Nos Denaisiens verts de peur à Saint-Etienne...

Publié le

CASE-03


Les partenaires d'Amadou Gacko n'ont rien pu faire hier soir dans l'enfer vert stéphanois. Après une première mi-temps catastrophique, où notre équipe accusait déjà un retard de 18 points, ils n'ont malheureusement pas pu revenir au score et ce, malgré un MANTAS RUIKIS étincelant pour sa première prestation sous ses nouvelles couleurs (17 points, meilleur marqueur de l'équipe). Denain doit maintenant se ressaisir car le mois de janvier est long, très long, avec dès la semaine prochaine un déplacement périlleux à Liévin, équipe capable du pire et surtout du meilleur !!!
C'est parti pour la revue de presse de ce dimanche. A noter que l'article de la VDN et celui du Progrès sont tout simplement... les mêmes (excepté le titre, "Les Stéphanois ont sorti le grand jeu face à Denain" dans la VDN...).
ALLEZ LES GARS, ON EST TOUS AVEC VOUS !!!

 
CASE : une reprise d'enfer !
Hier soir, les Stéphanois ont sorti le grand jeu pour le plus grand bonheur des supporters.
Les intempéries jetaient un coup de froid sur le stadium quasiment vide. Les Stéphanois, eux, ne se montraient pas frileux à l'image de Gunnarson en forme, 15-6, 4e. Les Nordistes recollaient au score avec Minet et Torson, 19-14, 6e. Collectifs en attaque, solides en défense, les Verts s'offraient dix longueurs d'avance à la fin du premier quart-temps, 28 à 18. Offensivement, Denain se devait de travailler face à une défense bien en place. Avec une certaine avance, le Case tentait des shoots derrière la ligne des 6,25m, en vain. Une nouvelle fois Gunnarson inversait rapidement la tendance, 44 à 29, 16e. En face, Gouacide jouait des gros bras (3 fautes) et pour sa première entrée Ruikis offrait deux bonifiés qui étaient les bienvenus, 46 à 35, 18e. Et voilà qu'Harris l'imitait, 51-35 ! Sans complexe, les Verts affichaient un 55 à 37 à la mi-temps.
Dès le retour des vestiaires, Sauret envoyait une balle pour Gunnarson et inscrivait le panier des vingt points, 59 à 39, 22e. A l'image d'Harris, Hermenier s'offrait un bonifié ! (63 à 48, 25e). Les ailiers, eux, s'en allaient au dunk avec Wilson, 65-49, 27e. Du côté de Denain, Ruikis réduisait l'écart à trois points, 65 à 54, 28e. Wilson ne tardait pas à lui répondre et Denain appliquait une défense individuelle tout terrain, 70 à 56, 30e. Cela n'empêchait pas Harris de dunker à deux reprises et d'inscrire deux paniers consécutifs, 78 à 61, 34e. La fougue de Belkessa et le bonifié de Bach, envoyaient Denain à dix longueurs de retard, 78 à 68, 35e. Décontenancé, Denain répondait avec Torson mais Phillips et Harris faisaient le show, 87 à 72. Sauret concluait en beauté, rien à dire, 93 à 75.
Anne-Laure Negro

Feuille de match :
Stadium Pierre-Maisonnial.
Arbitres : Mme Fizailne, M. Bremaud.
Mi-temps : 55-37.
Par quart-temps : 28-18 ; 55-37 ; 70-56 ; 93-75.
- Case : Gillet 5pts, 1fte ; Harris 22pts, 1fte ; Phillips 10pts, 4ftes ; Wilson 9pts, 2ftes ; Sauret 10pts, 3ftes ; Quincy-Jones 2pts, 2ftes ; Hermenier 13pts, 1ftes ; Gunnarson 22pts, 2ftes ; Gonnet 0pt, 0fte. Coach : Fabien Romeyer.
- Denain : Minet 8pts, 4ftes ; Ruikis 17pts, 3ftes ; Belkessa 12pts, 2ftes ; Gacko 7pts, 2ftes, Bach 9pts, 1ftes ; Hinfray 0pt, 2ftes ; Gouacide 10pts, 4ftes ; Torson 12pts, 5ftes. Coach : Marc Silvert.
 
w Article et photo parus dans La Voix du Nord du dimanche 10 janvier 2010.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article