Derniers articles sur Denain/Angers BC : « Un manque d'expérience »

Publié le

quart de finale 02

 

La saison est donc terminée pour notre équipe de Denain-Voltaire. Quart de finaliste des playoffs pour sa toute première saison en Nationale 1, que dire si ce n'est qu'elle a fait mieux que se défendre, notamment dans une division où toutes les équipes avaient leur mot à dire : tout le monde pouvait battre tout le monde !

 

Voici une ultime revue de presse sur le match Denain/Angers BC avec un article paru sur le site va-infos, et un bref résumé via la FFBB.

 

Bonne lecture et... BRAVO VOLTAIRE !!!

 

(... et petit message perso : allez SQBB^^)

 

 

Revue de presse

 

C'est fini pour Denain

Revenus à moins trois à sept minutes de la fin, les Denaisiens n'ont pas su renverser la situation. Angers a été intraitable en défense et Denain s'y est cassé les dents. Belkessa, Bach et Gouacide sont passés à travers le match. Cette défaite n'effacera toutefois pas la formidable saison effectuée par les hommes de Marc Silvert.

Balles perdues et maladresse à trois points

Dans ce match couperet, pas besoin de gamberger, il faut tout donner. Gourde ouvre le score pour Angers, Gacko lui répond. Torson est bien servi dans la raquette et enchaîne les paniers. Angers passe un 7-0 (23-22, 10' puis 23-29) obligeant l'entraîneur denaisien à prendre un temps mort. Gouacide n'est pas dans le coup, il se fait chiper le ballon entre les mains. En face, Hayes s'enflamme à trois points (28-35, 14'). Denain ne sait plus comment s'y prendre en attaque et l'adresse à trois points est maigrichonne (27 %). Angers atteint la pause avec quatre points d'avance. Angers augmente son avance par Traoré (38-48, 21'). Denain est maladroit aux tirs, obligé de tenter des tirs impossibles tant la défense angevine est agressive. Minet redonne espoir aux siens sur des tirs longue distance (52-58, 31' puis 57-60, 34'). Angers ne s'affole pas et maintient l'écart. Denain ne va pas provoquer des fautes pour obtenir des lancers francs. Le jeu est plus haché. Rigaux crucifie les derniers espoirs denaisiens (59-67, 38'). Ruikis et Gacko font de leur mieux (62-69, 39'). La dernière minute est anecdotique.

Un manque d'expérience

Mickaël Hay savourse la victoire. 7e au classement, son équipe sort le 4e et participera au Final Four le week-end prochain à Reims. « Je suis fier des garçons, nous sommes bien rentrés dans le match, notre point fort c'est la défense. On mérite de gagner, on a été 35' devant. »

Malgré la défaite, Marc Silvert, qui a emmené ce club promu en play-off, n'est pas déçu. « Angers a mis de l'agressivité sur le porteur du ballon, on a perdu 24 ballons, c'est rédhibitoire. Là où j'ai le plus de regrets, c'est qu'en ayant fait un match faible, on est à -3 à 7' de la fin, on pouvait prendre cette équipe. On n'a pas su appréhender l'événement, certains joueurs manquent d'expérience. Il faut relativiser, même s'il y a un goût d'inachevé, c'est cruel d'autant plus que c'est chez nous. »

Denain - Angers : 62-77 (23-22, 15-20, 11-16, 13-19)

Denain : Minet 11, Ruikis 17, Gacko 10, Torson 11, Gouacide 0, Bach 0, Morand 6.

Angers : Sulpice 9, Rigaux 17, Traoré 16, Gourde 13, White 2, Hayes 12, Ipouck 8.

w Article et photo parus sur le site va-infos.fr.

w Retrouvez également la réaction de Frédéric Minet : cliquez ici ! (en bas de page)


NM1 - Playoffs (Quarts de finale)
Angers BC premier qualifié

En s'imposant hier soir 77 à 62 à Denain, Angers BC a décroché son billet le Final Four de NM1 qui aura lieu à Reims les 29 et 30 mai prochains. Les Angevins sont les premiers qualifiés pour cet événement et devront atteindre samedi soir, date des autres quarts de finale, pour connaitre leur adversaire en demi-finales (vainqueur du match Challans-Blois).

Denain (4) – Angers BC (7) : 62-77
Alors que Denain avait l'avantage du terrain, les Nordistes se sont fait surprendre par une solide équipe d'Angers. Pourtant après un premier acte plutôt équilibré (23-22), Mantas Ruikis (17 points et 8 rebonds) et ses partenaires pensaient bien tenir la comparaison. Mais au retour des vestiaires, les visiteurs bien conduits par Aurélien Rigaux (17 points, 6 passes et 5 interceptions) s'échappent et creusent même l'écart en fin de rencontre (77-62).

w Source : FFBB.

 

 

Commenter cet article