St Chamond/Denain : « Intouchable leader »

Publié le

Julien-Sauret-04.jpeg`

Retour sur le match d'hier soir entre notre équipe de Denain-Voltaire et son hôte du soir, le Saint-Chamond Basket (SCB). Et encore une fois, une rencontre menée de main de maître par Julien Sauret (photo VDN) et ses partenaires : victoire dans la Loire sur le score de 73 à 79.

Voici l'article paru ce jour dans Le Progrès, le quotidien local de Saint-Chamond (Saint-Etienne et Le Puy).

ALLEZ VOLTAIRE !!!

 

Revue de presse

Intouchable leader

Une entame de match catastrophique aura été fatale au SCB face au leader.

Les Saint-Chamonais n'auront donc pu réaliser la performance de faire tomber l'invincibilité d'une équipe de Denain en pleine réussite et plus que jamais leader de N1.

Les joueurs de Thinet qui, malgré une belle révolte n'auront surtout jamais pu totalement se relever d'une entame de match catastrophique.

Zondervan avait en effet beau inscrire les premiers points du match, les Denaisiens allaient rapidement imposer leur marque sur un début de rencontre qui tournait à la démonstration. Submergés en défense, les locaux sombraient totalement devant un adversaire en pleine confiance. Des visiteurs qui semblaient avoir déjà plié le match au terme de dix premières minutes de jeu conclues par un dunk rageur de Quincy-Jones, et un score sans appel de 28 à 7.

Humiliés, les locaux allaient cependant offrir une superbe réaction d'orgueil initiée par Jean-Stéphane Rinna. Sous l'impulsion de son intérieur, le collectif couramiaud reprenait vie, retrouvant de l'intensité défensive, afin de stopper l'hémorragie à 23 longueurs (13-36), puis d'effectuer un étonnant retour à 6 points à l'entame de la troisième période (46-52). Il y avait dès lors véritablement match entre les deux équipes. Plus laborieux, les Denaisiens conservaient cependant leur leadership sur la partie, bien aidé toute de même, par un duo arbitral qui se montrait plutôt conciliant avec le leader et dont les décisions lui permettaient d'engager la dernière période avec 14 points d'avantage (56-70). L'aubaine était trop belle pour des Nordistes, qui avaient désormais bien du mal à trouver le chemin du cercle local, mais qui conservaient suffisamment de maîtrise pour conclure leur prestation par un succès. Cela, malgré un retour du SCB à trois longueurs à moins d'une minute du terme (72-75).

Ludovic Sut

w Article Le Progrès (du dimanche 7 novembre) et photo archives La Voix du Nord.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article