Une victoire à domicile avant le périlleux déplacement à Boulogne !

Publié le

Gouacide-04.jpg

Nouvelle revue de presse en ce lundi matin, suite notamment à la victoire des partenaires de Nils Gouacide (photo VDN) face au Centre Fédéral, 101 à 96. Je vous glisse également l'article faisant état de la victoire de Boulogne à Blois (68-80). Boulogne, qui n'est autre que notre futur adversaire, ce samedi 30 janvier à 20 heures...


Revue de presse

Denain s'est fait des frayeurs

Les Denaisiens entamèrent le match par un 8-0 (9e), avant que le Centre fédéral ne réagisse par Howard (12-4, 3e) et Invernizzi (16-9, 5e). Les Bleuets ne baissèrent pas les bras et persévérèrent (20-15, 7e). Profitant de quelques mauvaises passes et de maladresses aux tirs des Denaisiens, ils réduisirent même la marque pour revenir à une longueur (28-27, 10e).

Voltaire se dut de réagir. Les partenaires de Hinfray remirent les gaz pour reprendre la direction des opérations (34-29, 13e). De nouveau un 8-0 leur permit de creuser un peu plus l'écart (42-33, 15e). Les hommes de Marc Silvert dominèrent, mais ils durent rester vigilants car les pensionnaires du Centre fédéral étaient déterminés et le score étriqué (50-45, 20e).

De retour des vestiaires, plus présents sous les cercles, multipliant les attaques, les Nordistes gardèrent l'avantage par Belkessa (52-47, 21e) et Gouacide (58-50, 23e), mais la concentration fut constamment de rigueur. La machine denaisienne repartit de plus belle (76-65, 30e) et le public pensa que le plus difficile était fait. Que nenni ! Les jeunes Parisiens y croyaient encore et la partie devint de plus en plus folle : 91-87, 38e, puis 95-94 et 58 secondes à jouer.

Denain puisa finalement dans ses réserves et Belkessa ainsi que Minet eurent le dernier mot. Score final : 101-96. Une victoire étriquée, mais importante qui permet à Voltaire de remonter sur le podium.

Olivia Place

DENAIN - CENTRE FEDERAL : 101-96 (28-27, 22-18, 26-20, 25-31). - DENAIN• Minet 14, Morand 11, Ruikis 12, Belkessa 13, Gacko 12, Bach 4, Hinfray 12, Gouacide 23. - CENTRE FÉDÉRAL• Adjagba 3, Howard 4, Keita 21, Jean-Charles 11, Westermann 19, Invernizzi 14, Benkloua 8, Morin 2, John 14. 


Les Boulonnais se rassurent

Boostés par le retour de Tensorer, les Blésois firent rapidement un premier break (14-7, 6e), grâce notamment à Orr. Mais l'intérieur américain s'avéra d'une coupable maladresse aux lancers francs (2/11 au final).

La partie n'allait pas tarder à basculer. Patiejunas remit son équipe à l'endroit en alignant deux tirs à 3 points (21-24, 13e). Et, surtout, le meneur lituanien distribua parfaitement le jeu, ce dont profitèrent amplement N'Diaye et Plateau.

Les deux extérieurs boulonnais rentrèrent aux vestiaires avec 28 points à leur actif, alors que leur équipe était aux commandes (32-38, 20e ).

En panne de collectif lors du troisième quart-temps, les Blésois laissèrent les clés du match à N'Diaye, auteur de 9 points en à peine cinq minutes (38-47, 25e). Cela commença à sentir le roussi. Le coach de l'ADA réagit en abattant un joker nommé Cizeau. Lequel rendit une copie parfaite (11 points à 4/4 en 15 minutes). Les Blésois pouvaient encore y croire (48-50, 31e).

Mais la rencontre devint de plus en plus physique. Les défenses de plus en plus tenaces. Orr ne put plus rivaliser avec les intérieurs nordistes et Cédric Miller se mit à dégainer derrière la ligne des 6,25 m. Et trois fois de suite, s'il vous plaît !

Malgré un temps mort appelé par Nicolas Faure, les Boulonnais s'envolèrent (56-71, 27e). Définitivement.

Olivier Allègre

BLOIS - BOULOGNE : 68-80 (17-15, 15-23, 13-12, 23-30). - BLOIS• Alao 6, Tensorer 17, Brochard 9, Recoura 9, Orr 16, Monclar, Cizeau 11, Delourme, Conquet. - BOULOGNE• Mondésir, Patiejunas 12, N'Diaye 26, Plateau 16, Yates 3, Ba 8, Traore 2, Miller 13, Lauratet, Dussomerard.


w Articles et photo d'archives parus dans La Voix des Sports du lundi 25 janvier 2010.

 

 

Commenter cet article