Final Four (finale) : Boulogne rencontre le tombeur de Denain à 15h30

Publié le

FINALE 1

 

(Daron Hayes et les Angevins se sont qualifiés pour la finale à 4 du championnat de France de N1 masculine à Reims. Photo Ouest France.)


Revue de presse dominicale faisant état bien entendu des demi-finales des playoffs de NM1, qui se sont joués hier à Reims. Boulogne-sur-Mer et Angers BC 49, respectivement 6e et 7e du championnat régulier. Ces deux équipes joueront ce dimanche la finale de ces playoffs, le vainqueur aura comme nous le savons tous la chance de jouer la saison prochaine en Pro B. Alors, qui entre le dernier représentant de notre région et le tombeur de Denain en quart de finale remportera le jackpot ? Réponse tout à l'heure, un peu après 17 heures...

 

Revue de presse


Demi-finales NM1
Boulogne-Angers en finale

La deuxième place pour la Pro B se jouera entre le SOM Boulogne et l'Angers BC49. Les deux formations, 6e et 7e de la saison régulière auront donc déjoué les pronostics jusqu'au bout. Fin du suspense demain après-midi, 15h30.

SOM Boulogne bat Saint-Quentin BB  82-77
Contrôle total puis panique absolue. Les deux physionomies d'une rencontre que Boulogne a longtemps dominé avant de devoir cravacher pour assurer la victoire. Pendant la saison régulière, le SQBB avait dominé à deux reprises son adversaire du jour. Mais à Reims, c'est le SOMB qui va prendre le dessus. Après dix minutes équilibrées (21-22), c'est le duo d'arrières Klemensas Patiejunas-Etienne Plateau qui va provoquer le premier décroché. Les deux hommes ont une grande expérience de l'anti-chambre et ont la ferme intention de la retrouver. Leur adresse permet à Boulogne de rejoindre les vestiaires avec sept longueurs d'avance. Puis, lors du troisième quart-temps, le quatrième scoreur de la saison, l'Américain Ronald Yates, sort de sa boîte : 9 points et un 22-4 pour s'offrir 21 longueurs d'avance. Le sort de la rencontre est scellé mais le SQBB se lance alors dans un spectaculaire rush final. Dans le sillage d'Alexis Rambur les troupes d'Arnaud Ricoux retrouve l'adresse et se fende d'un incroyable 25-9. Sur deux lancers de Moustafa Diallo, elles pointent même à -5 à deux minutes du buzzer. Il faut deux tirs de Yates puis de Tony Ramphort pour mettre un terme à cette tentative de come-back.

Angers BC49 bat Challans Vendée  80-69
Challans avait souffert lors de la saison régulière face à l'ABC. Un succès sur le plus petit des écarts à domicile et un revers de 12 longueurs au retour, il y a seulement trois semaines. Lors du premier quart-temps, Benjamin Boutry met cependant en difficulté la meilleure défense de la division. Angers ne parvient pas à trouver les moyens d'enrayer la belle mécanique challandaise. Mais l'euphorie ne dure pas. L'ABC resserre les boulons et va bloquer l'accès à son cercle. Pendant près de sept minutes, seul Fabien Herard parvient à inscrire un panier. Une terrible disette offensive sanctionnée par un 12-2 avec en guest star les tirs de loin de Yacine Bassine. Le VCB a beau reprendre un instant les commandes après la pause, Olivier Sulpice veille au grain. L'ancien joueur de Saint-Vallier sort l'artillerie lourde avec un séduisant 4/6 au-delà de la ligne primée. Les intérieurs Gourde et Traore sont au diapason et cette belle alternance permet à l'ABC de faire la course en tête. Et à chaque semblant de retour, la qualité de sa défense fait la différence. C'est encore le cas dans le sprint final. Menant 69-65 à cinq minutes de la fin, les hommes de Mickaël Hay remettent le couvercle sur le panier et concluent la rencontre sur un 11-4 décisif.

w Source : FFBB.

 

À l'issue d'un match crispant, le SOMB arrache son billet pour la finale des play off

La garde meurt, mais ne se rend pas. Un adage qui pourrait parfaitement s'appliquer aux fiers Picards de Saint-Quentin, qui, bien que menés de 21 points, ont flanqué la frousse de leur vie aux Somistes en revenant comme des morts de faim dans le dernier quart... avant de plier dans les ultimes secondes.

Yates déflore le score, en force dans la raquette des locaux. Bichard tente de faire de même, mais écope d'un passage en force. C'est très crispé, en début de match : Rambur échoue sur ses deux lancers. Ramphort, lui, ne réussit pas à faire rentrer deux shoots. Lesieu, puis Allen, à distance mettent les Axonais en branle (16-8, 5e). Castano demande un temps mort et lance Traoré dans la bataille défensive. Les Maritimes réagissent par un Yates rageur (17-13). Un tir primé de Plateau remet les pendules à l'heure (17-18). Les Picards pensent se relancer par Lesieu, mais c'est mal connaître « Papy » Miller qui, à peine rentré, nous passe un modèle de missile (22-21, 10e).

