Les portraits de Stéphanie : Jernej Mihalic

Publié le par Stéphanie

Denain-Le Puy 10

Et voici un nouveau portrait de Stéphanie, la rédactrice de la revue (papier) de notre club de Denain-Voltaire, distribuée les soirs de match. C'est au tour de Jernej Mihalic de jouer le jeu de ses questions/réponses et de se présenter à ses fidèles supporters.

ALLEZ ANTOINE, ALLEZ VOLTAIRE !!!

 

Portrait n°9 : JERNEJ MIHALIC

Présentation ce soir de l’un des nouveaux visages de la Nationale 1, en la personne de Jerry. Sans doute l’un des joueurs les plus réservés de l’équipe dans la vie de tous les jours, il n’en reste pas moins un joueur polyvalent, doté d‘une belle mobilité pour sa taille et d’un très beau shoot main gauche, qui travaille dur chaque jour pour toujours continuer à progresser. Adepte de bonne bouffe française et locale (la tarte aux maroilles n’a plus de secret pour lui !), il fait des efforts pour apprendre notre langue et faciliter son adaptation à notre pays. Bonne lecture !

Carte d'identité

Nom : Mihalic

Prénom : Jernej

Numéro : 8

Date de naissance : 03/02/1985

Lieu de naissance : Ljubjana (Slovénie)

Nationalité : Slovène

Taille : 2m03

Poste : Ailier

Au club depuis : Août 2010

 Etudes : économie

Surnoms : Jerry, J

Langues parlées : Le slovène, l’anglais, le serbo-croate. Le français, pas encore, mais j’espère faire de mieux en mieux

Parcours sportif : Union Olimpija (2001-2005), Loka Kava TCG (2005-2006), Elektra Esotech (2006-2007), Helios Domzale (2007-2008), Luka Koper (2008-2009), Parklji Bezigrad and Luka Koper (2009-2010)

Jerry vu par... Jerry

Côté terrain

Un basketteur : Kobe Bryant, Theodoris Paploukas

Une équipe européenne : Union Olimpija, Barcelona, Olympiacos

Une équipe NBA : L.A. Lakers

Un sport autre que le basket : le football

Un sportif : Lionel Messi

Une action de basket : un jeu dynamique

Un souvenir « basket » : l’année que j’ai passée avec une équipe d’Euroleague

Ton point fort en basket : ma polyvalence

Ton point faible en basket : terminer un shoot main droite

Un objectif : toujours continuer à progresser

Côté maison

Un plat : la cuisine méditerranéenne et asiatique

Un pays : la Slovénie

Une ville : Ljubljana, Portoroz

Un animal : l’aigle

Une couleur : le bleu

Un film : Inception

Un acteur : Johnny Depp

Un style de musique : tous les styles

Hobbies, centres d’intérêt : lire, voyager, cuisiner

Ton plus grand regret : ne pas pouvoir être près de ma famille et de mes proches

Ta plus grande satisfaction : ne faire que des choses qui m’intéressent dans la vie

L'interview

Peux-tu nous dire pourquoi, à l’intersaison, tu as décidé de signer à Denain, dans un championnat français ?
J'ai joué en Slovénie pendant un bon moment et je souhaitais m’essayer dans un autre championnat à l’étranger. Aussi quand j’ai reçu une offre de la part de Denain en Nationale 1 et que j’ai entendu qu’ils avaient l’ambition sérieuse de jouer à un niveau supérieur, j’ai décidé de m’associer au projet.

Quelles sont les différences entre le championnat français et slovène ?
Il y a quelques différences entre la première ligue Slovène et le championnat français de Nationale 1. La Slovénie est un petit pays donc nous avons l'habitude de faire des déplacements qui ne durent que 2 heures maximum. Il y a aussi 3 arbitres dans la Ligue Slovène. Je pense qu’il y a une plus grande diversité dans le style de jeu des équipes françaises, car en Slovénie, il y a une grosse influence de l’équipe d'Olimpija, qui est une institution du basket-ball, sur toutes les autres équipes de la ligue, avec ses systèmes, sa façon de s’entraîner et son style de jeu. Tandis que la différence de qualité entre les équipes slovènes est plus grande. Il y a des équipes qui jouent l'Euroligue, la Ligue Adriatique, l'Eurochallenge ..., et qui ont comme objectif de toujours participer à l’une de ces compétitions, alors que d’autres essaient juste de se maintenir en ligue.

Qu’apprécies-tu le plus en France ?
J'aime la nourriture en France, non seulement au restaurant, mais aussi pour la qualité des produits alimentaires que l’on peut trouver en faisant ses courses. J'aime la passion dont font preuve les Français dans leur travail pour faire des produits de qualité. Dans n’importe quel domaine, tel que la boulangerie, les restaurants, les vêtements ..., tout est de qualité et fabriqué avec soin. Au niveau du basket-ball, j'aime les encouragements que nous recevons de la part de nos supporters et l'ambiance qu'ils mettent pour nous pendant les matchs.

À quel âge as-tu commencé le basket ? Pourquoi as-tu choisi ce sport ?
J'ai commencé à pratiquer le basket-ball quand j'avais 8 ans. J’ai choisi ce sport car nous jouions dehors avec mes amis, c'était notre activité favorite. C’était amusant et nous passions de bons moments. Quand vous jouez au basket, vous pouvez être créatif et c’est un sport qui peut se jouer à l’extérieur ou en salle. J’avais donc beaucoup de chance de pouvoir dépenser le trop plein d’énergie que l’on a quand on est enfant. Et bien sûr, mes parents m’ont encouragé dans la pratique de ce sport.

Commenter cet article