NM1 (24e journée) : Denain s'est bien débattu face à l'ADA Blois !

Publié le par Jean-Philippe

Denain - Denek Bat 11

Et si, finalement, les deux relégués de Pro B de la saison dernière (Bordeaux et Brest) regagnaient illico presto la deuxième division nationale la saison prochaine ?

Au vu des résultats de ces dernières semaines, et plus particulièrement de cette 24e journée de NM1, on peut légitimement se poser la question… Si Denain perd quasiment toutes ses chances de rattraper le leader Bordeaux après sa défaite ce samedi à Blois, Angers perd pour sa part de manière inattendue à domicile face aux Ponots. Brest, en revanche, ne faiblit pas et étripe le GET Vosges sur son parquet ; les Brestois gagnent en confiance et pourrait bien être l’équipe à battre des prochains playoffs, en mai. Ce petit jeu des victoires/défaites fait sans conteste les affaires des Bordelais, solides leaders et qui, surtout, ne perdent plus (victoire à Denek Bat).

Mais, ne l’oublions pas, il reste encore 10 matchs à jouer avant ces terribles playoffs. Les JSA Bordeaux, malgré leurs trois points d’avance sur leurs dauphins (Denain), ne sont pas à l’abri de mésaventures. Mais il faudrait un sacré coup de mou de la part des partenaires de John Ford pour que la tendance actuelle s’inverse.

En attendant la suite de ce passionnant championnat de NM1, voici les résultats de cette non moins passionnante 24e journée, riche en surprises diverses et variées.

(Article paru sur Catch and Shoot)

 

w Saint-Etienne – Saint-Chamond : 68-72 (41-44)

Première (belle) surprise du week-end. En match avancé, vendredi, les hommes d’Alain Thinet ont créé la sensation en allant s’imposer chez le voisin stéphanois, de quatre petits points seulement. Il faut dire que l’ensemble de la rencontre fut extrêmement serrée, le leader de la rencontre changeant de main à 19 reprises. Côté Saint-Chamond, Laroche et Rinna ont été impérieux, répondant aux assauts des Thomas, Petrovic et autres El Amrani du côté du Case. Les deux points de la victoire font du bien à Saint-Chamond qui possède désormais un point d’avance sur le premier non-relégable ; Saint-Etienne rentre dans le rang.

 

w Roche la Molière – Liévin : 89-87 (38-37, 77-77)

Terrible soirée pour les Liévinois, pourtant bien emmenés par un Gaëtan Clerc survolté ce samedi soir (17 pts, 8 rbds). Terrible, car Liévin menait encore de trois points à deux secondes du buzzer… jusqu’à ce missile de Grégory Lance. Enorme ! Et dans la prolongation de cinq minutes, Disy et surtout Morris font le travail, permettant à Roche la Molière de remporter son cinquième succès de la saison ; ce ne sera peut-être pas suffisant pour le maintien, mais quelle est belle cette victoire ! En revanche, pour Liévin (désormais à deux points du premier non-relégable), ça sent le roussit !!!

 

w Orchies – Saint-Quentin : 65-74 (33-45)

Sans conteste, Saint-Quentin avait besoin de se rassurer. Face à Orchies, la « révélation » de ce début d’année 2011, les partenaires de Sencanski (25 pts, 29 d’éval.) n’ont au final jamais été vraiment inquiétés, menant les débats quasiment durant toute la rencontre. Un sursaut d’orgueil pour des Axonais en déperdition depuis janvier mais qui, grâce à ce probant succès, relègue à deux points un concurrent direct pour une place en playoffs. Reste maintenant à confirmer ce renouveau…

 

w Blois – Denain : 100-88 (58-41)

Denain semble être retombé dans ses travers. Pour les Nordistes, la première période fut catastrophique : 30-19 au bout de 10 minutes, 58-41 à la mi-temps. Grâce à Lalugba, Denain revient certes à 4 points de son adversaire (80-76), mais c’était trop tard. Autour d’un Zakalihaou Alao des grands soirs (23 pts, 7 fautes provoquées), l’ADA Blois s’impose et, surtout, se replace au classement général puisqu’occupant seul la 5e place. Denain, pour sa part, laisse filer (quasi) définitivement les Bordelais pour la course à la première place.

 

w Angers – Le Puy : 81-84 (44-57)

Etonnants Ponots, qui vont donc s’imposer ce samedi à Angers, pourtant réputé comme l’un des ténors de la NM1. La victoire des partenaires de Cyril Guillarme (25 pts, 7 rbds, 25 d’éval.) s’est en fait construite dès la première période, Le Puy regagnant alors les vestiaires avec 13 points d’avance. Les Angevins se remobilisent dès le retour sur le parquet, mais Le Puy s’accroche et gagne finalement de 3 petits points. Une victoire important pour les hommes d’Olivier Hirsch, dont l’objectif reste le maintien. Angers reste dans le top 5, mais cette défaite tire la sonnette d’alarme.

 

w Brest – GET Vosges : 99-68 (47-35)

Ce samedi, l’écart était plus que visible entre Bretons et Lorrains. Cette victoire de plus de 30 points montre surtout que l’Etendard de Brest sort maintenant de son anonymat et s’affiche dorénavant comme l’un des prétendants au second ticket pour la montée en Pro B, vraisemblablement aux côtés de Bordeaux. En tout cas, ses intentions sont réelles, au vu de la prestation de la bande à Pridotkas (32 pts, 9 rbds, 41 d’éval. !!!). En revanche, la relégation tend le bout de son nez pour le GET Vosges.

 

w Denek Bat – Bordeaux : 69-74 (38-36)

Les joueurs d’Anglet n’ont pas été loin de se payer le scalp des Bordelais ! Dans ce derby tant attendu du sud-ouest, Blair & Cie ont mené les débats dans la première mi-temps, comptant jusqu’à 7 points d’avance, 2 seulement à la pause. Bordeaux reprend vite les devants au retour des vestiaires, mais Denek Bat reste dans son sillage. Au final, courte victoire des Girondins, mais victoire… encore et toujours. Les JSA ne doivent pas relâcher la pression, ils auraient pu perdre beaucoup ce week-end. Toujours est-il, ils sont plus que jamais favoris à la montée directe en Pro B. A contrario de Denek Bat, en situation plus que délicate en bas de tableau.

 

w Centre Fédéral – Souffelweyersheim : 67-76 (34-35)

Encore une bien belle prestation des jeunes pensionnaires du Centre Fédéral. Face au promu Souffelweyersheim, Howard et sa troupe ont largement résisté aux assauts d’Appel & Cie, ne comptant qu’un seul point de retard à la mi-temps. Au retour des vestiaires, Souffel maîtrise et s’impose finalement sans réelle pression. Un beau match de basket, qui permet aux Alsaciens de garder un œil attentif sur les prétendants aux playoffs.

 

w Challans – Sorgues : 86-74 (48-34)

Sorgues s’effondre. En déplacement dans la Vendée, les partenaires d’Ocokoljic (21 pts) se sont faits distancés dès le première quart-temps (28-16) et n’ont jamais refait surface ensuite. Le 5 majeur challandais a très bien tourné, rendant une copie presque parfaite. Challans réussit ce samedi une excellente opération puisque la formation de coach Body revenant à la hauteur de leur adversaire du soir au classement général. Et si Challans pouvait être la belle surprise de cette fin de saison ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article