Les quatre équipes du Nord-Pas-de-Calais se préparent activement !

Publié le par ASC Denain-Voltaire PH

 

Mini revue de presse en ce lundi 22 août. Deux articles sur notre équipe de Denain-Voltaire sont en effet parus ces trois derniers jours. Le premier est l'oeuvre de Laurent Jeannas, fidèle supporter des filles de Saint-Amand-les-Eaux mais aussi de Denain-Voltaire, qui propose un article sur le site Basket-ball.com. Le second est paru ce matin dans La Voix des Sports, et concerne la rentrée sportive des quatre clubs nordistes de Pro B.

ALLEZ VOLTAIRE !!!

 

Revue de presse

 

Denain : le phoenix renaît de ses cendres

Deuxième de saison régulière en NM1, mais battu au Final Four, Denain accède finalement à la Pro B suite aux démêlés financiers du CASE. Chronique d’une saison qui s’annonce passionnante en Hainaut.

1960 : L’AS Denain-Voltaire remporte la Coupe de France.

1965 : L’AS Denain-Voltaire remporte le titre de Champion de France avec, en son sein, de grands noms du basket français tel Jean Degros ou Jean Pierre Staelens.

Après quelques années de succès, mais surtout de finales perdues en Coupe de France (1958, 1965, 1966, 1967 et 1968), ou de places d’honneur en championnat (Vice-Champion de France en 1970 et 1971), les difficultés économiques rencontrées sur le secteur eurent finalement raison de la présence Denaisienne au haut niveau.

L’AS Denain-Voltaire tombe alors dans les oubliettes, au point qu’on a craint un moment que le club disparaisse purement et simplement.

Néanmoins, tel un phœnix, le club renaît progressivement de ses cendres : en 2008/2009, le club revient en NM1 et nourrit très rapidement des ambitions en vue d’un futur retour en Pro B, c’est à dire dans le giron professionnel.

A la barre, un certain Marc SILVERT, bien connu dans le milieu pour avoir créé de toutes pièces, chez les filles, le phénomène Orchies puis USVO, amenant le club jusqu’au titre de Champion de France en 1994, avant une fin d’aventure en queue de poisson, en 1999.

A Denain, Marc SILVERT n’était pas venu pour faire de la figuration, et il a réussi son pari : faire monter le club en Pro B, même si cette montée n’a été acquise que tardivement, grâce à la mise au placard de Saint Etienne, qui avait gagné son billet lors du Final Four NM1 à Bordeaux.

A pied d’oeuvre depuis le 16 Août, au Complexe Sportif de Denain, qui porte la nom de Jean Degros, le coach se dit confiant en son groupe, même s’il sait que la saison va être compliquée, et que le seul objectif raisonnable à avoir, est de se maintenir en Pro B.

Les débuts se feront à Bordeaux, un faux air de NM1, mais quand le club croisera la route d’autres équipes, notamment de Limoges pour ne citer que celle-là, on pourra réellement dire que le club est de retour là ou est sa place, même s’il manquera toujours quelque chose : la présence de Patrick ROY, ancien maire de Denain, décédé récemment, qui avait tant espéré ce retour du club au plus haut niveau.

DENAIN : L’EFFECTIF 2011-2012

Meneurs-arrières : Frédéric Minet (29 ans, 1,87 m, au club depuis 2009), Xavier Gaillou (21 ans, 1,90 m, arrive de Saint-Etienne - N1).

Meneur : Guevin Toto (24 ans, 1,83 m, au club depuis 2010).

Arrières : Nate Rohnert (24 ans, 1,97 m, E-U, Landstede - P-B), Moses Mubarak (25 ans, 1,92 m, Glasgow Rocks - Éco.).

Ailiers : Lamine Kanté (24 ans, 2,01 m, Boulogne-sur-Mer - Pro B) ; Antoine Hersin (24 ans, 1,92 m, au club depuis 2005).

Intérieurs : Renaud Brocheray (31 ans, 2,03 m, au club depuis 2010), Alexis Bruyère (21 ans, 2,03 m, au club depuis 2010), Juwann James (24 ans, 1,98 m, E-U, Challans - N1), Abdel Majid Naji (22 ans, 2,07 m, Mar., Wydad Athletic Club - Mar.), Ryan Rossiter (21 ans, 2,07 m, E-U, Siena College - E-U).

