Marc Silvert : « Les gars ont envie » (va-infos)

Publié le

Roche-LM---photo-Gilles.jpg

Deux articles aujourd'hui, deux visions différentes suite au match Denain/Roche la Molière remporé samedi par la bande à Antoine Belkessa & Cie. Il s'agit des articles d'Anne pour va-infos (y compris l'interview de Julien Sauret) et de Gilles sur le site de Roche la Molière.

Bonne lecture, ALLEZ VOLTAIRE !!!

 

Revue de presse

Denain en toute logique

L’année 2011 a mal commencé pour les Denaisiens avec les défaites à Sorgues et à Liévin. Pour leur premier match à domicile, la bande à Minet avait à cœur de réagir face à l’avant dernier du championnat. L’entame fut parfaite, la suite tranquillement gérée. Marc Silvert a fait tourner son effectif pour en renforcer la cohésion.

Les barbelés bien tendus

Ne pas prendre la Roche Molière mal classé à la légère. Les Denaisiens ne sont pas tombés dans le piège à l’image du meneur Sauret qui lance les débats. Mihalic suit son sillage. La défense est étouffante. Les joueurs de la Loire tentent des tirs désespérés sans réussite. En apnée pendant les dix premières minutes, les Ligériens manquent d’air (25-10). Belkessa à trois points fait mouche, l’écart se creuse (31-12, 14’). Neri et Francisco trouvent le chemin des filets sporadiquement. Lalugba fait le show avec ses dunks. Les jeunes des collèges Villars à Denain, Emile Littré à Douchy, Voltaire à Lourches, J-J Rousseau à Thiant et Jean Moulin à Wallers, invités par le club en partenariat avec la Porte du Hainaut, apprécient le spectacle. Minet brille dans le troisième quart-temps (9 points), Denain compte alors 29 points d’avance (66-37). Marc Silvert met Toto aux commandes du bateau blanc. Muté il est d’habitude barré par Quincy-Jones. Blessé au mollet, l’ailier français n’était pas sur la feuille de match, le meneur a donc eu du temps de jeu. Bousculés mais pas battus, les Ligériens ne lâchent rien et passent un 10-0 (66-40, 30’ puis 66-50, 34’). Francisco et Lewis retrouvent leur adresse car Denain a desserré les boulons. Denain maîtrise la fin de match alors que la Roche Molière finit sur les rotules.

« Les gars ont envie »

Sylvain Olagnon tourne en rond comme un lion en cage avant de répondre. L’entraîneur ligérien savait que « ça allait être difficile. En première mi-temps on a subi. En deuxième, on a retrouvé notre cohérence de jeu mais c’était trop tard contre une équipe comme Denain ».

 

Marc Silvert est quant à lui serein, « l’attitude est là, les gars ont 

envie 

». L’entraîneur denaisien est satisfait d’avoir pu donner du 

temps de jeu à Toto mais déçu de ne pas en avoir donné à Hersin. 

« C’est important de montrer une équipe, le groupe est soudé. 

L’entame a été appliquée avec une grosse pression défensive, on 

a montré de belles choses. Ce n’est pas le résultat qui comptait 

mais la manière ».

 

Samedi prochain le deuxième du championnat ira à Challans pour 

une « 

grosse bagarre ».

 

Denain – La Roche Molière : 78-62 (25-10, 17-16, 24-11, 12-25). 

Denain : Minet 11, Brocheray 11, Mihalic 12, Sauret 11, Lalugba 10 puis Belkessa 11, Gacko 7, Bruyère 5. 

La Roche Molière : Francisco 15, Audouard 7, Diallo 5, Disy 7, Monpounga 12 puis Neri 5, Lance 1, Lewis 6, Kisema 2, Bondron 2.

 

Anne Seigner

Réaction de Julien Sauret, meneur denaisien, 11 points, 5 passes décisives, 28’, 16 d’évaluation : cliquez ici !

 

w Article paru sur le site www.va-infos.fr



 ALR : un réveil trop tardif...

