Reims défait hier, Denain doit en profiter ce soir à Saint-Léonard !

Publié le

Denain-02


La route s'ouvre davantage pour notre équipe de Denain-Voltaire ! Eh oui, comme nous l'a signalé hier soir Jean-Claude peut après 22 heures, Liévin a créé la sensation hier soir en allant vaincre Reims dans sa salle (81-83) grâce notamment à un dernier quart-temps de folie remporté 14-22. Du coup, les partenaires de Jason Bach (photo VDN) peuvent creuser l'écart ce soir avec les Rémois. Il faudra pour cela battre Swanson et Angers EOSL dans sa salle, ce qui ne sera pas forcément une mince affaire : Rico nous rappellant lui que les Angevins sont sur une belle dynamique de 8 victoires en 11 matchs. Mais on y croît très fort bien entendu...
ALLEZ VOLTAIRE !!!


Revue de presse

NM1 – 28e journée
En quête de rachat
Battus la semaine passée, les leaders Reims et Le Puy auront pour objectif ce week-end de repartir de l’avant. Ce soir, lors de la réception de Liévin, les Rémois tenteront de retrouver leur adresse pour sortir victorieux de ce match. Samedi, Le Puy devra se méfier de Saint-Étienne pour conforter sa place de leader.
Reims - Liévin
Surpris la semaine passée à Saint Etienne, les Rémois doivent rapidement corriger le tir. La réception ce soir de Liévin pourrait bien être la solution à condition de ne pas sous estimer les Nordistes. Toujours menacé par les équipes relégables, Liévin doit rapidement engranger des points pour se sortir de cette situation.
> Reims a donc été battu hier soir par Liévin du nouveau coach Laurent Mospus. Voici un article de presse retraçant cet exploit des Liévinois : cliquez ici !
Le Puy - St Etienne
Battu à Saint Chamond la semaine passée, Le Puy a manqué de faire le break sur ses poursuivants. Samedi, les protégés de Jean-Michel Sénégal devront donc repartir de l’avant face à Saint Etienne. Cette rencontre pourrait bien être plus équilibrée qu’elle n’y parait d’autant que Raphaël Wilson (12,7 points et 2,4 rebonds) et ses coéquipiers voudront confirmer leur bon résultat enregistré la semaine passée face à Reims (victoire 79-71).
Blois - Châlons en Champagne
Le choc de cette journée, entre deux équipes ambitieuses, pourrait s’avérer décisif dans l’attribution des places pour les Playoffs. Ce match sera certainement très animé entre deux équipes aux individualités très importantes, le face-à-face entre Gabriel Kennedy (14,3 points et 6,7 rebonds) et Lorenzo Orr (15,1 points et 7,3 rebonds) pourrait bien être la clef du match.
Boulogne - Centre Fédéral
Emmené par un précieux Moutapha N’Diaye (28 points et 6 rebonds), la semaine passée Boulogne l’avait emporté dans le derby du Nord face à Liévin. Ce week-end, les joueurs de Germain Castano devraient être mesure de passer un samedi soir plutôt tranquille en se rendant au Centre Fédéral.
Longwy-Rehon - GET Vosges
Longwy-Rehon semble désormais avoir abandonné toutes ambitions dans ce championnat. Lors de la réception ce week-end de Get Vosges, le seul objectif des Lorrains sera donc de limiter la casse devant leur public.
Angers EOSL - Denain
En enregistrant deux victoires de suite face à Blois et au Centre Fédéral, Angers EOSL est en passe de réussir son opération maintien. Ce week-end, Tommy Swanson (13,6 points et 8,1 rebonds) devra une nouvelle fois être le leader de la formation angevine pour espérer créer un petit exploit face à Denain, bien installé dans le trio de tête du championnat.
Cognac - St Chamond
Une semaine après son exploit face au Puy, Saint Chamond effectuera un déplacement important à Cognac, une salle où il n’est jamais évident de s’imposer. En cas de victoire samedi soir, Jessie Begarin (8,5 points, 3,6 rebonds) et ses partenaires pourraient bien faire une très bonne opération en vue du maintien.
Denek Bat Urcuit - Challans
La semaine passée, Denek bat Urcuit a renoué avec le succès dans le sillage de son maitre à jouer Larry Blair (25,2 points, 5,2 rebonds et 3,4 passes). Pour espérer l'emporter, Challans devra donc impérativement stopper l’arrière américain, véritable métronome de la formation bayonnaise.
St Quentin - Angers BC
Duel entre deux équipes ambitieuses qui luttent actuellement dans la course aux playoffs. Devant leur public, réputé très chaud, les Picards pourraient bien être en mesure de jouer un mauvais tour à la formation de Mickaël Hay. Une chose est sûre l’issue de ce match est des plus indécises.
w Source : FFBB.

