Revue de presse : « Vraiment trop fort ce CSP ! » (VDN)

Publié le par ASC Denain-Voltaire PH

Denain-Voltaire-05.jpg

 

Retour sur la 5e journée de Pro B, avec un résumé des matchs du week-end signé BasketActu.com, après celui sur notre équipe de Denain-Voltaire à Limoges signé la VDN.

Et en bonus, retrouvez les photos de la rencontre CSP-DV sur le site officiel des Limougeauds : cliquez ici !

ALLEZ VOLTAIRE !!!

 

Revue de presse

 

Sous le Cercle Saint-Pierre, Denain a fini par se sentir tout petit

Les Denaisiens ont soutenu la comparaison dix minutes hier soir, contre une équipe limougeaude qu'un brillant destin attend en Pro A. Dans un Beaublanc chauffé à blanc, ils ont logiquement plié ensuite face à l'adresse, l'expérience et le talent. Il faut vite se reconcentrer pour prendre les points, dès vendredi au complexe sportif, contre Fos-sur-Mer.

Les deux, trois ficelles que comptait actionner Marc Silvert pour enquiquiner Limoges ont fini par se rompre, non pas qu'elles se soient révélées trop grosses, mais peut-être trop fines au contraire. Dans cette salle où le maillot n° 7 que portait Richard Dacoury pend pour l'éternité, devant ce public de feu, Denain courait à sa perte, c'était écrit. Le plan de jeu qu'avait élaboré Marc Silvert tenait compte du poids énorme de Massie dans la raquette, de la capacité de Milbourne à trouver les bons shoots, de l'adresse de Desroses, de Gomis aussi... Pas de McAlarney. « On n'avait pas tablé là-dessus » sur le fait qu'il se réveille à trois points après un début de saison en demi-teinte dans ce domaine.

Avec lui à la mène, le match s'est joué en à peine deux minutes. Le temps pour lui de dégainer à quatre reprises et de trouver sa cible à chaque fois derrière la ligne des 6,75 m. Un 100 % de réussite qui eut pour effet de repousser les Nordistes à quinze longueurs (37-22, 14e). En dépit d'une réussite aléatoire aux tirs (6/17 dans le premier quart-temps), les Denaisiens avaient plutôt bien résisté jusqu'alors à la puissance de feu du croiseur limougeaud. Face à Milbourne et Massie, l'enfer était promis dans la raquette à Juwann James et Ryan Rossiter qui, des deux côtés du terrain, livrèrent une partition relativement correcte (18 et 17 points). Tout le monde ne se mit pas au diapason, et Denain le paya au prix fort. « Il y a eu une énorme adresse de leur côté, constatait dépité cap'tain Minet, mais sur l'engagement, l'intensité, ils nous ont dominés.

» Kanté et Rohnert, pour ne citer qu'eux, sont passés à côté. À peu près tenu dans les vingt premières minutes, Milbourne finit par déployer ses ailes (35 points) et avec lui tous ses petits camarades de jeu. « Le danger vient de partout dans cette équipe », concéda Marc Silvert. Dans les deux dernières périodes (75-53, 22e 92-62, 34e), il a fini par ensevelir son équipe, qui était encore à - 8 à la 19e minute (47-39). Vraiment trop fort ce CSP !

Sébastien Chédozeau

LIMOGES - DENAIN : 106-72 (23-19, 31-22, 24-21, 28-10)

- LIMOGES : 40 tirs réussis sur 73 tentés (55 %), dont 10/24 à trois points 16/23 aux lancers francs 32 rebonds 28 passes 13 interceptions 5 balles perdues 20 fautes.

Cinq de départ : Curti 2, Gomis 8, Desroses 11, Milbourne 35, Massie 16, puis McAlarney 19, Mipoka 3, Traoré 8, Hoyaux 2, Cornely 2.

