Samedi soir (20h), Denain se déplace chez le promu Roche la Molière

Publié le par Jean-Philippe

Roche LM (équipe)

 

Troisième au classement après sa victoire de dix points sur Liévin (75-65), notre équipe de Denain-Voltaire débute sur la même note positive que l’an passé sa saison en NM1. Avec peut-être davantage d’ambitions cette saison... Un autre défi est proposé ce samedi soir pour les partenaires de Boakai Lalugba, puisqu’ils se déplacent chez le promu Roche la Molière. Et qui dit promu, dit souvent match piège...

Sans aucun doute, cette équipe de Roche la Molière n’est pas à prendre à la légère. Certes, elle a perdu son premier match de la saison à Épinal, face au GET Vosges. Certes, elle n’a jamais été en mesure de passer devant et d’inquiéter les partenaires du Lorrain Danny Strong. Mais les Rouchons, comme toute équipe de NM1, vont monter en puissance et ont tout à démontrer dans ce championnat relevé.

La force de Roche LM, c’est sans doute son effectif : 70 % de celui-ci a en effet participé à la glorieuse montée en NM1. « C’est le vécu collectif et les vertues mentales de ces joueurs-là qui constitueront le socle de l’équipe 2010/2011 », nous explique Gilles sur le site du club. Cette année encore, le groupe de Sylvain Olagnon pourra se reposer sur une défense explosive, mais aussi sur de nombreuses bases offensives avec des joueurs tels que Wayne Morris. Le secteur intérieur est puissant, autour de deux joueurs clef : Franck Monpounga et Harry Disy.

Roche LM (Harry Disy)Harry Disy, justement, est sans doute le Rouchon (mais ce n’est pas le seul, bien sûr…) sur lequel notre équipe de Denain-Voltaire devra redoubler de vigilance. Disy, c’est le cousin de Ronny Turiaf : déjà, le nom fait peur... Passé par le Centre Fédéral pendant trois ans, avant de s’exiler aux USA, à Louisana Tech (NCAA, 6.8 pts, 7.4 reb), il débuta sa carrière pro en France, à Bourg-en-Bresse (Pro B). Blessé pendant plus de six mois, c’est en Angleterre qu’il décida de se relancer et de s’épanouir (19pts, 7.7 reb, 1.2 pds), avec succès. Pour son premier match en N1, avec Roche LM, Disy à terminé meilleur scoreur de sa formation (16pts, 4 reb), mais n’a donc pas pu empêcher la défaite face au GET Vosges (73-62). [Source de ce paragraphe : Catch and Shoot).]

En tout cas, nous ne pouvons que souhaiter une excellente saison à cette belle équipe de Roche la Molière. Et surtout plein de victoire, à compter de la troisième journée du championnat, bien sûr... ^^

ALLEZ VOLTAIRE !!!

 

Le match

Le match aura donc lieu ce samedi 11 septembre à 20 heures, à la Halle des Sports de Roche la Molière.

 

 L’équipe de Roche LM

w Les joueurs : Christopher Audouard (meneur, 1m79, 21 ans), Romain Brunon (meneur, 1m80, 22 ans), Ibou Diallo (intérieur, 2m00, 24 ans), Hary Disy (intérieur, 1m99, 26 ans), Bateko Francisco (arrière, 1m91, 26 ans), Randy Kisema (intérieur, 2m01, 20 ans), Grégory Lance (meneur, 1m80, 19 ans), Tony Lewis (intérieur, 2m04, 24 ans), Franck Monpounga (intérieur, 2m00, 32 ans), Wayne Morris (ailier, 1m98, 33 ans), Stéphane Néri (arrière, 1m87, 25 ans).

w Le staff : Sylvain Olagnon (coach, 37 ans), Anthony Chave (assistant coach, 28 ans).

  

Un peu d’histoire…

Roche LM (château)Nouvelle rubrique que je vous proposerai à chaque déplacement de Denain-Voltaire. Cette semaine, notre équipe se déplace donc à Roche la Molière.

Forte de son riche passé de cité ouvrière bâti sur la mine et le ruban, Roche-la-Molière s’élance dans le 21e siècle.

Sous la protection de son château médiéval et grâce à l'énergie de ses 10 000 habitants, la commune construit son avenir, comme en témoigne la restructuration du centre ville qui occupera une place majeure dans le calendrier des années à venir.

Située au sud-ouest de Saint Etienne, notre ville sait faire valoir ses atouts à travers ses projets économiques, zones industrielles, artisanales et commerciales, son engagement dans les activités et manifestations sportives et son dynamisme culturel.

Grâce à un environnement rural accueillant, où s'intègrent de nouveaux lotissements, Roche-la-Molière compte bien devenir une commune parmi les plus dynamiques, face aux défis économiques, sociaux et environnementaux qui s’annoncent et aussi prendre toute sa place au cœur de la métropole stéphanoise.

w Source : site officiel de la ville.

Commenter cet article