Présentation : les équipes de NM1 passées au crible (#8/8)

Publié le

Carte 08

 

Angers et Saint-Quentin : taillées pour la Pro B ?

 

Dernières présentations avant la reprise, demain, du championnat de France de NM1. Depuis jeudi dernier, je vous propose un Tour de France des clubs qui affronteront notre équipe de Denain-Voltaire : 17 équipes à vaincre pour, nous l’espérons tous, une montée en Pro B.

 

Ce jeudi 2 septembre 2010, c’est au tour des équipes d’Angers et de Saint-Quentin d’être passées au crible par mes soins. Avec, pour conclure, un petit pronostic qui, là aussi, n’engage que moi…

 

Bonne saison à tous les clubs de NM1…

 

… et ALLEZ VOLTAIRE !!!

 

 

 

 

ANGERS BC 49

 

1- angers bc * LA SAISON DERNIERE

 

Pleine d’ambitions, Angers BC sera sans conteste l’équipe à battre cette saison. En mai dernier, c’est Angers qui nous avait fermé les portes de la Finale à quatre. Puis, les Angevins se sont hissés jusqu’en finale, laissant Boulogne/Mer monter en Pro B à sa place. Et si Angers voulait faire encore mieux cette saison ?

 

* LE RECRUTEMENT

 

Angers BC, c’est donc du costaud ! Le plus gros morceau au recrutement est sans conteste le pivot Vincent Mendy (ex-Charleville, Pro B) qui devrait faire des ravages dans la raquette. Le retour de Lonzième devrait aussi permettre à l’effectif de se frayer un chemin vers de nombreux succès. Sans oublier des joueurs expérimentés en NM1 tels que le meneur Remphort (ex-Boulogne) et Chérasse (ex-Challans). Attention, danger !

 

* 2010/11 : LES MATCHS CONTRE DENAIN

 

> Angers BC 49 – DENAIN-VOLTAIRE le 25 septembre 2010.

> DENAIN-VOLTAIRE – Angers BC 49 le 5 février 2011.

 

* REVUE DE PRESSE

 

Angers BC 49 a soigné sa rentrée

Préparation. Angers BC (N1) - Carquefou (N2) : 82-39. Appliqués, les Angevins ont pujauger dans ce succès facile, l'apport des recrues et la portée des réglages à effectuer.

L'ABC a effectué sa première sortie, ce samedi, face à de pâles Carquefoliens. Devant une assistance parsemée, l'unique objet de la rencontre résidait dans la mise en situation du collectif. « Depuis deux semaines, dixit l'entraîneur Jacky Périgois, on a beaucoup travaillé physiquement. On attendait de voir ce que tout cela pouvait donner tant sur le plan physique que technique ». Malgré le fossé avec les modestes pensionnaires de Nationale 2, plusieurs enseignements peuvent déjà être relevés sur la prestation angevine.

Recrues : Mendy et les autres

Premier constat : les nombreux arrivants, très attendus sur les bords de Maine, ont affiché quelques jolies promesses pour les rencontres à venir. À commencer par l'imposant Vincent Mendy. Le transfuge de Charleville (Pro B) a rayonné au rebond, et ne s'est pas privé de convertir quelques mouvements léchés, comme sur cette passe de Traoré plein axe, conclue par un dunk (18'). Mais revue d'effectif oblige, Périgois a ménagé son poulain, sans conteste un des futurs tauliers de l'équipe. Également en vue, Lonzième, ancien de la maison passé par le voisin Saint-Léonard, a confirmé toute la crédibilité de son potentiel.

L'Américain Griffin, provenant de Cordoue (D3 espagnole), certes en surcharge pondérale, a réussi à faire fructifier toutes les maladresses carquefoliennes sous l'arceau. Plus approximatifs, le meneur Remphort (ex-Boulogne) et Chérasse (ex-Challans), ont commis des pertes coupables, néanmoins sporadiques.

Réguler les premiers rouages              

Cependant, « l'essentiel, selon Périgois, n'est pas la feuille de statistiques. Le groupe se découvre. Les premiers automatismes, trouvés lors de nos deux semaines ensemble, devaient se confirmer sur le parquet ».

La cohésion dans le jeu est en effet à définir. Mais, pas en suspens. Certes, Griffin ne parle pas Français. Les anciens Baradji et Sulpice ont éprouvé quelques difficultés à trouver leurs nouveaux partenaires.

Le jeune De Casablanca, pourvoyeur de qualité, s'est rarement trouvé sur le même tempo que Chérasse.

Mais les incompréhensions d'aujourd'hui, note le coach de l'ABC, devront être les forces de demain. « Il y a eu de bonnes choses et de moins bonnes. Il faudra corriger ces dernières, prendre du recul, et en faire des points forts », explique Périgois. Un gage nécessaire.

Puis de rappeler, « pour un premier jet, le contenu est intéressant ». Le jeu de l'ABC a donc apporté quelques promesses, qu'il appartient de confirmer rapidement, afin de demeurer l'un des protagonistes en vue de Nationale 1.

w Ouest-France (8 août 2010).

