Revue de presse du lundi 1er mars : « Denain solide à Longwy »

Publié le

RCB 09
Comme tous les lundis, voici la revue de presse de la dernière journée de championnat de NM1. Un clin d'oeil bien entendu à la victoire des protégés de Marc, victorieux samedi à Longwy (56-79). Je vous glisse aussi les articles de La Voix des Sports (Cf. le 100% de réussite des clubs du Nord-Pas-de-Calais !) ainsi que les liens des articles concernant les autres matchs...
Bonne lecture et... ALLEZ VOLTAIRE !!!


Revue de presse

Longwy - Denain : 56-79
Denain solide à Longwy

Longwy sait à quoi s'en tenir. La relégation en Nationale 2 n'est plus un mystère. Denain, toujours en course pour l'accession en Pro B, était à n'en pas douter un adversaire de grande qualité.

La défaite de Longwy à l'aller sur un score catastrophique (107-68) ne pouvait que lui laisser de mauvais souvenirs. Mais le cinq meurthe-et-mosellan entendait bien ne pas se laisser manger tout cru. Ruikis et Torson faisaient le spectacle (0-5). Longwy se défendait certes mais, trop maladroit, il restait scotché à un score de misère (4-11).

Denain prenait ses distances dans un match peu abouti (10-22). Longwy par Pellerin et Chenavaz continuait à y croire (15-29). Sans Kaczmarow nanti de trois fautes personnelles et bloqué sur le banc par son entraîneur, Longwy était déjà distancé à la mi-temps (23-38).

Longwy n'avait-il pas les ressources pour revenir sur Denain privé de Torson, blessé au début du deuxième quart-temps ? Les Lorrains recollaient (38-41).

Minet et Bach, adroits à longue distance, douchaient l'enthousiasme longovicien (38-48). Il ne restait que dix minutes à jouer, Morand et Belkessa maintenaient l'écart et l'accentuaient (46-73). Longwy se cherchait à l'évidence. Avec Ruikis, auteur de trois paniers à trois points, les Denaisiens finissaient en roue libre (50-76). Un match toutefois sans relief (56-79, score final).
G. G.

Boulogne - Get Vosges : 95-78
Boulogne se relance

Boulogne a réussi une belle opération samedi soir à Damrémont. Non seulement les Boulonnais ont empoché les deux points de la victoire mais ils ont également grappillé deux places au classement.

Face au faux rythme imposé par les Vosgiens, les Boulonnais ont bien failli se faire prendre au piège. Épinal prenait un premier avantage par Strickland (0-6). Lentement, Boulogne revenait à hauteur avec Traoré et Patiejunas (8-9, 4e).

De peu agréable à regarder, le match devenait subitement mauvais. La faute à deux attaques bien trop brouillonnes pour concrétiser. L'éclair vint de Strong, qui redonnait de l'air aux siens (10-14) et des belles réactions de « papy » Miller qui commençait un festival défensif dont lui seul a le secret.

Boulogne passait alors un 12-0 (22-14, 10e).

Les Boulonnais continuaient sur le même rythme, avec le trio Yates - Plateau - N'Diaye. Et si Cologer et Strong entretenaient l'espoir pour le GET (42-38, 20e), la victoire ne pouvait plus échapper aux Boulonnais. En théorie.

À force de shoots en pénétration et autres tirs primés, Strickland permettait au Get de passer devant (61-62, 24e). Une réaction qui, en fait, sonnera comme un ultime baroud d'honneur. Yates remettait les pendules à l'heure, tandis que Miller, tranquille, arrosait à distance. La messe était dite, Plateau puis Patiejunas se transformaient en artilleurs (95-78, score final).
B. V.

Liévin - St-Etienne : 69-63
Liévin arrache un précieux succès

Malmenés et en retard durant près de trente-cinq minutes, les Liévinois ont su faire front et forcer la décision en fin de rencontre. Ils renouent ainsi avec le succès.

Après un début équilibré, au cours duquel se dessinait une lutte défensive soutenue dans la raquette (12-12, 5e), Saint-Étienne exploitait à merveille les tirs primés pour s'échapper (14-23, 9e). Avec son nouvel Américain, Lawell Payne, auteur d'un dunk fracassant et d'un contre impressionnant, Liévin conservait le moral et restait dans la course (31-35, 16e).

Toutefois, cette embellie ne permit pas de recoller davantage. S'appuyant toujours sur leur réussite à trois points, les Stéphanois contrôlaient encore le jeu jusqu'à la pause (35-43).

Au retour des vestiaires, les deux formations s'appliquaient à ne rien lâcher. L'intensité défensive était palpable. Liévin réussit bien à réduire l'écart avec Payne et Dessart (42-47, 28e puis 45-49, 29e) mais cette belle détermination fut annihilée par un ultime panier primé, bonifié par une faute (45-53, 30e). Avec une nouvelle série de Harris, Saint-Étienne semblait donc idéalement placé (49-60, 34 e).

Liévin prenait alors des risques, imposant une défense tout terrain et une zone bien articulée autour de Jannel et Cilly (encore très précieux). Le coup était bon ! Les Ligériens butaient sur l'organisation artésienne et Pierre-Joseph s'enflammait (64-60, 38e). Après cet élan enthousiaste, Liévin avait aussi imposé sa sérénité et parvenait sans trop de soucis à gérer une stressante mais ô combien précieuse victoire (69-63).
Guillaume Renaut

è Articles parus dans La Voix des Sports du lundi 1er mars 2010.


Cognac - Châlons : 76-72

Et le vent a tourné
Un changement tactique et la volonté des joueurs ont permis de renverser une situation très compromise samedi.
è
Lire la suite (Sud Ouest) : cliquez ici !


Angers EOSL - Denek Bat : 78-62
Privé de Blair, le Denek bafouille son basket

Rapidement amputés de Larry Blair, emmené aux urgences, les protégés de Singleton ont craqué dans le dernier quart-temps.
è
Lire la suite (Sud Ouest) : cliquez ici !


Reims - Angers BC : 79-65
De la suite dans les idées
Entre un entraîneur, obligatoirement prudent et des joueurs forcément impatients, il n'y a pas une si grande différence que cela. Certains parlent, imagent leurs attentes, d'autres se taisent en espérant que cela suffira à vaincre les éventuels signes indiens ou coups du sort.
è
Lire la suite (L'Union) : cliquez ici !


St-Quentin - Blois : 86-92
SQBB « Blois » la tasse !
Saint-Quentin a payé au prix fort son début de match raté. Les hommes d'Arnaud Ricoux se sont épuisés à courir derrière une équipe blésoise possédant une insolente réussite (11 sur 18 à 3points).
è
Lire la suite (L'Union) : cliquez ici !


Le Puy - Challans : 102-77
Adroits et solides
Les Ponots ont creusé l'écart aux paniers à 3 points : Challans a sombré.
è
Lire la suite (Le Progrès) : cliquez ici !


Centre Fédéral - St-Chamond : 55-80
Toujours dans le coup
St-Chamond peut encore croire au maintien et comptera sur l'arrivée de Silas Mills.
è
Lire la suite (Le Progrès) : cliquez ici !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article