En raison d’un début de rencontre abordé dans un mauvais timing au contraire de ses adversaires, notre équipe a pratiquement abandonné toutes chances de jouer la victoire à Denain. C’est dommage, car si l’équipe nordiste nous a globalement été supérieure, notre deuxième partie de match a été d’assez bonne facture et porteuse d’espoir…

Avec 3 balles perdues et une action où la défense denaisienne nous a amené au bout des 24 secondes, nos 4 premières possessions de balle n’avaient rien de rassurant. Les hommes de Marc Silvert en profitent par Sauret et Mihalic en particulier pour prendre le large (14/4, 5ème). Le temps-mort demandé par Sylvain Olagnon n’y change rien et les locaux creusent l’écart sur de trop nombreuses contre-attaques (23/6, 8ème). Malgré un Franck Monpounga bien présent aux rebonds, le 1er quart-temps s’achève sur le score de 25 à 10.

La défense verte est meilleure dans les 10 minutes suivantes mais malheureusement on ne rentre pas un shoot. Grâce à 2 paniers primés de Belkessa et à l’activité de Lalugba sous les paniers, Denain porte alors son avance à 23 points (37/14, 16ème). Dans le sillage de Franck Monpounga et Bateko Francisco, l’ALR se refait alors un petite une santé. Sur un 3 points en total déséquilibre au buzzer, Bateko Francisco ramène un peu les siens avant la mi-temps (42/26).

Sylvain Olagnon sermonne ses joueurs durant la pause et l’effet se fait sentir en début de 3ème quart-temps : 2 interceptions permettent aux rouchons de revenir à seulement 12 longueurs sur un panier en pénétration de Christopher Audouard (44/32, 22ème). Plusieurs mauvais choix offensifs des Verts vont alors permettre à Renaud Brocheray et ses partenaires de reprendre le large : ils signent un 14/0 orchestré par Minet (58/32, 27ème). Malgré l’activité d’Harry Disy, Denain a définitivement plié le match à la 30ème minute : 66/37.

Les rouchons vont alors avoir le grand mérite de s’appliquer à améliorer la qualité de leur jeu dans les 10 dernières minutes. Tony Lewis rentre 2 tirs primés de suite et Ibou Diallo score sur les 2 actions suivantes. Résultat : 13/0 pour les Verts qui reviennent à 50/66. Bateko Francisco plante un énorme dunk et Christopher Audouard limite l’écart à 13 points sur un tir au-delà des 6,75m (71/58, 38ème). Alors que Fabien Bondron et Randy Kisema entrés en jeu ouvrent leur compteur points, les locaux rentrent leurs lancers-francs et remportent la partie sur le score de 78/62.

On pourra regretter un début de match mal abordé mentalement et avec un manque de «gnac» durant les 15 premières minutes. Si la supériorité et la victoire de l’équipe de Denain ne se discutent pas (Marc Silvert dispose de sérieux atouts et de beaucoup d’expérience dans son effectif avec les Sauret, Belkessa, Brocheray, Minet, Lalugba, Mihalic), on a tout de même vu une formation rouchonne proposer de belles choses après la pause. Dans le secteur offensif, les hommes de Sylvain Olagnon ont su bien faire circuler le cuir et trouver les bonnes positions de tirs. Ce qui n’était pas vraiment le cas dans leurs derniers matchs. De quoi y voir des motifs d’espoir pour les prochaines rencontres. Conjugué avec le retour de Wayne Morris, cela leur permettra-t-il d’inquiéter le leader bordelais samedi prochain ? Pourquoi pas si nous commençons cette fois le match dès la première minute…

AS Denain Voltaire b. ALR 78/62 (25/10, 17/16, 24/11, 12/25)

Les points :

Denain : Minet (11), Toto (0), Brocheray (11), Mihalic (12), Sauret (11), Belkessa (11), Gacko (7), Lalugba (10), Bruyère (5).

ALR : Francisco (15), Audouard (7), Bondron (2), Lance (1), Diallo (5), Neri (5), Disy (7), Lewis (6), Monpounga (12).

L’analyse de Sylvain Olagnon : “Une prestation à deux visages”
“On savait que Denain commencerait très fort et on a subi leur forte pression défensive. On n’a pas su amener de continuité dans notre jeu d’attaque et on a payé cash nos erreurs. En deuxième mi-temps, on a  fait jeu égal, en étant dans les bons rythmes d’attaque et une intensité défensive retrouvée.”

w Article et photo parus sur le site de l'AL Roche la Molière.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article