 

* LE PRONOSTIC DE LA REDAC’

 

1e-4e place (montée directe)

Si pour Challans, Marc (Silvert) et moi étions en léger désaccord pour le pronostic (Cf. présentation de Challans), il ne fait l’ombre d’aucune contestation pour Angers : cette équipe a été conçue pour la montée en Pro B. Il faudra être fort pour les battre chez eux !!!

 

 

 

 

SAINT-QUENTIN BB

 

1- saint-quentin * LA SAISON DERNIERE

 

Doté d’une belle équipe, le SQBB ne s’est finalement qualifié pour les playoffs que sur le fil du rasoir. En quart de finale, il laisse sur place les surprenants ponots (Le Puy), pourtant auteurs d’une excellente première saison en NM1. Lors de la Finale à quatre, les adversaires étaient malheureusement trop fort… Une saison mi-figue, mi-raisin donc pour les Axois, en espérant beaucoup mieux pour le prochain exercice…

 

* LE RECRUTEMENT

 

Justement, nous y voici au prochain exercice. Pour Saint-Quentin, la tâche sera rude mais pas insurmontable. Six recrues, rien que ça, autour de cap’tain Rambur, pour aller encore plus haut ! Cette équipe a du chien (Lesieu, Sylvain, Diallo, et je ne les cite pas tous !), elle peut aller loin cette saison.

 

* 2010/11 : LES MATCHS CONTRE DENAIN

 

> SAINT-QUENTIN BB – DENAIN-VOLTAIRE le 11 décembre 2010.

> DENAIN-VOLTAIRE – SAINT-QUENTIN BB le 23 avril 2011.

 

* REVUE DE PRESSE

 

Le SQBB remet son bleu de travail

Avec huit joueurs sur dix présents, le SQBB a repris l'entraînement, hier au Palais des Sports Pierre-Ratte. Sourires et confiance étaient affichés pour ce début saison.

Ils étaient huit joueurs ce matin, lors de la reprise du Saint-Quentin Basket-Ball au Palais des Sports.

Huit et déjà plus que l'an dernier, où « l'équipe tournait avec 7 voire à 6 joueurs », précise le président, Alexandre Dudouet.

Hier matin, le Serbe Dejan Sencanski, une des six nouvelles recrues de l'effectif, manquait encore à l'appel, ainsi que le capitaine, Alexis Rambur.

Le premier anime encore aujourd'hui un camp en Serbie. Le second est à Fécamp pour gérer le camp de son ami Tony Parker jusqu'au 1e août, mais il était néanmoins présent à l'entraînement hier après-midi.

Dix joueurs donc, un contraste par rapport à la saison passée, et cela se voyait sur les mines du staff.

« Ça va nous permettre de faire des entraînements plus complets, avec des 5 contre 5, de varier et de mieux préparer nos matches. Au cours de la saison, on pourra désormais pallier les défaillances physiques et techniques », explique Alexandre Dudouet.

Confiance et satisfaction étaient donc de rigueur pour cette reprise, où les règles et les objectifs ont été fixés avec les joueurs lors d'une causerie qui aura duré plus de trente minutes. « Nous avons présenté le fonctionnement du club aux nouveaux joueurs, présenté le staff et les objectifs pour la saison », ajoutait le président.

« La mayonnaise doit prendre »

Des nouveaux joueurs qui ont été choisis pour leur esprit et leur combativité.

« On a eu le temps de bien choisir nos gars, de les superviser. On a recherché des joueurs qui ont du cœur, capables de se fondre dans un collectif, de mouiller le maillot. La polyvalence et la complémentarité étaient aussi des critères que l'on a privilégiés », expliquait l'entraîneur Arnaud Ricoux.

Dans cette nouvelle équipe remodelée, un noyau dur de quatre joueurs (Julien Lesieu, Gilles Sylvain, Alexis Rambur, Moustafa Diallo) est resté. « Ce sont des joueurs qui connaissent le club et qui devront intégrer les nouveaux. On a monté une belle équipe. Maintenant, la mayonnaise doit encore prendre », précise le président.

Pour cette reprise, le coach n'a pas mégoté avec ces joueurs, en travaillant surtout les fondamentaux : shoot court et long, dribbles et travaux d'appuis.

Mais aussi des exercices pour favoriser l'intégration des nouveaux, dans une équipe ambitieuse ,mais en construction.

Marc Mechenoua

w Le Courrier Picard (29 juillet 2010).

 

* LE PRONOSTIC DE LA REDAC’

 

5e-8e place (objectif playoffs)

Un peu plus de doutes pour le SQBB. L’an dernier, on les voyait en haut de l’affiche, ils se sont finalement qualifiés in extremis pour les playoffs. Le cru 2010/2011 sera-t-il plus rayonnant. Je suis en tout cas confiant pour cette équipe dont je n’ai jamais caché être un peu supporter… après Denain-Voltaire et l’UHB (Ligue féminine), bien sûr.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article