Denain vs Boulazac : objectif, vaincre l'un des coleaders de la Pro B !

Publié le par ASC Denain-Voltaire PH

01

 

C'est le grand jour ! Face à une redoutable équipe de Boulazac, première au classement de Pro B en compagnie de... Limoges, notre équipe de Denain-Voltaire devra monter encore un peu plus son niveau de jeu pour battre un ogre de la division. Capables de bien belles choses, les partenaires de Juwann James, qualifié d'"intérieur star denaisien" sur le site de la LNB, peuvent s'imposer : il faudra pour cela que personne ne passe à côté de son match, comme ce fut le cas la semaine dernière à Aix-Maurienne.

Place au spectacle et, espérons-le, à la gagne. En attendant, retrouvez ci-dessous l'excellente article paru sur le site de Boulazac Dordogne Basket, ainsi que l'article de notre presse locale (paru après 8 heures sur le web...).

ALLEZ LES GARS, ALLEZ VOLTAIRE !!!

 

Revue de presse

 

Pro B 9ème journée: DENAIN-BOULAZAC

Suite a sa victoire probante contre Fos-sur-Mer (83 - 81), le Boulazac Basket Dordogne est toujours co-leader avec Limoges (7victoires, 1 défaite). Vendredi soir, un autre gros test attend les périgourdins. Ils se déplaceront chez le promu Denain véritable poil à gratter en ce début de saison. Ce ne sera pas chose aisée! Le BBD n'a qu'un seul objectif : Poursuivre sa bonne série tout en confirmant les progrès déjà entrevus. C'est parfait car Denain est un bon test. En effet ces dernier se sont payés le luxe de dominer Rouen (81 - 74) et de scalper Fos-sur-Mer dans un match offensif (97 - 95).

Seul Nantes a réussi à trouver la faille en s'imposant dans le chaudron denaisien (81 - 78). Denain, malgré un bilan déséquilibré (3 victoire en 8 matchs), n'en reste pas moins solide à la maison. S'appuyant sur un cinq majeur redoutable, l'équipe de Marc Silvert est un mélange de qualité technique et athlétique. En chef de file, le trio américain qui fait un remarquable début de saison.
Les intérieurs Ryan Rossiter et Juwann James, absolument intenable (17 points, 7.1 rebonds, 4 passes pour 21 d'évaluation), tiennent efficacement la raquette. Un duo très complémentaire. Nathan Rohnert (10.1 points mais à 38% !) est plus en difficulté à cause d'une réussite un peu suspecte pour un ailier. Cependant sa qualité de drive lui permet de marquer des points dans la peinture et de provoquer des fautes ce qui n'est pas à négliger.

Un pack solide
En somme ce pack américain est solide et présente certaines garanties. Ce trio est complété par le meneur d'expérience Frédéric Minet entrevu à Charleville il y a 2 ans et l'ailier "couteau suisse" Lamine Kante (13 points dont 43% à trois points et 3.9 rebonds), passé notamment par Poitiers et Boulogne. Ces derniers sont d'ailleurs les deux meilleurs shooteurs à trois points de l'équipe. Il conviendra de les surveiller pour éviter que la salle ne s'enflamme trop vite. La principale notion à retenir est que le cinq majeur est diablement efficace. Bien sur les résultats sont biaisés par le nombre de déplacements qu'a fait Denain (cinq au total). Néanmoins les nombreux joueurs d'expérience permettent un début de saison plutôt serein. Cependant le problème se situe d'avantage sur la qualité du banc. En effet seul l'ailier Renaud Broncheray semble émerger (8 points et 4.9 rebonds).
Derrière lui, l'ensemble reste jeune. Le petit frère de Yannick Gaillou, Xavier dépanne à la mène. Il a tout de même fait un bon match à Saint-Vallier en marquant notamment 5 paniers primés. Enfin Abdel Majid Naji (intérieur) passé par Saint-Vallier et Moses Mubarak (Ex Chalons en Champagne) ferment la marche. Boulazac tentera donc de faire un coup dans le nord afin de ne pas se faire décrocher par l'ogre limougeaud. Pour cela, il faudra couper le jeu rapide de Denain et limiter l'impact du duo Rossiter-James. Enfin les artilleurs devront être surveillés. Rendez vous à 20h vendredi soir sur France Bleu Périgord pour écouter le match en direct grâce à Xavier Dalmont.
Clément Séguy

> Source : site officiel de Boulazac Dordogne Basket.

 

Denain n'a rien à perdre ce soir face au leader, Boulazac

Les hommes de Marc Silvert affrontent ce soir Boulazac, leader de la Pro B avec sept victoires en huit matches. La tâche s'annonce difficile mais pas insurmontable : Denain l'outsider se verrait bien jouer les trouble-fête, comme face à Fos, le 5 novembre. Pourquoi pas ?

