Marc Silvert : « On a pu montrer notre expérience »

Publié le

Roche LM (match)

 

L'aventure se poursuit pour nos basketteurs de Denain-Voltaire. Samedi, ils ont donc remporté leur deuxième match en autant de rencontres, sur le parquet de Roche la Molière (61-72). Une victoire où il a fallu sortir les tripes en seconde période, il reste en effet quelques réglages pour que notre équipe joue un basket propre et séduisant et ne se fasse plus des frayeurs...



Voici deux nouveaux articles parus dans la presse ce matin.

Bonne lecture et... ALLEZ VOLTAIRE !!!

 

 

Revue de presse

 

Et de deux pour Denain !

Deux matchs, deux victoires : Denain réalise un sans faute en ce début de saison. Les hommes de Marc Silvert ont connu une première période difficile (37-31), commettant de nombreuses erreurs.

S'ils ont raté quantité de shoots et de lancers francs, ils ont su attendre leur heure, revenant dans le troisième quart-temps et se détachant dans le dernier. Au passage, l'AL Roche n'a pu inscrire que 24 points après la mi-temps.

En deuxième période, la tendance s'inversait et Denain prenait le dessus sur des Rouchons qui montraient leurs limites. Lalugba et Brocheray donnaient du fil à retordre à la défense de Roche, impuissante.

En fin de troisième quart-temps, Belkessa et les autres prenaient l'avantage, profitant des nombreuses erreurs commises cette fois par les hommes de Sylvain Olagnon, qui ne trouvaient pas de solutions offensives (49-51).

Le score était serré, mais Antoine Belkessa, très bon en fin de partie, et les Denaisiens anéantissaient les espoirs rouchons. Après avoir tremblé en première période, Denain remportait sa deuxième victoire de la saison (61-72), qui le porte évidemment en haut de tableau.

M. BELAKEHAL

ROCHE-LA-MOLIÈRE - DENAIN 61-72 (24-15, 13-16, 12-20, 12-21)

- Roche la Molière : Audouard 2, Morris 11, Diallo 5, Lance 1, Nery 13, Disy 9, Lewis 7, Monpounga 2, Fancisco 11, Kizema.

- Denain : Minet 2, Sauret 8, Mihalic 5, Lalugba 13, Brocheray 18, Belkessa 18, Gacko 1, Quincy-Jones 3, Bruyère 4.

w Article paru dans La Voix des Sports du lundi 13 septembre 2010.

 

 

Après la Défaite de l'AL Roche face à Denain 61-72

« Réussir à être constant »

Opposés à une équipe plus expérimentée, Roche a fait bonne figure durant la première période.

Samedi soir, l'AL Roche disputait le premier match de la saison à domicile. Les Rouchons ont fait bonne figure durant la première mi-temps pour finalement s'incliner 61-72.

« On n'était pas capable individuellement de défendre, alors qu'en face on avait une équipe de Roche-la-Molière euphorique. En seconde mi-temps, on a su davantage les gêner, on a pu montrer notre expérience avec un passage intéressant pendant trois minutes et une bonne gestion en fin de partie », confiait Marc Silvert, entraîneur de Denain-Voltaire, sur le site Internet de son club.

« On a fait une bonne première mi-temps. On a réussi à les mettre en difficulté. Mais on aurait pu mener plus largement, on a seulement six points d'avance à la mi-temps. Denain est resté dans le match grâce à son jeu intérieur et notamment sa domination écrasante au rebond (46 et seulement 28 pour l'AL Roche). En seconde période, on a subi leur défense de zone. On n'a pas trouvé de solution. Mais ce match est formateur, c'est la première fois cette saison que l'on se trouve confronté à ce type de défense. Il faudra le travailler à l'entraînement. Mais les bonnes phases de jeu en première période sont rassurantes. Le travail effectué cette semaine, où l'on avait mis l'accent sur l'attaque, a porté ses fruits. On a pu voir un bon collectif, cohérent qui a imposé un bon rythme en première mi-temps avec notamment une bonne vitesse de passe. La prestation de Bateko Francisco, qui revenait de blessure et disputait son premier match de championnat, a été satisfaisante. Il nous reste maintenant à travailler la défense en zone et à réussir à être constant tout au long du match. Concernant les lancers francs, on est plus en réussite (17/28) que lors du précédent match (9/28) mais on n'est qu'à 61% alors que les équipes de N1 se doivent d'être au minimum à 70%, mais je ne me fais pas de souci, on y arrivera vite », déclarait le coach rouchon Sylvain Olagnon.

w Article et photo parus dans Le Progrès du lundi 13 septembre 2010.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article