VDS : "Denain distance Angers"

Publié le

Boakai Lalugba 02

Une nouvelle "petite" revue de presse faisant le rapport de la victoire de notre équipe de Denain-Voltaire, vendredi soir, sur l'équipe d'Angers BC. Ne boudons pas notre plaisir, l'équipe a tout simplement été grandiose !

ALLEZ VOLTAIRE !!!

 

Revue de presse

Denain distance Angers

Cette rencontre de haut de tableau entre le deuxième et le troisième débutait à l'avantage des Denaisiens (11-0, 5 e). Sans s'affoler, les Angevins reposaient le jeu et débutaient leur opération grignotage (17-14, 10e) pour terminer la première période par un panier du milieu du terrain de Chérasse (17-17, 10e).

Minet relançait bien ses équipiers (20-17, 11e), mais Angers repartait à l'assaut du panier adverse avec hargne et détermination (26-31, 20e). Une nouvelle fois, Denain reprenait les commandes par Lalugba, Minet et Belkessa (40-36, 26e). Le bras de fer était bien présent sur le parquet (45-46, 31e). C'est là que beaucoup allaient douter d'un succès des Denaisiens qui encaissaient un 10-0 inquiétant (45-56, 34e). S'incliner sans combattre n'étant pas de la maison denaisienne, les joueurs de Marc Silvert remettaient le bleu de chauffe et, à force de courage et d'abnégation, égalisaient à 64-64 (38e).

Le meneur Julien Sauret réussissait un tir très lointain qui réjouissait le camp denaisien et le public. Belkessa ajoutait deux points et le match basculait. Ce fut difficile, mais le résultat est positif.

Denain distance ainsi Angers et reste collé aux baskets du leader bordelais. Cette victoire permet aux Denaisiens de continuer à croire à la montée directe en Pro B. Marc Silvert a confiance en son groupe et « sent qu'il va se passer quelque chose cette saison ».

Robert Place

w Article et photo parus dans La Voix des Sports du lundi 7 février 2011.

 

Angers perd le Nord

Malgré un net avantage à la mi-temps, les Angevins n'ont pas réussi à s'imposer.

Angers ne prenait pas le départ souhaité et se trouvait déjà à la traîne après 4 minutes de jeu : 8-0. Pas d'adresse et un mauvais placement au rebond tant défensif qu'offensif. Sans s'affoler, les équipiers de Ramphort reposaient le jeu, revenaient dans le match : 13-9 (8') avant de terminer la période par un tir du milieu du terrain de Chérasse : 17-17 (10').

Sur cette lancée, les Angevins prenaient petit à petit l'ascendant sur les Nordistes qui avaient un mal fou pour trouver le chemin du panier face à une défense beaucoup plus présente au fil des minutes : 22-27 (18'), 26-31 (20'). Angers BC avait bien du mal à reprendre les débats laissant son hôte reprendre espoir : 38-33 (25'). La bagarre était bien présente sur le parquet et à force de remettre l'ouvrage sur le métier les hommes de jacky Périgois reprenaient des couleurs et le pouvoir : 44-46 (30').

La dernière période s'annonçait palpitante aucune des deux formations ne désirant lâcher du terrain. Angers croyait de plus en plus en son étoile et faisait un petit break non négligeable face à un adversaire qui trouvait le besoin de souffler : 45-54 (33'). Les affaires des équipiers de Ramphort étaient bien engagées, mais Denain revenait à portée de fusil par quelques lancer-francs et un panier primé de Minet : 52-56 (35'). Le coude à coude persistait et finalement Denain avait le dernier mot.

w Article paru dans Ouest France du samedi 5 février 2011.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article