J16 : ça passe pour Denain et Bordeaux, pas pour St-Quentin et Angers

Publié le par Jean-Philippe

Denain - Centre Fédéral 10

Julien Sauret, Desmond Quincy-Jones et leurs partenaires se sont accrochés jusqu'au bout pour s'imposer !

La dernière journée de NM1... de l'année se jouait le week-end dernier. Gros matchs en perspectives, et notamment un certain Bordeaux/Saint-Quentin très attendu avant la mini-trêve hivernale. Le choc de cette 16e journée atourné du côté des Girondins, victorieux dans le money-time grâce à un Ford grandiose. Dans les autres rencontres, notons (bien entendu) la victoire de notre équipe de Denain-Voltaire sur Le Puy (également dans le money-time), ou encore la victoire de la Breith Team face à Angers sur le score de 109 à 108... après deux prolongations.

Voici un bref résumé des neuf rencontres de cette 16e journée. Et demain, comme chaque mardi, retrouvez la revue de presse "dite" du mardi.

ALLEZ VOLTAIRE !!!

 

w Centre Fédéral - Challans : 84-82 (mi-temps : 40-41, 75-75)

Impressionnants ! Mercredi, en match avancé, les jeunes parisiens se sont imposés à domicile face à Challans. Une victoire complètement inattendue, mais ô combien méritée. Menés pendant quasiment tout le match, les partenaires de Livio Jean-Charles (23 points, 12 rebonds) sont allés arracher la prolongation dans les toutes dernières secondes, pour s'imposer ensuite au bout de cinq minutes de suspens. Les deux nouvelles recrues challandaises, Grima et Oyono, doivent encore travailler dur pour s'intégrer au mieux dans le groupe. Quant au Centre Fédéral, après une série de 13 défaites consécutives, il offre trois succès de rang avant les fêtes de fin d'année.

w Saint-Chamond - Roche la Molière : 70-67 (mi-temps : 32-37)

Vendredi soir, Roche la Molière a tout fait pour retrouver le chemin de la victoire. Prenant le match à leur compte durant plus de 35 minutes, les partenaires de Stéphane Neri (14 points, 9 fautes provoquées) ont chuté dans les dernières minutes, laissant ainsi filer les deux points de la victoire. Une bonne affaire pour Saint-Chamond, qui n'en demandait pas tant pour retrouver un classement plus à la hauteur de son début de saison.

w Blois - Orchies : 89-98 (mi-temps : 51-46)

Tout avait bien commencé pour les locaux de Blois qui, malgré un faux départ, prennent l'avantage à la mi-temps. Mais dans son élan de cette fin d'année 2010, Orchies passe devant dans le début du troisième quart-temps et s'impose, dans un festival offensif (Kennedy 26 pts, Modibo 20 pts, Atinkpahoun 15 pts). La saison des Orchésiens semble bel et bien lancée, dommage qu'il y ait la trêve... En revanche, pour Blois, elle arrive au bon moment !

w Bordeaux - Saint-Quentin : 74-72 (mi-temps : 28-38)

C'était le match de tous les dangers. Soit Bordeaux s'imposait et gardait le contact avec le leader Denain ; soit Saint-Quentin revenait à hauteur de Bordeaux mais les deux adversaires du soir laissaient Denain filer tout seul. Au final, Bordeaux arrache (encore !) la victoire dans le money-time, sur une ultime performance de John Ford. Grosse performance de Romain Dardaine, évalué à 26 lors de cette rencontre phare de la 16e journée. Au classement, Bordeaux s'envole aux côtés de Denain (voir par ailleurs), Saint-Quentin est distancé mais reste en embuscade.

w Brest - Angers : 109-108 (mi-temps : 40-45, 85-85, 100-100)

Le match "dingue" par excellence, où le leader a changé 28 fois de main ! Brestois et Angevins ont donc eu chacun leur tour leur chance de s'imposer, Angers comptant même jusqu'à 15 points d'avance. A égalité à la fin du temps réglementaire, mais aussi à la fin de la première prolongation, c'est finalement Brest qui s'impose dans ce match "fou". Gros match du Brestois Rolan Roberts, évalué à 36, qui a donné du fil à retordre à l'Angevin Tony Ramphort, pourtant auteur de 45 points lors de cette rencontre d'antologie !

w GET Vosges - Sorgues : 51-69 (mi-temps : 43-41)

Pas de surprise lors de cette rencontre, entre des Vosgiens en mal de victoires depuis quelques semaines et des promus sudistes qui ne cessent de surprendre depuis le début de saison. Après trois premiers quart-temps assez équilibrés, les coéquipiers de Xavier Pasut (17 rebonds !) ont pris définitement le large ; ils profitent de la défaite d'Angers pour revenir à sa hauteur au classement général (4e). GET Vosges, pour sa part, s'installe semble-t-il plus durablement que prévu dans la zone rouge.

w Denain - Le Puy : 101-93 (mi-temps : 62-45)

Match déséquilibré sur le papier, entre le leader denaisien et Le Puy, qui bataille dur en bas de tableau. Sur le papier seulement. Car malgré un départ en trombe des partenaires de Boakai Lalugba (23 points, 11 rebonds, 28 d'évaluation), Le Puy refait progressivement son retard en toute fin de match, pour passer même devant (84-85) à trois minutes du buzzer. Plus expérimenté, Denain s'impose dans le money-time, la mini-trêve hivernale arrive à point nommé !

> Retrouvez l'article du Progrès d'hier : cliquez ici !

w Souffelweyersheim - Liévin : 67-64 (mi-temps : 29-27)

Rencontre équilibrée entre deux formations en lutte dans le bas de tableau. L'équipe de Souffel, qui a démontré par le passé qu'elle méritait une bien meilleure place, s'en sort in-extremis face à des joueurs du Pas-de-Calais qui n'ont pas démérités. Tout s'est joué en début de seconde période, grâce à un coup d'accélération des partenaires d'Alexandre N'Kembe (15 pts) et ce, malgré le retour en force des Liévinois en tout fin de match. Dur, dur pour Liévin, à l'antépénultième place de NM1.

w Saint-Etienne - Denek Bat : 78-70 (mi-temps : 41-32)

Une belle victoire des Stéphanois qui n'ont jamais vraiment été inquiété par Denek Bat, si ce n'est en début de 4e quart-temps. Mais les Sudistes ont laissé trop de forces dans cette remontée fantastique, et ont dû rendre les armes. Le Case reste bien accroché aux places synonymes de playoffs en fin de saison. En revanche, Denek Bat ne gagne plus et reste, lui, accroché aux mauvaises places, celles de l'éventuelle relégation en NM2. Il va falloir réagir en 2011 !

Commenter cet article