Xavier Gaillou : "C’est frustrant de perdre ce match" (Basket-Ball.com)

Publié le par ASC Denain-Voltaire PH

Juwann JAMES Nantes

 

Retour sur le match Denain-Nantes de ce vendredi, malheureusement perdu par notre équipe de Denain-Voltaire. Pour cette revue de presse, nous vous proposons deux articles : le compte-rendu de Laurent Jeannas sur le site Basket-Ball.com, et le résumé de toutes les rencontres de Pro B via le site BasketActu.com.

Notez que Thibaut Lasser propose également un résumé (avec feuille de match) de la rencontre sur le site BasketActu également : cliquez ici !

ALLEZ VOLTAIRE !!!

 

Revue de presse

 

Pro B : Nantes s'impose à l'intérieur à Denain

On le savait avant le match, mais comme à Lille, c’est le secteur intérieur Nantais qui a fait la différence à Denain.

Pour des raisons différentes, Nantes et Denain souhaitaient tous les deux s’imposer hier soir, en terre Nordiste.

Si un Juwann JAMES tout feu tout flamme mettait Denain sur orbite (5-0, 1ére), les Nantais ne s’affolaient pas et revenaient au score, en partie grâce à Olivier BARDET derrière la ligne des trois points (18-18, 7éme), prenant même l’avantage sur un tir au buzzer, au terme du premier quart temps (25-27, 10éme).

Les Denaisiens allaient alors se heurter une première fois à l’imposant secteur intérieur Nantais, ne ressortant pas suffisamment la balle, et donnant finalement l’opportunité aux visiteurs de faire la course en tête (31-42, 15éme).

Encore pointés à -10 à trois minutes de la pause (34-44, 17éme), Renaud BROCHERAY et Lamine KANTE allaient porter l’attaque Nordiste, contribuant au retour des locaux dans la partie (44-44, 19éme), sans empêcher néanmoins les Nantais de repartir aux vestiaires avec un léger avantage (44-46, 20éme).

Dans un duel aux couteaux entre les deux formations, Denain sembla un instant être en mesure de prendre le bon bout (55-52, 25éme), jusqu’à ce que le secteur intérieur Nantais refasse parler de lui, gênant de nouveau considérablement les attaques Denaisiennes, et permettant encore et toujours aux visiteurs de basculer avec deux points d’avance (59-61, 30éme).

Le mano à mano dura encore une bonne moitié du dernier quart temps (67-69, 36éme), jusqu’à ce que Frédéric MINET, le capitaine Denaisien, ne se prenne une technique, offrant deux lancers et une possession de balle aux Nantais, et un score qui enfla (67-73, 38éme).

Cela devenait plus compliqué pour Denain, qui jeta toutes ses forces dans la bataille pour revenir à la marque.

Nantes ne trembla pas aux lancers francs, tandis que Juwann JAMES réduisait la marque en toute fin de match (78-81, score final), mais c’est bien Nantes qui emporte la mise.

Pour Olivier BARDET (Nantes) : "On est très heureux d’avoir gagné ici car on savait que ça serait compliqué face à un promu, qui dispose en plus d’un beau public. On ne s’est pas affolé, même si JAMES nous a surpris en début de match. On a su rester dans le match, rester confiant et c’est ça qui nous permet de gagner."

Pour Guillaume QUINTARD, le coach Nantais : "C’est clairement l’expérience de certains de nos gars qui nous a permis de gagner ce soir. Dans deux trois mois, avec le vécu qu’ils vont acquérir, on n’aurait pas gagné ce match. La prestation de mes joueurs a été très moyenne individuellement, mais ils ont su se resserrer collectivement, ne rien lâcher, mais je crois quand même qu’on s’en sort bien ce soir."

Pour Xavier GAILLOU (Denain) : "C’est frustrant de perdre ce match car un moment, alors qu’on est devant, on se relâche, et il faut qu’on soit à -11 pour réagir. Il faut qu’on apprenne à jouer de façon plus constante, et pas de façon épisodique comme on l’a vu ce soir, et comme on l’avait déjà vu il y a huit jours au Portel, même si le scénario était différent, vu qu’on s’était pris un éclat en début de match."

Pour Marc SILVERT, enfin, le coach Denaisien : "avec un 19/42 à l’intérieur, il n’y a rien à dire. On n’a jamais réussi à se débarrasser de la pression intérieure de Nantes. Des gars comme Ryan ROSSITER ont été loin de leurs standards ordinaires, mais c’est le lot d’un effectif jeune : il y a des hauts et des bas. On se brûle à l’intérieur alors qu’on avait travaillé ça toute la semaine. La maladresse à l’intérieur et un manque d’agressivité en défense nous coûtent le match. Tout cela est à méditer et à travailler pour ne pas commettre les mêmes erreurs sur les prochains matches."

