Les portraits de Stéphanie : Antoine Belkessa

Publié le par Stéphanie

Denain-Souffel 08

Comme tous les vendredis après un match de notre équipe de Denain-Voltaire (à domicile), je vous propose sur ce blog officiel de l'ASCDVPH le portrait de l'un de nos joueurs. Ce portrait, c'est celui que vous retrouvez dans la revue du club, distribuée les soirs de match à domicile. Mais tout le monde n'a pas la chance de pouvoir s'y déplacer, alors voici les "supers" portraits de Stéphanie, la rédactrice de la revue voltairienne...

A noter : retrouvez tous les portraits déjà mis en ligne dans la colonne, en-dessous de la photo d'équipe !!!

Pour ce portrait n°5, place à Antoine Belkessa (photo).
ALLEZ VOLTAIRE !!!

 

 

Portrait n°5 : Antoine Belkessa

 

Souvent collé aux basques (ou aux baskets !) d’un shooteur adverse potentiellement dangereux, pouvant sortir à n’importe quel moment un shoot à 3 points dévastateur ou capable de filer en contre-attaque pour marquer un panier démoralisant pour l’adversaire, Antoine a toujours une énergie à revendre dès qu’il entre sur le terrain ! Alors ce soir, on lui a demandé de se poser un peu pour répondre à quelques questions concernant ses impressions de début de saison, ses goûts et bien sûr son équipe et ses coéquipiers, c’est ce qu’il a fait pour notre plus grand plaisir ! Bonne lecture à tous !

 

Carte d'identité

Nom : Belkessa

Prénom : Antoine

Date de naissance : 23/09/1988

Surnom : Belkess

Poste : Arrière

Taille : 1m87

Lieu de naissance : Valenciennes
Nationalité : Française
Au club depuis : Août 2008
Parcours sportif : Trith-Saint-Léger (Poussins à Benjamins), Denain (Minimes 1ère année), Douai (Minimes 2ème année), Liévin (Cadets à Seniors en Nationale 1 de 2004 à 2008)

 

Antoine vu par... Antoine

Côté terrain :

Contre-attaque ou 3 points : je suis plus trois points en contre-attaque !
Attaque ou défense : j’aime les deux mais avoir une mission défensive sur un bon joueur me fait très plaisir

Footing ou musculation : aucun des deux, même si je ne dirais pas non à un peu plus de muscles

NBA ou Euroleague : Euroleague
Match le vendredi soir ou le samedi soir : vendredi, ça nous laisse de bons week-ends de repos

Maillot rouge ou maillot blanc : blanc, c’est plus classe
Saison 2009-2010 ou 2010-2011 : même si la saison précédente était superbe, celle-ci est sur le point d’être encore plus belle

Football ou tennis : tennis

Côté maison :

Sucré ou salé : sucré pour les tartes aux sucres de ma grand- mère

Bière ou champagne : ha non, pour moi ce n’est que de l’oasis !
Ville ou campagne : pour l’instant ville, mais plus tard le calme de la campagne
Mer ou montagne : montagne, mais le basket interdit tout ça pour l’instant

Maison ou appartement : j’ai toujours vécu en appartement mais je suis plus maison
Chanson française ou musiques internationales : chanson française des années 80 (avec Renaud, nous sommes de vrais jukebox !)

Films français ou américains : films français

Lecture ou jeux vidéo : jeux vidéo

 

Antoine vu par... le coach

« C’est un joueur qui a beaucoup de courage. Je le sens toujours à 120 % dans tout ce qu’il fait. Il a une grosse envie de progresser. »

 

L'interview

Comment vit ce groupe renouvelé à 70% ? Comment te sens-tu dans cette équipe version 2010-2011 ?
L’ambiance est exceptionnelle. L’équipe est composée de mecs supers avec de très bonnes mentalités. Tout le monde sait pourquoi on est là, chacun connait son rôle dans l’équipe. On sait quand on doit être sérieux et lorsqu’on peut relâcher la pression. Je me sens super bien dans ce groupe, mon rôle est différent de l’année dernière mais cela me va entièrement. Je progresse aux côtés de très bon joueurs expérimentés.

Comment analyses-tu votre excellent début de championnat ?
Cela est super, 10 victoires pour 0 défaite. C’est assez rare dans ce championnat très serré. Maintenant cela est loin d’être une fin en soi car les autres équipes nous collent derrière et ne veulent rien lâcher. Donc c’est très bien, mais ce n’est pas suffisant, cela va être encore long et dur.

 

L'équipe vue par... Antoine

LE PLUS...

… bavard : Renaud, un débat avec lui peut durer très, très longtemps (demandez à Amadou !).
… réservé : Jerry, mais il y a la barrière de la langue qui entre en jeux.
… bout-en-train : Rémi Delannoy et Renaud.
… zen : Fred et Jerry sont très zen. Peu importe la situation, ils restent calmes, sans émotion. Fred a vraiment le profil d’un joueur de l’Est.
… râleur : Julien, il comprendra. Cela est rare mais en tant que meneur, c’est aussi son rôle de recadrer l’équipe quand on s’égare sur le terrain.
… intello : Fred, à « Question pour un champion », il est imbattable.
… rusé sur le terrain : Amadou est toujours bien placé, il est très malin dans son jeu.
… « fashion victime » : Alexis, on le taquine souvent là-dessus notamment sur ses bijoux, ses claquettes, son petit survêtement kaki. En retour, il est le premier à me charrier sur ma coiffure.
… gourmand : je dirais Amadou avec la sauce roquefort, le poulet et la tarte aux pommes.
… mauvais perdant : le coach, comme il le dit souvent, il déteste la défaite.
… chambreur : Renaud, pour un rien il chambre tout le temps à l’entraînement, mais ça motive, c’est bien.
… farceur : Fred, il m’a écrit un petit mot sur mes baskets avant le match du Havre sans que je ne le vois.
… retardataire : ce n’est pas retardataire mais Renaud est souvent le dernier à arriver dans le vestiaire.
… tête en l’air : Desmond mais pour son impressionnante détente. Il est souvent accroché aux cercles.
… tricheur aux jeux : je suis obligé de me citer car toute l’équipe m’en voudrait.
… long sur la douche : personne car les douches ne sont pas assez chaudes donc on fait tous très vite.
… gros défenseur : Julien, son surnom de pitbull lui va très bien, il ne lâche rien.
… imprévisible sur le terrain : Boakai, il peut mettre un dunk ou un contre à n’importe quel moment quand on ne s’y attend pas.
… gentil : Amadou ne ferait pas de mal à une mouche, en tout cas en dehors du terrain.
… perfectionniste : Jerry, il n’arrête pas de faire des exercices physiques assez étranges. C’est le joueur typique de l’Est, il est bosseur, calme, technique.
… shooteur : Antoine Hersin, il n’hésite pas à l’entrainement et il est super adroit à 2 points.

Commenter cet article