Présentation : les équipes de NM1 passées au crible (#1/8)

Publié le

Carte 01 bis

 

Liévin et Orchies : les Ch’tis en force aux côtés de Denain

 

Chaque jour vers 18 heures, jusqu’à la veille de la reprise du championnat de France de NM1 les 3/4 septembre prochain, je vous propose un Tour de France des clubs qui affronteront notre équipe de Denain-Voltaire : 17 équipes à vaincre pour, nous l’espérons tous, une montée en Pro B.

 

Ce jeudi 26 août 2010, premier volet ! C’est au tour des équipes de Liévin et d’Orchies d’être passées au crible par mes soins. Avec, pour conclure, un petit pronostic qui, là aussi, n’engage que moi…

 

Bonne saison à tous les clubs de NM1…

 

… et ALLEZ VOLTAIRE !!!

 

N.b. : 2e volet demain avec Bordeaux et Brest.

 

 

LIÉVIN BASKET 62

 

1- lievin * LA SAISON DERNIERE

 

Disons-le franchement : la saison dernière, les Liévinois auront sauvé leurs fesses sur le fil du rasoir ! A égalité de points avec le premier reléguable, Angers EOSL, les joueurs du Pas-de-Calais s’en sortent au final grâce à un meilleur goal-average particulier. Mais Liévin peut être une équipe qui surprend sur le parquet, il faudra donc se méfier de l’effectif de Laurent Mopsus. À noter que l’an dernier, Denain avait battu les Liévinois à deux reprises (84-75 à l’aller à la salle Jean Degros, 66-86 au retour à Liévin).

 

* LE RECRUTEMENT

 

Pour palier le départ de David Cilly pour Orchies, le club liévinois a recruté trois joueurs pour sa nouvelle saison en NM1. À commencer par un sacré gaillard très expérimenté, Antwon Hoard (38 ans), en provenance de Boulazac (Pro B). Le coach Laurent Mopsus a également recruté un intérieur de 2,05 m, Derrick Russel (ex-Saint-Chamond, NM1), afin de solidifier un secteur qui avait parfois fait défaut à l’équipe la saison dernière.

 

* 2010/2011 : LES MATCHS CONTRE DENAIN

 

> DENAIN-VOLTAIRE – Liévin Basket 62 le 4 septembre 2010.

> Liévin Basket 62 – DENAIN-VOLTAIRE le 15 janvier 2011.

 

* REVUE DE PRESSE

 

Trois départs pour deux arrivées

Du côté des départs, David Cilly a rejoint Orchies (N1) et Adel Sanjay serait, pour le moment, à la recherche d'un club. Ils sont trois à avoir accepté de relever le défi cette saison avec Liévin : Gaëtan Clerc, en provenance des espoirs Pro A de Nancy, Antown Hoard, en provenance de Boulazac (Pro B), et Derrick Russel, en provenance de Saint-Chamond (N1). « J'ai souhaité faire venir un joueur d'expérience, Antown Hoard ; c'est un cadre qui saura montrer la voie, rassurer et permettre aux jeunes de s'exprimer. » S'il a fallu se battre l'an dernier pour obtenir le maintien, il faudra y passer, dans un premier temps, avant de penser à d'autres ambitions plus proches de celles entrevues par les dirigeants du club : « L'objectif principal sera d'atteindre les play-offs en essayant de construire une saison sur une constance de résultats à domicile ». Laurent Mopsus se souvient l'an passé que son équipe a trop souvent laissé échapper des points à domicile : « On doit être à l'aise chez nous, les équipes adverses doivent nous redouter ! » Les Liévinois parvenaient en effet plus à jouer libérés sur les parquets extérieurs. Un déficit de confiance que le coach explique par la jeune moyenne d'âge de son effectif : « Les jeunes veulent trop souvent bien faire et ne se focalisent que sur le résultat. Leur potentiel doit s'exprimer ! » C'est la raison pour laquelle Antown Hoard a rallié la troupe liévinoise. Tout comme Gaëtan Clerc, ancien meneur de jeu nancéien qui a terminé deuxième meilleur passeur dans le championnat espoirs Pro A. Trois recrues qui ont des qualités complémentaires au groupe, selon le stratège artésien : « J'espère avoir trouvé les bonnes personnes pour coller au projet du club ».
Qui pour jouer le rôle de leadership ?
Du côté du capitanat, Laurent Mopsus a choisi Jérôme Dessart, du haut de ses 26 ans. Aude Pierre-Joseph et Antown Hoard ont, quant à eux, été désignés co-capitaines par leurs partenaires. Mais que ces joueurs cadres se méfient, ils ne seront pas épargnés : « La hiérarchie se jouera au mérite, même s'il y quand même des éléments incontournables. Je serai toutefois très dur avec les joueurs majeurs, même plus durs qu'avec les autres. Ils doivent montrer l'exemple. » Un leadership doit se dégager d'ici peu, l'entraîneur liévinois nous assure qu'il n'est à l'heure actuelle toujours pas défini. Tout comme il nous a assuré que la manière de jouer du Liévin basket 62 ne changerait pas : « Le jeu de Liévin me plaît ». Un jeu rapide basé sur la relance, avec des scoreurs extérieurs. « On va juste stabiliser le jeu intérieur, on doit être plus stable défensivement ». Rappelons que le club compte près de 80% de joueurs issus de la région et 70% de joueurs formés au club.

w Source : L’Avenir de l’Artois du 12 août 2010.