DENAIN - NANTES 78-81 (25-27, 44-46, 59-61)

- DENAIN : 28/66 aux shoots dont 5/15 à 3Pts, 17/22 aux LF, 20 Fautes, 39 Rebonds (ROSSITER 14), 16 interceptions, 20 balles perdues, 11 passes (MINET et GAILLOU, 3).
JAMES 25, KANTE 20, ROHNERT 12, BROCHERAY 9, GAILLOU 5, ROSSITER 3, MINET 2, MUBARAK 2, NAJI 0 - DNP : TOTO.

- NANTES : 29/63 aux shoots dont 5/19 à 3Pts, 18/24 aux LF, 22 Fautes, 37 Rebonds (CHARLES 7), 12 interceptions, 22 balles perdues, 7 passes (BARDET et RAMSEYER 2).
RAMSEYER 19, CHARLES 11, BARDET 11, FERGERSON 10, DRAME 9, IDOMENEE 9, FIELDS 6, DOUILLET 4, GAYON 2, BURKE 0.

> Source : Basket-Ball.com.

>> Retrouvez également les interviews vidéo de Lamine KANTE, pour Denain, et Jérémie DOUILLET, fils de David DOUILLET, pour Nantes : cliquez ici !

 

L’effet Diaw, Vichy coule, Saint Vallier enchaîne

Résumés de la 4ème journée de Pro B…

Lille 68-74 Bordeaux

Pourtant privés de Ford, et sans y aller en twingo non plus, les Bordelais s’imposent à Lille, et enfoncent un peu plus les Nordistes. Menés à la pause, les JSA font le métier dans le troisième QT (24-17), et ne lâchent plus la rencontre. Le serrage de vis du quatrième quart est à l’image de ce Bordeaux, drivé par Claude Bergeaud, et « accompagné » par Boris Diaw : Solide. Mention spéciale à Sami Driss, pour son double-double. Lille n’a pas mal joué, loin de là, mais un NBAer, ça aide.

Ils ont taffé :
Lille : Steffon Bradford (17 pts, 6 reb) ; Bordeaux : Sami Driss (15 pts, 13 reb), Boris Diaw (14 pts, 4 reb, 4 pds), Kurt Cunningham (16 pts, 7 reb).

Aix Maurienne 83-87 Limoges

Le doyen de Pro B (19 saisons), contre un des plus gros palmarès du basket français, le tout au Phare de Chambery, salle de 5000 places. Une affiche qui a tenu ses promesses, avec à la clé un match totalement ouvert. Le CSP est bel et bien une équipe caméléon, capable de s’adapter au jeu de ses adversaires. Maurienne, avec Nantes, a su jouer Limoges en jouant au basket, et sans tomber dans le combat de tranchée. Chris Massie a été bien limité par les Savoyards (9 pts à 3/8, mais 13 reb), mais cela a ouvert des espaces à Landon Mulbourne. Comment solutionner un problème, et s’en créer un autre. Jo Gomis continue à prouver qu’il n’a rien à faire en Pro B. En face, Simon Darnauzan se retrouve, Dar Tucker et Bambale Osby confirment le potentiel de l’équipe. L’adresse à 3 pts d’Aix est une des clés de la rencontre (29.4%) dans l’ensemble très propre, et bien gérée par les deux groupes, avec par exemple seulement 23 bps cumulées.

Ils ont taffé :
Aix : Simon Darnauzan (18 pts, 8 pds), Dar Tucker (26 pts), Bambale Osby (15 pts, 9 reb) ; Limoges : Jo Gomis (22 pts, 6 pds), Landon Milbourne (18 pts)

Evreux 79-72 Vichy

Match de la peur entre deux équipes pas loin des soucis, pour ne pas dire un peu plus pour Vichy. Evreux fait un peu de surplace depuis la reprise, et les Auvergnats attendent pour vraiment lancer leur saison. Les barbelés sont sortis, et la JAV retrouve un peu de son lustre défensif. Le score de hand à la mi-temps reflète bien l’état d’esprit : 21-33. Evreux n’a pas forcément envie de se laisser marcher dessus à domicile, et enchaîne. Les Normands inversent la tendance, passent un 40-28 à Vichy, et arrachent la prolongation. Comme souvent dans ces cas là, tout est affaire de dynamique. Après 40 minutes stériles offensivement (61-61), tout s’accélère, Evreux passe un 18-11 lors des cinq minutes additionnelles, et plie l’affaire.

