-Vallier poursuit tant bien que mal sa route dans ce championnat en se maintenant régulièrement. Malgré des moyens financiers limités, le club aimerait passer un cap et viser à terme la première partie du tableau.

Les plus

- Saint-Vallier est un habitué de la Pro B, l'équipe connaît ce championnat par coeur. Une connaissance qui permet d'éviter les pièges de ce championnat.

- Le championnat de Pro B est un championnat très ouvert. Même si l'équipe de Saint-Vallier a pris l'habitude de terminer dans la deuxième partie du classement, elle peut créer une surprise, se hisser dans la première partie du tableau car les équipes sont proches.

- Avec Laurent Pluvy, Saint-Vallier posède un coach d'expérience, apprécié dans le milieu, qui fait bien progresser le club.

Les moins

- Saint-Vallier a peu de moyens financiers. Le club possède même le plus petit budget.

- Avec six départs pour cinq arrivées, l'équipe a été beaucoup renouvelée, il va falloir que la mayonnaise prenne rapidement pour ne pas rater le début du championnat.

- Avec le départ de Mathieu Tensorer, Saint-Vallier a perdu son capitaine. Une grosse perte pour l'équipe.

 

Vichy VICHY : Ca va pétiller !

Après une saison très décevante ponctuée par une descente en Pro B, les Vichysois veulent se relancer et effacer cet exercice 2010-2011 raté en remontant en Pro A. Avec un effectif largement renouvelé et le rappel d'anciens joueurs de la maison, ils se sont donnés les moyens de viser la montée.

Les plus

- Vichy possède un public fidèle et chaud. Alors que l'équipe était en passe d'être reléguée, la salle a continué à applaudir ses joueurs.

- Le maintien d'Antoine Eito. Le jeune meneur de 23 ans a prolongé son contrat pour deux ans plus une année optionnelle.

- Vichy a l'expérience de la Pro A, du haut niveau et cela devrait lui servir en Pro B.

Les moins

- Vichy est sur la pente descendante. C'est la première fois depuis sa remontée dans l'élite en 2007 que les JAV retourne à l'échelon inférieur.

- Le groupe n'a peut-être pas digéré la descente. La saison a été stressante et cela pourrait laisser des traces.

- Il est toujours difficile de remonter directement.

Commenter cet article