Un Ronnie Taylor grandiose pour venir à bout de notre équipe de Denain-Voltaire !

Publié le par ASC Denain-Voltaire PH

Lamine Kante 05

 

Deuxième défaite de la saison pour notre équipe de Denain-Voltaire. Hier, à Boulogne/Mer, les partenaires de Lamine Kante (11 pts) n'ont pu déjouer les plans de l'expérimenté Le Portel en Pro B. Une défaite donc, mais toujours un match serré, à vous couper le souffle, qui prouve une nouvelle fois que l'équipe de Marc Silvert est bien à son niveau.

Voici l'article paru ce jour dans la presse locale, et le résumé du match vu par les rédacteurs du site officiel du Portel.

ALLEZ VOLTAIRE !!!

 

Revue de presse

 

Denain s'incline au Portel pour son premier derby en Pro B

Denain Voltaire n'a pas réussi la passe de deux au Portel. Très mal entrés dans la rencontre, les hommes de Marc Silvert se sont donnés une chance mais ont commis des erreurs qui ont coûté cher en fin de match (84-74).

Voila le premier derby de la saison. Et dans une salle Damrémont chauffée à blanc, l'entame tient toutes ses promesses. James fait parler sa technique et ses qualités athlétiques (4-7, 3e) pour placer Denain en tête mais poussés par leurs supporters, les Portelois jouent sur l'euphorie.

Leburgue s'arrache au rebond offensif tandis que Davis et Sy plantent à trois points (18-8, 5e). Coach Silvert arrête le jeu et Minet stoppe l'hémorragie au lancer. Une embellie de très courte durée puisque Taylor, Davis et Leburgue replacent un 9-0 qui lance parfaitement l'ESSM (27-14, 10e ).

Mais Denain reste dans son match. Brocheray est opportuniste, James s'occupe de tout et Rohnert percute avec succès pour ramener les visiteurs à six petites longueurs (28-22, 14e). Le Portel reprend alors une bouffée d'air par Labeyrie et Wyatte mais Kante et Rossiter permettent à Denain de résister pour rejoindre les vestiaires dans le sillage des Stellistes (44-38, 20e).

La reprise est équilibrée. Le Portel, toujours avec l'énergie de Wyatte et Leburgue dessous, maintient son avance mais Denain n'est jamais loin avec Minet et James (54-46, 25e). Déjà touché par la blessure de N'Diaye, le Portel voit alors Wyatte sortir, blessé à la cheville. Labeyrie prend sa place et met ses deux lancers. Taylor trouve des solutions sur la zone proposée par les Denaisiens avec un drive et un panier primé. Mais c'est sans compter sur l'adresse d'un super Kante qui plante deux flèches de loin (60-54, 28e). Voltaire trouve également du jeu rapide bien conclut par Minet pour mettre la pression sur les locaux (60-57, 29e et 62-57, 30e).

La dernière ligne droite s'annonce tendue. Malgré la défense de Leburgue, James s'arrache pour marquer dessous tandis que Gaillou profite de la perte de balle de Davis pour marquer avec la faute et égaliser (62-62, 32e).

Mauvaise gestion

Et même mieux pour les hommes Marc Silvert, Rossiter redonne l'avantage aux siens (64-66, 33e). Paradoxalement, c'est à ce moment que les Portelois réaccélèrent le rythme. Davis se déchaÎne derrière l'arc tandis que Taylor vole deux possessions pour remettre le Portel à plus 10 (76-66, 35e ). Et si Rohnert s'arrache pour maintenir un peu l'espoir, Ronnie Taylor, le meneur portelois, met la main sur la fin de partie. Une fin de rencontre bien gérée qui permet à l'ESSM d'empocher son premier derby et une deuxième victoire consécutive (84-74).

Hubert Coze (CLP)

ESSM-DENAIN : 84-74 (27-14 44-38 62-57).

 - ESSM : Labeyrie 11, Sy 5, Mangin 4, Ludon 2, Taylor 21, Leburgue 6, Hanon, Wyatte 12, Davis 23, Trupin.

 - DENAIN : Minet 7, Toto, Brocheray 12, Gaillou 5, Mubarak, Rohnert 11, Naji, Kante 11, James 16, Rossiter 12, Bruyere.

> Source : VDN.

 

Résumé : déjà deux victoires à domicile

 Bien que les deux rencontres à domicile que nous venons de vivre en une semaine étaient disputées face à des promus, il ne fallait pas moins faire preuve de méfiance et surtout s'octroyer deux succès, voilà qui est fait !

Certes tout ne fut pas parfait mais compte-tenu des blessures de joueurs cadres, ne boudons pas notre plaisir et savourons ces victoires, quand bien même celle de vendredi dernier fut acquise dans la douleur, il faut reconnaître que celle d'hier le fut grâce à une bonne gestion de fin de rencontre.

D'aucuns diront que l'on aurait pu enfoncer davantage le clou lorsque l'écart était conséquent (+17) dans le premier quart temps, mais tenir le rythme de ce début de rencontre aurait été à un autre moment ou à un autre probablement préjudiciable. Les joueurs n'étant pas des machines, la récupération était donc nécessaire et les changements opérés l'ont été au bénéfice de la préservation physique de joueurs qui à d'autres instants clés de la rencontre ont pu de nouveau donner le meilleur d'eux-mêmes.

Nigel Wyatte souffre d'une entorse et il est trop tôt pour déterminer la durée exacte de son indisponibilité, quelques jours suffiront peut-être à son rétablissement en fonction des examens pratiqués ce jour par le staff médical.

En ce moment dès qu'un joueur quitte l'infirmerie il est aussitôt remplacé par un de ses partenaires, mais nous ne sommes pas la seule équipe dans ce cas, loin s'en faut.

Prochain défi Saint-Vallier avant de retrouver un chaudron bien garni face à Evreux.

Philippe Brognard

 Les impressions de Cédric Binault

"Il ne fallait absolument pas répéter la même entame de match que celle contre Bordeaux et d'user ainsi de l'énergie pour recoller au score comme ce fut le cas la semaine dernière. C'est pourquoi j'avais demandé aux joueurs de mettre d'entrée de jeu une grosse pression sur l'équipe de Denain dont la particularité est d'être à l'aise dans le jeu rapide ce qui met en difficulté l'adversaire dans le repli défensif. Le premier quart temps a été très satisfaisant mais je savais que l'écart creusé (+17) à un moment allait se réduire car les rotations nécessaires à la récupération allaient changer les schémas tactiques. Quoi qu'il en soit, nous avons su gérer ce match grâce à une volonté collective de ne rien lâcher et même s'il y a eu des imperfections je suis satisfait de ce succès. Mehdi Labeyrie, malgré une petite forme physique due à un manque d'entraînement consécutif à une blessure, a apporté une aide précieuse lorsqu'il a remplacé Nigel Wyatte sorti sur entorse. Avec un groupe amoindri, Moustapha Ndiaye ne jouait pas hier soir pour cause de douleurs aux ischio-jambiers, les joueurs présents sur le parquet ont fait le travail qu'il fallait. Il était important de remporter ces deux rencontres à domicile sur nos trois premiers matchs avant un déplacement à Saint-Vallier qui n'est jamais évidemment à jouer et la réception d'Evreux autre adversaire coriace."

> Source : site officiel du Portel.

Commenter cet article