- DENAIN : 26 tirs réussis sur 62 tentés (42 %), dont 1/14 à trois points 19/23 aux lancers francs 38 rebonds 16 passes 2 interceptions ; 20 balles perdues 21 fautes.

Cinq de départ : Minet 11, Rohnert 6, Kanté 5, James 18, Rossiter 17, puis Brocheray 7, Gaillou, Mubarak, Naji 8, Bruyère, Toto.

> Source : VDN (texte et photo).

 

Bourg porté disparu, Diaw encore décisif, le sursaut de Vichy

La 5e journée de Pro B a rendu son verdict.

Bordeaux 83-82 Aix Maurienne

Bordeaux a commencé fort (27-17), a cru achever Aix dans le 3e QT (20-9), et s’est fait très peur au final. Revenus des enfers, les Savoyards se sont déchaînés dans un 4e QT plus que prolifique (23-35), et n’ont été stoppés que par une interception décisive de Boris Diaw, qui a, de ce fait, fait basculer la rencontre. Boris est toujours invaincu en Pro B, et les JSA affichent un solide 4/5. Plus en place collectivement (18 pds à 9), Bordeaux a souffert au rebond (26-36), face à des Mauriennais qui, après avoir gagné en constance, vont tranquillement monter en régime.

Ils ont taffé :
BOR : Kurt « Ritchie » Cunningham (26 pts, 11 reb) ; AMSB : Wilbert Brown (18 pts, 15 reb), Bambale Osby (11 pts, 11 reb)

CCRB 82-58 Antibes

Les semaines commencent à se suivre et à se ressembler pour Antibes : Adresse en berne (37%), balles perdues (25), éval moribonde (49), n’en jetez plus. Le CCRB se relance après sa déroute périgourdine, à l’image de Bryan Mullins, qui vient peut-être de sauver sa tête. Pas de frayeur, puisqu’à 36-20 à la MT, difficile de croire à un miracle.

Ils ont taffé :
CCRB : Bryan Mullins (15 pts, 6 reb, 8 pds) ; ANT : Le chauffeur de bus, Malick Badiane (9 pts, 11 reb, 3 pds, 21 d’éval)

Le Portel 77-90 Evreux

La feuille de stats est un peu surprenante, à l’issue de la rencontre opposant Le Portel à Evreux. Trois Stellistes surnagent, un quatrième est rentable, et après… Depuis qu’il est blessé, Ronnie Taylor ne touche plus terre. Bien épaulé par Mehdi Labeyrie et Chris Davis, il a sans doute évité la débacle à domicile. Jean-Philippe Ludon a eu beau apporter également son coup de coude à l’édifice, Evreux a su contrôler les débats de bout en bout.

Ils ont taffé :
LEP : Ronnie Taylor (27 pts à 90%), Chris Davis (21 pts, 8 reb) ; EVR : Jeremiah Wood (25 pts, 13 reb), Austen Rowland (24 pts, 5 reb, 5 pds)

Fos 78-91 SOMB

Tony Stanley a mis le feu d’entrée. Au milieu aussi. Et un peu à la fin. Le solide succès somiste à Fos ne s’explique pas que par la performance de l’ex artilleur du BCM, mais presque. Malgré un gros 1er QT, Boulogne est repris à la pause (18-29, puis 29-17). Le 15-27 concédé par Fos dans le 4e QT cloue le cercueil des Provençaux, qui lâchent à domicile contre une équipe nordiste qui semble lancer une dynamique.

Ils ont taffé :
FOS : Bill Clark (18 pts, 6 reb, 4 pds) ; BOU : Tony Stanley (35 pts, 12/16 aux tirs, 9/13 à 3 pts)

Limoges 106-72 Denain

Denain c’est loin. Très loin de Limoges, même. Les joueurs de Marc Silvert ont tenu comme ils ont pu, avant d’exploser à Beaublanc. -13 à la pause, puis -16 avant la boucherie finale, et le 28-10 du 4e QT. Le CSP continue sa route.

