Le Final Four leur tend les bras !

Publié le

quart de finale 01

 

(Minet, Gacko, Bach et Morand à quarante minutes du Final Four. Si la victoire est au bout.)

 

Dernière ligne droite pour notre équipe de Denain-Voltaire, qui affronte donc ce soir l'équipe d'Angers BC 49 dans "son" quart de finale des playoffs... à domicile. Après la petite présentation hier de nos adversaires du soir, voici l'article paru ce matin dans la presse locale et la présentation des quatre rencontres des playoffs, version FFBB.

 

Soyez nombreux ce soir pour supporter notre équipe : quarante minutes pour, nous l'espérons tous, le bonheur en fin de rencontre...

 

ALLEZ VOLTAIRE !!!

 

 

Revue de presse

 

Les Denaisiens ont les clés de chez eux, et peut-être celles de la finale à quatre

On ferme, salle Jean-Degros ! Quelle que soit l'issue du quart de finale de ce jeudi soir contre Angers BC, les Denaisiens, qui ont tout fait pour y régner en maîtres, n'y reviendront plus cette saison. Leur présence au Final Four rémois des 29 et 30 mai se joue sur ce match sec, aux contours incertains.

Cette troisième mouture du duel angevino-denaisien devait se jouer samedi à l'origine, comme les autres quarts de finale de Nationale 1. Mais les Harlem Globe Trotters en ont décidé autrement. Les basketteurs US débarquant vendredi salle Jean-Degros avec tambours et trompettes, il est apparu plus simple, pour des questions de logistique, que les Denaisiens précèdent le show, et non l'inverse.

Ce décalage de quarante-huit heures ne change rien à l'affaire : la salle, tout à l'heure, sera pleine à craquer, ou pas loin, pour ce quart aux allures de finale. Quelle qu'en soit l'issue, Denain a déjà gagné : avec son budget de 550 000 E, le promu est allé au-delà de ses espérances, clouant le bec à ces oiseaux de mauvais augure qui le prédestinaient à la quinzième place. « Cette saison, on s'est toujours donné l'occasion d'être déçu », relève Marc Silvert, eu égard à des objectifs qui n'ont cessé de changer. Maintenant, avouons-le, ce serait rageant d'échouer si près du but, cette fameuse finale à quatre dont Reims, premier de la phase régulière, a hérité de l'organisation, alors que Denain a passé le plus clair de son temps au balcon (dans le top 4 trente-trois journées sur trente-quatre).

Le meilleur ratio à domicile

Son terrible trou d'air du mois d'avril faillit tout flanquer par terre. Le groupe se reprit à temps un soir de (courte) défaite à Angers (86-84), et il faut peut-être voir comme un signe du destin les retrouvailles avec cette même équipe angevine à l'heure du money time. « Les ressources mentales, on a montré qu'on les avait lors de nos deux derniers matchs à domicile », poursuit Marc Silvert. Contre Get Vosges (84-80) puis face à Saint-Etienne (103-95), Denain sut redresser une situation compromise par une entame ratée. « Ces rencontres-là, on les aurait perdues en début de saison. Arrivés à ce stade, les joueurs ont une certaine idée de leur potentiel. » Surtout, ce public devenu un rien spectateur a su retrouver ses réflexes de supporteur quand les circonstances l'exigeaient. « L'ambiance était plus chaude la saison dernière », regrette Antoine Belkessa, qui ne désespère pas de retrouver ce soir l'effervescence de la montée. Avec ses gradins en hauteur, la salle Jean-Degros peine à exercer une pression comparable à Barbusse, où même le parquet « transpirait » quand la température grimpait.

Ça n'a pas empêché Denain d'y exercer une domination quasi sans partage d'un bout à l'autre de la saison. Avec 14 victoires en 17 matchs, l'équipe présente le meilleur ratio à domicile, à égalité avec Challans. Sans trop savoir d'où lui vient cette vertu. « Moi-même, j'ai essayé de comprendre », témoigne Marc Silvert. Les joueurs lui ont confié se sentir à leur aise dans cette salle, où ils ont leurs repères, où ils peuvent puiser dans les encouragements de leurs proches. À l'aube de ce match couperet contre Angers BC, Frédéric Minet évoque un « gros avantage » : « À domicile, on sait qu'on peut battre n'importe qui. »

Sébastien Chédozeau

> Ce jeudi, à 20 heures, au complexe sportif de Denain, l'ASCDVPH reçoit Angers BC 49 pour le championnat masculin N1. Entrée : 5 €. Informations : Tél : 03 27 31 27 54.

w Article et photo parus dans La Voix du Nord du jeudi 20 mai 2010.

 

 

NM1 – Play-offs (quarts de finale)
Denain défie Angers BC

Reims a terminé la saison régulière à la première place et a ainsi validé sportivement son retour en Pro B. Le deuxième ticket pour la montée sera attribué au vainqueur des Play-offs qui débuteront ce soir à 20h00 par le match entre Denain et Angers BC. Les autres rencontres auront lieu samedi.

Denain (4) – Angers BC (7)
Auteurs d’une très belle quatrième place à l’issue de leur première saison en NM1, les joueurs de Marc Silvert se verraient bien poursuivre encore un peu plus l’aventure. A domicile, les Nordistes compteront sur le soutien de leur public pour prendre le meilleur sur Angers BC. Les Angevins s’appuieront sur toute l’expérience du duo Gourde-Hayes pour faire la différence.

Châlons-en-Champagne (5) – Boulogne (6)

Si Châlons semble en mesure de sa qualifier pour le Final Four, Boulogne n’a rien à perdre et pourrait bien être mesure de créer la surprise. Sur un match couperet comme celui-ci, tout peut arriver. Les joueurs de Germain Castano ne laisseront donc pas passer leur chance si elle se présente.
Le Puy (2) – Saint Quentin (9)
Alors que des bruits de vestiaires annoncent le départ de Jean-Michel Sénégal pour la principauté de Monaco la saison prochaine, Le Puy accueillera samedi Saint Quentin. Si sept places séparent les deux équipes à l’issue de la saison régulière, le niveau entre les deux formations n’est pas si éloigné que ça. Pour Saint Quentin, les Play-offs pourraient être l’occasion de transformer une saison en demi-teinte en une saison réussie.
Challans (3) – Blois (8)
Une affiche des plus alléchantes tant les deux équipes se connaissent et possèdent les qualités pour aller loin dans ces Play-offs. Dans leur salle, les Vendéens ont toutes les cartes pour l’emporter mais attention au réveil des Blésois.
w Source : FFBB.

Commenter cet article