Staff : Marc Silvert (entraîneur principal, au club depuis 2009),

Rémi Delannoy (assistant coach),

Laurent Jouglet (préparateur physique).

> Source : Basket-ball.com. 

 

La bande des quatre déjà au travail

Ce n'est plus trois, mais quatre clubs nordistes qui évolueront en Pro B cette saison, depuis que Denain a été invité à rejoindre Lille, Le Portel et Boulogne. Tous ont repris le chemin de l'entraînement la semaine dernière de façon à être prêts pour la reprise du championnat le 30 septembre. Petit tour d'horizon.

LILLE. C'est lundi dernier que les Lillois ont retrouvé le palais Saint-Sauveur pour sept semaines de préparation intensive. Du groupe de la saison dernière, seuls Taccoen et Gillet ont rempilé, rejoints par huit nouveaux joueurs : Sauret, Rigaux, Camara, Tensorer, trois Américains, Marshall, Smith et Bradford, ainsi que le Camerounais Mbida. Un recrutement mûrement réfléchi par Fabien Romeyer et son staff, qui voulaient apporter expérience et solidité défensive à l'équipe. « Je suis satisfait du profil de mon équipe », explique le coach du LMBC. Premier galop d'essai mercredi à Denain.

LE PORTEL. L'ambiance était au beau fixe pour la reprise des Portelois lundi dernier. Si Chris Davis n'était pas encore arrivé, tout comme Ronnie Taylor qui doit faire son retour aujourd'hui, pas de surprise pour l'entraîneur Cédric Binauld. « Les joueurs sont en bonne forme. On a débuté par du physique pendant 45 minutes avant de faire un peu de contre-attaque et de répéter deux schémas de jeu. » Les joueurs ont également passé une série de tests médicaux mardi avant de poursuivre avec du jeu sans opposition et de voir les bases défensives mercredi. « L'objectif est d'avoir emmagasiné tout ça pour le match de Saint-Quentin le 25 août », reprend l'entraîneur. Un match qui se tiendra à 19 h salle Carpentier et qui sera l'occasion pour tous les supporters de découvrir l'ESSM version 2011-2012.

BOULOGNE. Depuis jeudi, les Boulonnais ont retrouvé le chemin de l'entraînement. Damrémont étant encore en pleine rénovation suite à un dégât des eaux, c'est à la salle du chemin vert que Castano a commencé à faire bosser ses hommes, qui sont de toute évidence bien affûtés sur le plan physique. C'est pourquoi le coach travaille déjà à créer des automatismes et à étudier quelques systèmes. Car avec un effectif qui compte pas moins de sept nouvelles têtes (Rousselle, Le Pellec, Bah, McCray, Rouse, Mathis et Grégoire), la tâche est d'ampleur. « Dès le premier après-midi, on a commencé à travailler avec quelques oppositions. On présente des petits trucs qui nous serviront durant toute la saison. Le rythme va augmenter peu à peu, jusqu'aux premiers matches amicaux. »

DENAIN. Il a fallu patienter jusqu'au 2 août avant d'avoir confirmation de l'engagement de Denain en Pro B. « Si nous avions dû repartir en N1, la machine aurait été dure à relancer », soufflait Marc Silvert, mardi, à la reprise de l'entraînement. Et même si le recrutement s'est conclu tardivement (l'engagement du pivot américain Ryan Rossiter a été acté il y a une dizaine de jours), le coach pouvait se réjouir d'avoir tout son monde sous la main. À raison de quatre séances d'entraînement quotidiennes (piste, musculation, travail en situation sur le terrain de basket), il compte amener son groupe de onze hommes (auquel se joindra le jeune Hersin) le plus rapidement possible à maturation « pour qu'il soit prêt à entrer dans le vif du sujet dès la reprise ». Entre les quatre anciens (Minet, Toto, Brocheray, Bruyère) et les sept nouveaux (Gaillou, Rohnert, Mubarak, Kanté, James, Naji, Rossiter), la greffe a déjà l'air de bien prendre.

> Source : La Voix des Sports.

Commenter cet article