Ils ont taffé :
Evreux : Jeremiah Wood (21 pts, 14 reb, 3 pds), Austen Rowland (15 pts, 2 reb, 11 pds) ; Vichy : Dwayne Curtis (14 pts, 10 reb), Alex Franklin (16 pts, 9 reb, 3 pds)

Bourg 84-85 Rouen

Rouen n’a plus envie de réfléchir, mais la salle de Bourg n’est pas le meilleur endroit, question tranquilité. Pourtant, les Normands attaquent tambour battant, et moulinent les Burgiens (13-23 dans le 1er). La tendance s’équilibre ensuite, mais Bourg rentre à la pause avec un retard de 14 pts (34-48). La suite est différente : 26-19, puis 24-18, le match se débride complètement, et la Jeu montre tout son potentiel offensif. Sauf que ce potentiel, il lui manque un point pour la prolongation, et deux pour la victoire. Rouen respire et se relance, dans une salle pourtant irrespirable.

Ils ont taffé :
Bourg : Moses Sonko (30 pts à 61%, 9 reb, 3 pds, 3 int, 9 fp, 37 d’éval), Ousmane Barro (22 pts, 9 reb) ; Rouen : Pierric Poupet (22 pts, 5 reb, 4 pds)

Boulazac 72-63 CCRB

30 minutes, puis disparition, voilà, en très rapide, le résumé de la recontre entre Reims et des Boulazacois , pourtant privés de Dubiez et Gaillou. Trois QT équilibrés (48-48), puis une sorte de tempête tropicale s’est abattue sur les Champenois (24-15). Pas grand chose à dire de plus, si ce n’est que le mutisme du poste 1 du CCRB risque soit de leur jouer des tours, soit d’entraîner des ajustements.

Ils ont taffé :
Boulazac : Darryl Monroe (12 pts, 11 reb, 6 pds), Frederic Adjiwanou (15 pts, 5 reb) ; CCRB : Gary Chathuant (17 pts, 5 reb)

Antibes 66-79 Fos

Non conservé malgré ses 23 pts la semaine dernière, Hofafrber est remplacé par Hoffarber. Cela ne change visiblement rien à l’équilibre offensif de Fos, qui ne perd pas en efficacité. Antibes commence bien (22-17), se stabilise (19-19), glisse (17-27) et tombe (8-16). Adresse en berne, impact offensif limité, les Antibois n’ont pas le matériel pour rivaliser face à une équipe de Fos sur laquelle il faut compter. Dominés au rebond (37-24), les joueurs de Rémi Giutta écrasent en tout cas Antibes à l’éval (102-63).

Ils ont taffé :
Antibes : Jeff Allen (16 pts, 18 reb) ; Fos : Karim Atamna (10 pts, 4 reb, 10 pds)

Boulogne 71-64 Quimper

Le SOMB débloque son compteur et lance enfin sa saison après une victoire au couteau contre Quimper. Plus lucides et plus solides que les Bretons dans le dernier quart, les joueurs de Germain Castano font preuve d’une vraie solidité défensive (16-10), à l’image de leur domination nette au rebond (35-22). Quimper, peu en réussite (39.4%), n’a pas confirmé sa bonne sortie entrevue face à Limoges.

Ils ont taffé :
SOMB : James « le peintre » Mathis (15 pts, 11 reb) ; Quimper : Pele Paelay (19 pts, 5 reb)

Saint-Vallier 83-70 Le Portel

Gros coup des Drômois qui font tomber Le Portel au Complexe des Deux Rives. Ping-pong en première mi-temps (25-19 puis 17-24), un peu de dureté en suite (15-11), et on se lâche sur la fin (26-16). Voilà le programme. St Vallier enchaine après sa victoire à Vichy la semaine dernière, et en a profité pour intégrer Thomas Terrell, qui remplace LaQuan Prowell, out six semaines. Côté Portelois, Ronnie Taylor est moins en réussite que les semaines précédentes, la blessure ne doit pas aider. Une adresse globale faiblarde, malgré onze tirs à 3 pts marqués, et un peu trop de pertes de balles : Frustrant.

Ils ont taffé :
St Vallier : Kyle Shiloh (23 pts à 76.9%, 3 reb, 3 pds, 3 int), David Denave (17 pts, 7 reb)

> Source : BasketActu.com.

 

>>> VIDEO DU MATCH DENAIN-NANTES (LNB) : CLIQUEZ ICI !

Commenter cet article