Denain lance le sprint final à Angers Saint-Léonard, ce soir
Denain rend visite à Angers Saint-Léonard, une formation qu'il avait battu de peu à l'aller (90-85), lors de cette 28e journée. Il lui reste sept obstacles à franchir, et autant de victoires à obtenir, pour s'ouvrir les portes de la Pro B.

Adversaire. « Depuis début 2010, Saint-Léonard réussit un sacré parcours avec sept victoires pour trois défaites, dont trois succès face à des équipes costaudes comme Blois, Saint-Quentin et Denek, constate Marc Silvert, l'entraîneur denaisien. Cette équipe s'appuie sur de bons joueurs comme Swanson, Braun ou Rathieuville, une vraie mobylette au poste de meneur, et deux ou trois bons ailiers. Il va falloir mettre de l'application dans ce match et être très solidaires. Ce sera de nouveau un gros test car depuis le début de l'année, ils ont fait mieux que Le Puy et Reims. »
Statistiques. Malgré tout, l'équipe angevine est assez loin dans les statistiques avec seulement 71,9 % aux tirs (Denain, 84,4 %) et 34,1 rebonds (Denain, 36,3). Toutefois, individuellement, Thibaut Lonzième, qui ne fréquente pas toujours le banc malgré son nom, pointe à la première place à deux points avec 67,5 %. Méfiance donc sitôt que celui-là aura la balle.

Hinfray. Emmanuel Hinfray ne figurait pas dans le groupe lors des deux derniers matchs. Écarté provisoirement du groupe, il n'y sera pas non plus pour ce déplacement à Angers. Une réunion est programmée lundi après-midi entre lui et les dirigeants.

Fusions. Deux fusions sont pratiquement certaines : l'une entre Châlons-en-Champagne et Reims, l'autre entre les deux Angers qui devrait se finaliser vers le 10 avril. Une dernière est en pourparlers entre Saint-Chamond et Saint-Etienne. « Si les trois fusions devenaient effectives, il n'y aurait qu'une seule descente », raconte le coach denaisien.
Pression. « Avec cette fusion à venir, Angers Saint-Léonard joue sans aucune pression de résultats, c'est peut-être pour cela qu'il est très dangereux. Chez nous, en revanche, la pression est bien là : on sait que si nous effectuons un sans-faute (sept victoires sur les sept derniers matchs), nous sommes en Pro B », conclut le coach denaisien.

Journée. Ce week-end, Denain espère un petit coup de pouce nordiste, Liévin se déplaçant à Reims. Il aura de surcroît connaissance du résultat au coup d'envoi. Quant au Puy, il aura fort à faire à domicile face à Saint-Etienne, tout comme Vendée Challans à Denek.

Refonte. Si la refonte des championnats est actée chez les filles sauf gros retournement de situation dans les prochaines semaines, rien ne changera chez les garçons la saison prochaine. Probablement en 2011-2012.
R. P. (CLP)

ANGERS SAINT-LÉONARD (13e, 40 points) - DENAIN (2e, 46 points) : ce soir, à 20 h, salle des Villoutreys. 28e journée de N1.
w Source : La Voix du Nord du samedi 27 mars 2010.

Commenter cet article