Face à Denek Bat, Denain s'impose avec brio ! (98-87)

Publié le

Equipe-01.jpg

Magnifique victoire de nos Denaisiens, hier soir, face aux Basques de Denek Bat (98-87). Du coup, la bande à Marc Silvert reste accrochée plus que jamais aux talons des JSA Bordeaux, toujours à deux longueurs puisque les Girondins ont battu Orchies, vendredi.

Voici l'article de presse paru ce jour, relatant de ce superbe succès des partenaires de Jernej Mihalic (14 pts, 17 d'éval.) et de Boakai Lalugba (26 pts, 24 d'éval.).

ALLEZ VOLTAIRE !!!

 

Revue de presse

 

Face à Denek, Denain a été hésitant puis brillant (98-87)

Au terme d'une rencontre assez disputée, Denain est passé d'un basket hésitant à un basket lumineux pour renvoyer Denek à ses études.

Denain, qui rêve toujours de rejoindre Bordeaux, se devait de l'emporter face à Denek. Sous les yeux de leur maire Patrick Roy, les Denaisiens attaquaient malgré tout la partie trop timidement, laissant les Bayonnais prendre la direction des opérations (2-11, 3e), obligeant déjà Marc Silvert à prendre un temps mort pour recadrer ses hommes.

C'est Brocheray qui sonnait la révolte, emmenant dans son sillage Sauret et Lalugba (8-11, 5e). Tantôt Minet, tantôt Belkessa infligeaient un traitement de faveur à Blair mais les visiteurs tenaient bon (20-27, 10e). Les Denaisiens allaient devoir montrer autre chose. C'est ce qu'ils firent mais sans reprendre du terrain immédiatement (32-38, 15e ; 36-43, 17e). Pourtant la volonté, le coeur y étaient mais en face les équipiers de Calvez se montraient solidaires, faisaient le dos rond et profitaient du moindre espace pour se montrer à leur avantage, surtout Blair, assez virevoltant. C'est là que le pressing local payait car Denain revenait à une petite longueur sous les encouragements du public (44-45, 19e) et au repos il avait repris le pouvoir (51-47). Cela avec une adresse qui pointait à 65 % contre 57 % et une très légère domination au rebond : 14 prises contre 13.

Les équipiers de Minet maintenaient cette cadence pour être beaucoup plus dominateurs face à un adversaire qui avait perdu beaucoup d'influx dans les vingt premières minutes (57-50, 23e). Denain déroulait, déroulait et cette fois la machine semblait bien lancée, alors que Blair était tout à coup devenu discret (63-52, 25e). Rien n'était fait pour autant car ce dernier, après un petit coup de moins bien, refaisait surface pour relancer ses couleurs (68-66, 28e), avant que Denain ne redonne un coup de collier (74-69, 30e).

Tout restait à faire et la concentration était de rigueur. Belkessa par un tir primé enfonçait un peu le clou et la dix-huitième victoire denaisienne prenait forme, d'autant que Lalugba scorait aussi (82-72, 33e). Tenir, tenir était alors le mot d'ordre de la bande à Silvert qui finalement n'allait plus être inquiétée. Score final : 98-87.

Robert Place

DENAIN - DENEK : 98-87 (20-27, 31-20, 23-22, 24-18).

Arbitres : Mmes Fizailne et Vidot.

- DENAIN : 39 paniers (dont 4/12 à 3 pts) sur 63 tirs 16/24 LF 29 rebonds 23 passes décisives 20 balles perdues 14 fautes. Minet 4, Brocheray 14, Mihalic 14, Sauret 9, Belkessa 11, Gacko 7, Lalugba 26, Quincy-Jones 11, Bruyère 2.

- DENEK : 36 paniers (dont 10/19 à 3 pts) sur 70 tirs 5/7 LF 29 rebonds 16 passes décisives 24 balles perdues 22 fautes. 1 joueur sorti : Rey (37e). Elisabeth 9, Blair 25, Berquier 5, Calvez 13, Baykam 7, Mansare 13, Rey 13, Konaté 2.

w Article et photo parus dans La Voix du Nord du dimanche 20 février 2011.

Commenter cet article