Face à Angers BC, Denain reprend du poil de la bête !

Publié le

Denain-Blois 12

Exceptionnel match de notre équipe de Denain-Voltaire, ce vendredi soir. Dans son antre, les hommes de Marc Silvert se sont en effet imposés face à un adversaire direct du haut de tableau, Angers (72-68). Un succès qui permet à notre équipe de se redonner une bonne dose de confiance avant les prochaines échéances.

Comme annoncé, voici en ce dimanche soir une courte revue de presse de la prestation de notre équipe...

BRAVO LES GARS, ALLEZ VOLTAIRE !!!

 

Revue de presse

Après sa victoire au forceps contre Angers (72-68), Denain peut continuer à rêver de la première place

Au terme d'une rencontre très indécise, Denain s'est relancé face à Angers et peut continuer à croire à la première place.

Les locaux prenaient un meilleur départ avec notamment une bonne présence au rebond (8-0, 4e), obligeant déjà Jacky Périgois à prendre un temps mort. Pas du tout déterminant pour l'instant (13-3, 7e). Toutefois, à force de poser le jeu, les équipiers de Ramphort revenaient dans le match : 13-9 (9r) puis 17-17 (10e) sur un panier de Chérasse primé au buzzer. Pendant ce temps, Marc Silvert avait effectué pas mal de changements.

La partie était maintenant équilibrée et un coude à coude s'installait sur le parquet entre deux formations désireuses de bien faire mais avec du gâchis du côté de l'efficacité (22-23, 16e). Ce match de haut de tableau était toutefois agréable à suivre entre une équipe de Denain qui avait du mal à reproduire son bon début de match et des visiteurs qui se trouvaient de mieux en mieux (23-29, 19e puis 26-31, 20e).

Au repos, Voltaire affichait un inquiétant 2/15 au niveau des tirs à 3 pts, alors que le rebond était pratiquement sensible : 22 prises pour Denain contre 20 en face. Par Minet et Lalugba, Denain reprenait le pouvoir alors qu'Angers semblait avoir laissé son euphorie aux vestiaires (35-33, 25e puis 42-38, 26e). La tension montait encore d'un cran et les protagonistes se rendaient coup pour coup, point pour point dans une rencontre qui devenait de plus en plus hachée par des fautes qui tombaient dru (44-43, 29e). Angers reprenait à son tour le pouvoir (44-46, 30e). Sur leur lancée, les Angevins appuyaient encore un peu plus sur le champignon et prenaient un bol d'air non négligeable (45-54, 33e). Les affaires étaient bien mal engagées. C'est là que dans le sillage de Minet, les Denaisiens retrouvaient leurs sensations pour égaliser (58-58, 36e).

Finalement, Denain avait le dernier mot pour s'imposer (72-68).

Robert Place (CLP)

DENAIN - ANGERS BC : 72-68 (17-17, 9-14, 18-15, 28-22). Arbitres : MM. Adam et Becht.

5DENAIN : 26 paniers (dont 6/28 à 3 pts) sur 71 tirs 14/21 LF 47 rebonds 14 passes décisives 11 balles perdues 24 fautes ; 1 joueur sorti (Lalugba, 38e). Minet 17, Brocheray 9, Mihalic 5, Sauret 11, Belkessa 13, Gacko 4, Lalugba 9, Quincy-Jones 4.

5ANGERS BC : 21 paniers (dont 7/19 à 3 pts) sur 55 tirs 19/26 LF 28 rebonds 6 passes décisives 12 balles perdues 23 fautes ; 1 joueur sorti (Chérasse, 40e). Mendy 5, Lonzième 4, Hayes 8, Ramphort 10, Sulpice 4, Chérasse 18, Traoré 1, Griffin 18.

w Article paru dans La Voix du Nord du samedi 5 février 2011.

 

Denain a des ressources

L’affiche Denain-Angers a tenu toutes ses promesses. D’un côté, Denain, deuxième ne voulait surtout pas se faire rattraper par le troisième du championnat. De l’autre Angers et ses quatre succès en quatre matchs en 2011 convoitait la place de dauphin. Denain a mené, a été mené mais a finalement fait la différence dans les dernières minutes. Minet puis Sauret, les meneurs denaisiens, n’ont pas tremblé dans le money time. Denain reste dans la roue du leader bordelais et distance Angers.

La domination au rebond

Le début du match est à sens unique, Denain prend le large (11-0, 3’). Angers règle son repli défensif et sa zone paie. Denain arrose à longue distance sans succès. Griffin à l’intérieur alimente la marque et Chérasse au buzzer égalise (17-17, 10’). Le match est véritablement lancé. Denain est toujours en panne d’adresse à trois points alors qu’Angers via Chérasse prend le leadership (23-29, 18’). Denain reprend un peu d’avance (40-33, 25’) mais Angers recolle par Ramphort (44-45, 29’). Le dernier quart-temps débute mal pour les Denaisiens qui s’empêtrent dans la défense angevine. Griffin et Hayes sont efficaces, Angers fait le trou (45-54, 32’). La bataille s’intensifie sur le parquet et les supporters sortent de leur réserve. Sauret égalise (60-60, 36’). Enorme aux rebonds, Brocheray offre des secondes chances à ses équipiers. Angers ne craque pas (64-64 puis 67-67). Sauret réussit un tir très longue distance qui fait lever les spectateurs. Le meneur peut lever les bras, son shoot est libérateur. L’entraîneur angevin demande un temps mort, il reste six secondes à jouer et Denain a quatre points d’avance. Le score n’évoluera plus, Denain s’adjuge une victoire importante.

« Je suis fier d’eux »

La victoire satisfait Marc Silvert. « On prend un bon départ, ensuite on bute sur leur zone, on est en difficulté avec les shoots extérieurs. On avait prévu de mettre des points en contre attaque… Heureusement que la défense a répondu présent. Dans le dernier quart, la tactique c’était de provoquer rapidement des fautes pour obtenir des lancers. On a mis des points avec le chrono arrêté. On a contrôlé le rebond (47 à 28), la victoire se construit là. Les gars ont montré leur solidarité. Ils ont tout donné dans les sept dernières minutes en défense individuelle. Je suis fier d’eux. On a encore quelque chose à vivre ensemble cette année, je le sens», dit l’entraîneur en touchant son nez.

w Article paru dans le site www.va-infos.de du samedi 5 février 2011. La suite avec la réaction de Frédéric Minet : cliquez ici !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article