Juwann James présenté dans la presse locale...

Publié le par ASC Denain-Voltaire PH

Juwann James 03

 

Retrouvez ci-dessous la présentation dans la presse locale de notre deuxième recrue, en la personne de Juwann James...

 

L'article...

 

En Pro B ou en N1, l'Américain Juwann James jouera pour Denain

L'interminable feuilleton s'est poursuivi mardi avec le passage d'une délégation denaisienne composée de trois dirigeants du club et de l'entraîneur devant la commission de contrôle et de gestion de la Ligue nationale de basket, chargée d'évaluer si oui ou non Voltaire a les reins suffisamment solides pour remplacer Saint-Etienne en Pro B. Ça, ce serait dans le cas où l'autre commission de contrôle et de gestion, celle de la fédération, décidait de retoquer le dossier forézien malgré les dernières garanties financières apportées par la mairie et des partenaires privés ( notre édition de dimanche). La décision des « sages » est attendue à la fin de la semaine.

En dépit de cette incertitude, les Denaisiens continuent d'avancer dans leur recrutement. De retour de Paris, ils ont obtenu la signature, dans la nuit de mardi à mercredi, de l'Américain Juwann James qui, la saison dernière, a fait les beaux jours de Challans, en N1. Unanimement apprécié, l'intérieur de 24 ans, capable d'évoluer sur les postes 4 et 5, ne laissera derrière lui que des regrets, en Vendée, où il s'était engagé pour un an. La durée de son contrat ne sera pas plus longue à Denain, mais Marc Silvert ne désespère pas de le prolonger en cours de saison prochaine s'il s'avère que le successeur désigné de Boakai Lalugba fait l'affaire.

Ses statistiques, sur toute la durée de l'exercice 2010-2011, plaident pour lui : 16,9 points de moyenne, 5,8 rebonds, 1,9 passe et surtout 17,8 d'évaluation ! Déjà auteur de 22 points (à 10/12) au match aller à la salle Jean-Degros, il avait presque battu à lui seul les Denaisiens, au retour, après prolongation : en à peine moins de 36 minutes de jeu, il s'était fendu de 29 points (à 9/12), 5 rebonds et 3 passes... « Malgré la pression qu'on avait pu lui mettre, il avait su garder son calme », apprécie en connaisseur Marc Silvert, qui loue l'étendue de sa palette et un dynamisme lui permettant de compenser une taille relativement modeste (1,98 m) à son poste. Dans l'effectif denaisien, il rejoint Brocheray, Bruyère, Minet, Toto et Gaillou qui, lui, arrive de Saint-Etienne.

S. C.

> Source : La Voix du Nord.

Commenter cet article