 

* LE PRONOSTIC DE LA REDAC’

 

13e-18 e place (opération maintien)

Pour moi, l’équipe de Liévin ne sera pas forcément plus forte que l’an dernier malgré ses nouvelles recrues. Elle s’appuiera surtout sur un groupe qui se connaît bien (un seul départ) et ce sera peut être là la principale force de l’équipe. Notre équipe de Denain-Voltaire le saura bien vite, puisqu’elle rencontre Liévin le 3 septembre, lors de la première journée du championnat.

 

 

BC ORCHIES

 

1- orchies * LA SAISON DERNIERE

 

Après une excellente saison en NM2 lui permettant d’enregistrer sa montée en NM1, le BC Orchies a terminé sa saison par deux défaites en 1/2 finale de playoffs. Dommage, mais la formation nordiste avait réussi l’essentiel : la montée. Maintenant, l’objectif avoué du top 10 par le staff sera difficile mais sûrement pas impossible lors de cette saison 2010-2011. Vers une première saison en NM1 comme notre équipe de Denain-Voltaire la saison dernière ?

 

* LE RECRUTEMENT

 

Joli recrutement pour Orchies pour sa première saison en NM1. A commencer par un certain Terence Jonathan Parker (le frère de Tony…). Certes TJ n’a pas les mêmes références que son frère, mais son expérience en NCAA et dans plusieurs clubs de Pro A ne peut être que bénéfique pour le promu nordiste. Autre grosse recrue pour le BCO, l’Américain Gabriel Kennedy en provenance de feu Châlons (ex-NM1) : cet athlète de 2,05 m devrait encore faire mal à l’intérieur sur les parquets de NM1 ! Enfin, à noter aussi les arrivées des Ch’tis David Cilly (Liévin) et l’inoubliable Emmanuel Hinfray (ex-Denain). Bonne saison à toi et à ton équipe Manu !

 

* 2010/11 : LES MATCHS CONTRE DENAIN

 

> DENAIN-VOLTAIRE – BC Orchies le 2 octobre 2010.

> BC Orchies – DENAIN-VOLTAIRE le 12 février 2011.

 

* REVUE DE PRESSE

 

Le BCO a bouclé son recrutement avec KENNEDY

Le BC Orchies a encore frappé fort côté recrues.
Après TJ Parker, frère de Tony (notre édition du 12 juin), c'est maintenant un Américain qui vient de signer, à savoir Gabriel Kennedy. Gabriel Kennedy, « Gabe » pour ses supporters, est né le 28 novembre 1981 à Thomasville (Géorgie) aux États-Unis. Cet athlète de 2,05 m joue au poste de pivot intérieur (power forward-center).
Cinquième en N1 la saison passée
Après des études et une formation sportive en université aux États-Unis, il est arrivé à Limassol en Chypre puis est passé par Quimper (Pro B), Besançon et Antibes (Pro B) et enfin Châlons-en-Champagne (NM1), club avec lequel il a terminé cinquième la saison passée. Il a quelques titres à son actif dont celui de champion de France avec Besançon. « C'est un joueur qui tourne à plus de 25 minutes de jeu, avec 15 points de moyenne et 8 rebonds. Il est considéré comme l'un des meilleurs à son poste en Nationale 1 », signalent les dirigeants du BCO.
Avec 11 joueurs, le club orchésien a bouclé ses transferts. E. Barbry, TJ Parker à l'arrière, J. Verbeke, G. Plateau, M. Smagge, E. Soéria aux ailes et A. Atinkpahoun, E. Hinfray, L. Aboulikam, D. Cilly et G. Kennedy devant, composeront la formation orchésienne qui entamera début septembre une nouvelle aventure en Nationale 1.

Jacques Ovart (CLP)

w Source : La Voix du Nord du 2 juillet 2010.

 

* LE PRONOSTIC DE LA REDAC’

 

13e-18e place (opération maintien)

J’ai placé Orchies dans les équipes visant le maintien cette saison. Pourtant, je suis persuadé que ce promu aux dents longues peut aller encore plus haut qu’une modeste 13e ou 14e place, qui permet d’éviter la relégation sportive en NM2. « Physiquement, (la NM1), ça n’a rien à voir », soulignait le président d’Orchies en comparant son équipe à celle de Denain. Nul doute que son club sera fin prêt pour la reprise du 4 septembre…

Commenter cet article