Présentation de l'équipe en mairie

Publié le

EQUIPE MAIRIE

 

Pas d'article sur la victoire de notre équipe de Denain-Voltaire, hier en match amical. Du moins, pas encore. Ce matin, un autre article de presse concerne lui la présentation de notre équipe aux partenaires et à la presse. Le voici...

 

ALLEZ VOLTAIRE !!!

 

 

Revue de presse

 

Avec son budget de milieu de tableau, Denain a la Pro B qui le démange

Denain Voltaire a changé de statut en réussissant une entrée tonitruante en Nationale 1, qu'il a quasi menée d'un bout à l'autre avant de fléchir au printemps. « Outsider » de l'exercice 2010-2011 qu'il attaquera vendredi contre Liévin, l'ex-promu n'a pas le plus gros budget mais se prend à rêver ouvertement de Pro B.

Patrick Roy, qui avait goûté au bain après le match de la renaissance gagné contre Sorgues en mai 2009, a gardé « un vieux costume » au fond de son placard, au cas où. Parti pour jouer le maintien la saison dernière, Denain Voltaire avait assuré sa place en N1 au bout de neuf journées, et n'avait cessé ensuite de revoir ses ambitions à la hausse. S'il n'est pas monté au bout du compte, il s'en est fallu de tellement peu que le député-maire préfère dorénavant prendre ses dispositions. Grand amateur de basket, lui-même s'est piqué au jeu. Hier matin, face à la presse et aux partenaires du club, il s'est laissé aller à espérer que « cette deuxième saison en Nationale 1 sera la dernière ». Comprendre qu'il n'envisage pas une seconde un retour en N2.

Cette ambition, le président Georges Wilczyk la partage. Mieux même, il la revendique : « L'objectif, c'est d'accéder en Pro B. » La ville de Denain et la Porte du Hainaut n'ayant pas revu à la hausse le montant de leurs subventions (déterminé selon des critères stricts), il a fallu trouver de l'argent ailleurs pour pouvoir augmenter le budget de 10 à 15 % - il tournera cette saison autour des 750 000 E. Georges Wilczyk a ramené de nouveaux partenaires, et n'a guère eu besoin d'insister pour conserver les anciens, « malgré la conjoncture difficile ».

Avec son budget de milieu de tableau, qui le situe assez loin de clubs comme Brest, Bordeaux, Challans ou Angers, Denain ne roule pas des mécaniques. Simplement, son projet semble assez vendeur pour attirer des joueurs aguerris aux joutes de la N1 voire même de la Pro B. De la promotion denaisienne 2009-2010, seuls demeurent Frédéric Minet, Antoine Belkessa et Amadou Gacko les ont rejoints, dans l'ordre, Julien Sauret, Alexis Bruyère, Boakai Lalugba, Jernej Mihalic, Desmond Quincy-Jones, Renaud Brocheray et Guevin Toto. Partant du principe qu'« un groupe soudé est toujours plus fort qu'une somme d'individualités », Marc Silvert a pris des joueurs réceptifs à ses valeurs : « Envie, loyauté, solidarité, respect.  » Tous les postes, ou presque, ont été doublés, et l'équipe a pris des centimètres sur les ailes, avec Qunicy-Jones et Mihalic qui culminent à plus de 2 m. Taillé pour l'aventure, ce Denain-là se tient prêt à « écrire une nouvelle page » de la riche histoire du club.

Sébastien Chédozeau

Première journée de N1 : DENAIN - LIÉVIN, vendredi à 20 h, salle Jean Degros.

w Article et photo parus dans La Voix du Nord du samedi 28 août 2010.

Commenter cet article