Ils ont taffé :
LIM : Landon Milbourne (35 pts, 8 reb), Kyle McAlarney (19 pts, 8 pds) ; DEN : Juwann James (18 pts, 6 reb), Ryan Rossiter (17 pts, 11 reb)

Nantes 74-55 Bourg

Cette fois, Nantes n’a pas lâché. Il y a quelques semaines, l’Hermine assure sa rentrée aux vestiaires avec une quinzaine de points d’avance, mais perd finalement de pas grand chose vingt minutes plus tard. Même scénario ce soir : Bourg, qui s’essouffle, est déjà largué à la pause (41-25), sauf que cette fois les joueurs de Guillaume Quintard s’accrochent, et font chuter les Burgiens à Mangin. Limités au minimum syndical, soit moins de 60 points marqués, les joueurs de Fabrice Courcier ont du apprécier le retour en bus. De ce fait, la Jeu rentre un peu dans le rang, et Nantes, au contraire, semble avoir bien lancé sa saison.

Ils ont taffé :
NAN : David Ramseyer (20 pts, 5 reb), Olivier Bardet (16 pts à 71%, 3/3 à 3pts), Dave Fergerson (16 pts, 4 reb, 5 pds) ; BOU : Pas grand monde, avec 46 d’éval cumulée.

Rouen 80-86 Boulazac

Rouen est actuellement en route pour le trophée « ASVEL 2010-11 » de l’équipe qui aurait du, mais qui n’a pas. Défaits une nouvelle fois, Rouen prend un gros retard face au CSP et Boulazac, toujours invaincus, et comptant désormais 3 pts d’avance au classement. Pas de gros éclat, mais jamais les Normands n’ont semblé en mesure de bousculer les Périgourdins, et leur marcher dessus. Boulazac semble enfin jouer sur son standing cette année, après pas mal de saisons floues. Rouen se cherche. Ce n’est que le 5e match, malgré tout. Le faible total de balles perdues indique en tout cas que les deux équipes maitrisent leur sujet. Et si le SPOR était juste tombé sur plus fort ?

Ils ont taffé :
ROU : Klemensas Patiejunas (19 pts à 75%, 3 reb, 4 pds) ; BLZ : Amadi McKenzie (23 pts à 71%, 6 reb)

Quimper 73-80 St Vallier

Depuis sa victoire à Vichy, St Vallier enchaîne –et tant pis pour Kool Shen-. Aller gagner à Quimper n’est jamais simple, mais c’est dans le camp des Drômois qu’a basculé la rencontre. Le duo Denave-Shiloh met les joueurs de Laurent Pluvy dans le bon sens. L’adresse de St Vallier semble aussi précise que l’économie grecque, mais suffit pour virer devant à la pause (39-44). Quimper lutte (18-15) et s’essouffle (16-21), laissant St Vallier grappiller sa troisième victoire de la saison.

Ils ont taffé :
QUI : Pele Paelay (21 pts, mais à 8/18) ; STV : Kyle Shiloh (26 pts, 5 reb, 3 pds)

Vichy 65-60 Lille

A 0-4, plus trop de choix possibles pour Vichy : Gagner ou gagner. Naviguant aux instruments, Lille se présente en Auvergne comme proie idéale pour ouvrir le compteur à domicile. D’entrée, rien de va : 11-20, puis 30-35 à la pause, Vichy est un peu à la peine. Le 3e QT inverse la tendance, et met enfin la JAV sur les bons rails (23-9). Lille remet un peu de pression (12-16), mais ça n’est finalement pas suffisant pour empêcher Antoine Eito et son équipe de gagner une deuxième fois cette semaine, après la victoire en coupe mardi contre Aix Maurienne, qui n’a cependant pas vraiment jouer le match.

Ils ont taffé :
Rien de très impressionnant…

> Source : BasketActu.com.

Commenter cet article