Plateau pour Boulogne, Diallo pour le SQBB : les artilleurs sont de sortie. Plateau récidive, juste après une infiltration toute en finesse de N'Diaye (25-28, 13e). Pressé par la défense des maritimes, Lesieu en perd son basket, et se fait siffler deux « marchés ». Plateau en profite pour prendre le large (28-37). Mais Allen, juste avant les vestiaires, redonne des couleurs à Saint-Quentin (37-44, 20e).

Le constat est simple : Boulogne semble supérieur, mais est incapable de tuer le match et reste constamment sous la menace d'un retour toujours possible des Picards La preuve ? Diallo, qui dès la reprise passe une flèche. Aux rebonds, la bagarre fait rage, mais tout cela reste bien peu productif (40-46, 23e puis 41-48, 26e). « Monsieur » Yates reprend alors les choses en main, avec un panier primé et un shoot. Saint-Quentin a du mal à digérer (41-56, 27e). Le duo Patiejunas/N'Diaye se remet en action. Diallo a beau rameuter son monde, N'Diaye calme les ardeurs Axonaise d'un nouveau tir primé (43-61). La défense Boulonnaise est toujours aussi solidaire et efficace. Tour à tour, Rambur, puis Lesieu s'y cassent les dents. Ramphort enfonce le clou d'un tir du milieu du terrain au buzzer du troisième quart 45-66. Vingt et un points d'écart à 10 minutes du terme, la victoire ne peut plus échapper aux Maritimes.

Ça, c'est de la théorie. Dans la pratique, l'adversaire s'appelle Saint-Quentin. Animés d'une volonté farouche, les locaux trouvent les ressources pour revenir à 8 longueurs en 3,30 mn (60-68), puis à 5 (70-75, 38e). Heureusement, à l'image de Ramphort, les Boulonnais ne cèdent pas totalement, et réussissent à maintenir l'écart. Ouf ! Voila les Boulonnais à 40 minutes de la ProB. Finale aujourd'hui, à 15 h.

Bertrand Volant

SAINT-QUENTIN - BOULOGNE : 77-82 (22-21,15-23, 8-22, 32-16).

- SAINT-QUENTIN : Diouf 5, Pilet, Diallo 15, Ammour, Delmer, Bichard 5, Lesieu 11, Rambur 13, Sylvain 11, Allen 17.

- SOMB : Miller 3, Mondesir 1, Ramphort 12, Patiejunas 7, N'Diaye 10, Plateau 20, Ba, Yates 20, Dussomerard, Traoré.

w Article paru dans La Voix du Nord du dimanche 30 mai 2010.

 

NM1 : une finale Angers - Boulogne dimanche

Après Boulogne, vainqueur de Saint-Quentin 82-77 en début de soirée, c'est Angers BC qui a obtenu son ticket pour la finale à 4 du championnat de France de N1masculine à Reims. La formation de Mickaël Hay a battu Challans (80-69) lors de la deuxième 1/2 finale.

 

Les Angevins affronteront donc les Nordistes dimanche à 15h30 avec pour enjeu le deuxième billet d'accession à la Pro B, après celui attribué à Reims, leader au terme de la saison régulière. « Encaisser moins de 70 points c’est très bien, explique le coach de l'ABC. L’autre clé, c’était le physique. On a su les épuiser. On avait une densité athlétique supérieure, on y a ajouté la tonicité. Il fallait aussi utiliser cette arme. Le match va être très difficile contre Boulogne, la meilleure équipe de la phase retour. Mais pourquoi pas nous ? Depuis le 27 juillet, on a ce truc dans la tête… »

 

De son côté, Manu Body, l'entraîneur de Challans reconnaissait la défaite. « On a été dominé physiquement et dans ce cas-là, il faut compenser par deux données : l’adresse, surtout à 3 points, et le rebond. Et dans ces deux domaines, on est battus.»

 

CHALLANS - ANGERS BC : 69-80 (23-20, 11-19, 22-23, 13-18).

- Challans : 26 tirs réussis sur 63 tirs tentés (41 %), dont 6/24 à 3 points (25 %) et 11/14 aux lancers francs (79 %). Rebonds : 29 (10 offensifs, 19 défensifs, B. Boutry, 6). Les marqueurs : Sauzeau 0, Geay 0, Cherasse 8, Wagner 0, Gretouce 11, B. Boutry 20, Merie 7, M. Boutry 4, Herard 19. Entr. : M. Body.

 

- Angers BC : 28 tirs réussis sur 67 tirs tentés (49 %), dont 9/27 à 3 points (33 %) et 15/27 aux lancers francs (56 %). Rebonds : 41 (15 offensifs, 26 défensifs, Traoré 8). Les marqueurs : Bassine 9, Ipouck 1, Hayes 6, Sulpice 21, Rigaux 6, Traoré 11, Gourde 14, White 12. Entr. : M. Hay.

w Article et photo parus dans Ouest France du dimanche 30 mai 2010.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article