Les portraits de Stéphanie : DESMOND QUINCY-JONES

Publié le par Stéphanie

Desmond Quincy Jones 01

Comme tous les vendredis après un match de notre équipe de Denain-Voltaire à domicile, je vous propose sur ce blog officiel de Denain-Voltaire le portrait de l'un de nos joueurs. Ce portrait, c'est celui que vous retrouvez dans la revue du club, distribuée les soirs de match à domicile. Mais tout le monde n'a pas la chance de pouvoir s'y déplacer, alors voici les "supers" portraits de Stéphanie, la rédactrice de cette revue voltairienne...

Et pour ce portrait n°3, place à Desmond Quincy-Jones (photo VDN).

ALLEZ VOLTAIRE !!!

 

Portrait n°3 : Desmond Quincy-Jones

Arrivé à l’intersaison en provenance de Saint-Etienne en compagnie de Julien, Desmond se sent bien à Denain, dans son nouveau club avec ses coéquipiers. Après avoir dû récupérer d’une blessure qui l’a privé de 15 jours de préparation au mois d’août, ses derniers matchs ont montré toutes ses qualités défensives mais aussi ses qualités de shooteur. Sa polyvalence au poste 3 et 4 ont fait de lui un bourreau pour les joueurs de Denek la semaine dernière (voir stats ci-dessous). Bref, en ce moment tout sourit à Desmond pour le grand plaisir de l’ASC Denain Voltaire !!! Bonne saison à toi, Desmond !

Carte d'identité :

Nom : Quincy-Jones

Prénom : Desmond

Surnom : Dez

Date de naissance : 05/07/1985

Lieu de naissance : Levallois-Perret (92)

Nationalité : française

Taille : 2m01

Poste : ailier

Au club depuis : août 2010

Parcours sportif : Rye High School Varsity (NY) de 2000 à 2003, Pace University (NY) de 2003 à 2008, CA St Etienne Basket(Pro B, NM1) de 2008 à 2010

Desmond vu par... Desmond :

Côté terrain :

Un basketteur : Kobe Bryant

Une basketteuse : Candace Parker

Une équipe : Denain Voltaire !!!

Un sportif : Fred Minet, pour ses speechs d’avant match !!

Un sport : Football américain

Une action de basket : Le fade-away de M. Brocheray !

Un souvenir « basket » : Le dunk de M. Lalugba sur Gabe Kennedy il y a 2 semaines !

Un objectif : Gagner le plus de matchs possible

Ton point fort en basket : mes coéquipiers

Ton point faible en basket : rester sur le banc !

Côté maison :

Un pays : Les USA

Une ville : New-York

Une langue : Le langage de Guevin quand il annonce les systèmes !

Un plat : Cheesecake

Un animal : Le faucon

 

Une couleur : Le bleu

 

Un acteur : Will Smith

Un style de musique : Hip-Hop américain

Hobbies : Embêter ma copine

Un évènement qui t’a marqué : Le 11 septembre 2001

Ton plus gros défaut : Ça dépend à qui tu parles...

Ta principale qualité : Hum, ça dépend aussi à qui tu parles !

Desmond vu par... le coach :

« Servi par des qualités physiques et d'adresse au-dessus de la moyenne, Desmond est un gros bosseur et aussi un gros défenseur. »

L'interview :

Pourquoi à l’intersaison as-tu choisi de rejoindre le club de Denain ?

Premièrement, mon ami Julien avait déjà signé ici et connaissant son envie de gagner et sa maîtrise du jeu, c'était intéressant de faire une deuxième saison avec lui avec comme objectif, la montée. Il y aussi le fait que ma famille a l'occasion de venir à tous les matchs à domicile. Ça me fait plaisir de voir ma mère, mes sœurs, mon frère, mes nièces et mon neveu dans les gradins.

Comment te sens-tu dans ton nouveau club et dans ta nouvelle équipe ?

Je me sens bien, l'équipe tourne bien sur le parquet et on s'entend super bien en dehors aussi. Ça ne pouvait pas mieux se passer.

Quels vont être les points forts de l’équipe cette année ?

Le truc qui nous distingue des autres est le fait qu'on a un effectif complet. Ceux qui sortent du banc peuvent directement influencer le match, autant que le cinq majeur. Avec une équipe aussi équilibrée, on ne sait jamais qui va sortir du lot.

À quel âge as-tu commencé le basket ? Pourquoi as-tu choisi ce sport ?

J'ai commencé le basket à l'âge de 15 ans parce que jusque là, je jouais au foot mais je ne pouvais plus trouver de crampons à ma taille !

Dis-nous quelques mots sur tes passages dans les différents pays qui marquent ou ont marqué ta vie :

Je suis passé un peu partout, de la France à la Californie puis j’ai fait un retour en France et ensuite au Pays-Bas pour un moment et puis pour finir, je suis reparti à New York où j'ai fait mes études au lycée et à l’université. New York est la ville qui m’a le plus marqué. C'est là où j'ai vraiment commencé le basket et je me sens chez moi. J'ai n'ai plus de famille qui vit à New-York mais il y a des potes à moi que je considère comme mes frères. Mon temps passé là-bas m’a vraiment aidé à comprendre et à gérer la vie tout seul. Quelqu'un de très proche de moi m’a dit : " On n’est que humain, personne n’est parfait et on va tous faire des erreurs. La seule chose qu'on peut faire est de continuer à apprendre et d’être nous-mêmes, il est impossible de plaire à tout le monde...

Commenter cet article