Face aux Ponots, ce soir : garder la tête froide !

Publié le

Renaud Brocheray 03

Dernier match de l'année. Malgré la neige qui s'est abattue dans le Nord, les basketteurs ponots seront bien de la partie, ce soir, au complexe sportif, pour ce qui constituera la dernier match de l'année 2010 pour notre équipe de Denain-Voltaire. Après la victoire à l'arrachée, hier, de Bordeaux sur Saint-Quentin (74-72), Denain n'a pas le choix : il faut gagner pour garder ce point d'avance (et le bonus !) sur les Girondins. En cas de victoire des partenaires de Renaud Brocheray (photo VDN), le SQBB serait quant à lui relégué une nouvelle fois à trois points.

A noter : hier soir, en matchs avancés, outre Bordeaux qui a battu Saint-Quentin, Saint-Chamond se défait in-extremis de Roche la Molière (70-67) et Orchies crée la (belle) surprise à Blois, en s'imposant sur le score de 89 à 98. Pour rappel, le Centre Fédéral avait battu Challans mercredi, sur le score de 84 à 82.

Malgré le froid et la neige qui s'est donc abattue ces dernières heures dans le Hainaut, soyez nombreux pour soutenir notre équipe de Denain, ce soir, à partir de 20 heures à la salle Jean Degros.

ALLEZ VOLTAIRE !!!

 

Revue de presse

Face au Puy, les Denaisiens vont essayer de ne pas tomber dans le trou

Dernière rencontre de l'année 2010, ce Denain - Le Puy est l'occasion pour les protégés du président Georges Wilczyk, d'offrir à leurs supporters une dernière victoire en guise de cadeau de fin d'année. Au terme de la belle et convaincante victoire face à Bordeaux, Marc Silvert espérait bien terminer décembre sur deux autres succès, mais les joueurs d'Arnaud Ricoux ne l'ont pas entendu de cette oreille et ont relancé un peu le championnat.

Certes, ce revers en terre axonaise n'a rien de dramatique. « On a analysé sereinement tout ce qui s'est passé à Saint-Quentin. Des choses qui sont importantes sur lesquelles on doit continuer à s'améliorer parce que c'est toujours révélateur, dans un environnement particulier. Il est tout de même évident que nous avons forcé le fer à l'intérieur, ce qui les a obligés à serrer et nous a libéré des tirs à l'extérieur, mais on ne les a pas mis. C'est quand même un des éléments qui a penché en leur faveur. Ce qui m'inquiète un peu c'est d'avoir perdu un point. » Face au Puy, il faut rectifier le tir. « Il faut que l'on reparte de plus belle. On a beaucoup échangé et on ne se fait pas d'illusions, on savait que n'aurions pas tout gagné à l'extérieur et chez nous. » Mis à part Souffelweyersheim, Voltaire a fait un très très bon parcours et tout le monde a déjà perdu un match chez lui. « Les garçons ont envie de bien terminer l'année avant de redémarrer avec deux déplacements (Sorgues et Liévin). Je sens une vraie sérénité et assez d'intelligence pour analyser ce qui nous a fait défaut un peu dans l'approche mentale. À Saint-Quentin, tant que l'on contrôlait le match, on contrôlait le public, les arbitres, on contrôlait tout. Et à un moment, des petits errements, notamment quelques balles perdues vilaines en milieu de terrain, les ont remis en confiance avec des paniers faciles. Il faut avancer encore plus dans la rigueur. » Le Puy n'est plus la formation de la saison dernière qui pointait en tête à la même époque. « Sauf que depuis quatre à cinq matches, elle monte en puissance, avec des garçons comme Guillarme, Sené, Pistre, Cortey, Cabarkapa et Ipouck qui est très remuant. L'adversaire n'a rien à perdre. Il va falloir serrer le jeu et d'abord défensivement. »

R. P. (CLP)

DENAIN PH (1er, 28 points) - LE PUY (14e, 21 points), ce soir à 20 h, salle Degros. Entrée 5 € . 16e journée.

w Article et photo parus dans La Voix du Nord du samedi 18 décembre 2010.

Commenter cet article