S'il y a bien un sujet que veut éviter Sylvain Lautié, le coach de Boulazac, c'est bien la place qu'occupe sa formation, à égalité de points avec le grand favori de Pro B, Limoges. C'est pourtant en tenue de leader que le club de la banlieue de Périgueux débarque ce soir à la salle Jean-Degros avec l'ambition de décrocher une huitième victoire chez un promu « qui n'a rien d'une petite équipe », indique-t-on au BBD (Boulazac Basket Dordogne). Lautié s'attend à un déplacement difficile, surtout sans son intérieur Mehdi Cheriet, victime d'une entorse à la cheville contre Saint-Vallier il y a dix jours. Et son homologue denaisien entend bien lui donner raison ce soir. « On n'a pas le choix : pour gagner contre Boulazac, je l'ai dit et répété à mes joueurs, il faudra sortir un très gros match », estime Marc Silvert, qui a, comme d'habitude, passé au peigne fin le collectif adverse. « C'est du costaud, analyse-t-il sans surprise. Le groupe est solide et cohérent. Il a des moyens et dans ses rangs, de bons joueurs. »

L'exemple, c'est Fos

Le technicien nordiste craint particulièrement l'ailier Dubiez, à l'aise au shoot à trois points, et la paire américaine Ayers-Monroe, capable de faire basculer un match. Mais Denain a des arguments à faire valoir face au leader. Elle peut déjà s'appuyer sur sa probante victoire du 5 novembre face à Fos-sur-Mer, troisième à l'époque et quatrième aujourd'hui. « Pour répéter ce genre de match, il faudra jouer libérés, appuie Silvert. On doit tout donner. Si Boulazac est plus fort, on n'aura pas de regrets. » Le défi de ce soir est sans doute le plus difficile à relever parmi les cinq matchs à domicile à jouer avant la trêve, dans une poule où tout le monde se tient chaud : deux points seulement séparent le quatrième du dix-septième. Nantes, en l'occurrence, qui était venu chercher une victoire à la salle Jean-Degros. « Là, on l'avait donnée, se souvient Silvert. Cette fois, il faut être pragmatique et ramener les deux points. Les rencontres se gagnent ou se perdent de peu dans ce championnat. Il faut s'arracher. Avec une ou deux victoires de plus, on peut se retrouver à la quatrième ou la cinquième place, on n'en est pas loin. » Mathématiquement, c'est sûr. Dans le jeu également. Lautié le sait, qui craint « la grosse envie » d'une équipe « capable de moments d'euphorie ». À l'heure des retrouvailles entre les frères Gaillou (Yannick et Xavier), il n'y aura pas de place pour les sentiments ce soir sur le parquet denaisien.

Samuel Petit

> Source : VDN.

 

PRO B - 9ème journée : Bourg à l'assaut de Beaublanc

Invaincu à domicile cette saison, Limoges reçoit samedi Bourg-en-Bresse. Boulazac, l'autre coleader, se déplace pour sa part vendredi à Denain, et Bordeaux à Nantes.

Hasard du calendrier, Bourg-en-Bresse reste sur un succès face à Lille, seule équipe à avoir battu cette saison Limoges. Le CSP est en revanche toujours invaincu dans son antre de Beaublanc, et entend bien le rester afin de conserver sa place de coleader avec Boulazac. Meilleur joueur de Pro B à l'évaluation, le Limougeaud Chris Massie aura fort à faire au duo intérieur bressan composé de Moses Sonko et Ousmane Barro, qui forment l'une des raquettes les plus athlétiques de la division. À suivre également le duel entre l'ancien international Joseph Gomis et Angelo Tsagarakis, deuxième marqueur français de Pro B.

Gare au petit poucet

Déplacement périlleux pour Boulazac, coleader de Pro B avec Limoges. Sur le parquet de la salle Jean Degros, Denain a en effet déjà joué quelques mauvais coups aux grosses cylindrées de la division, battant notamment Rouen et Fos. Deuxième meilleure défense de Pro B, le BBD devra stopper Juwann James, l'intérieur star denaisien. Une mission qui reviendra notamment à Darryl Monroe et Frédéric Adjiwanou.

Bordeaux pour confirmation

Toujours invaincu à domicile, Bordeaux n'a en revanche remporté qu'un seul de ses deux matches en déplacement. Les JSA tenteront vendredi de prouver à Nantes qu'ils peuvent également voyager avec succès. Boris Diaw, le capitaine des Bleus, devra s'employer à défendre efficacement sur le Franco-Suisse David Ramseyer, l'une des révélations de la saison, qui tourne à 15,1 points et 3,9 rebonds.

Première sur le banc pour Sciarra

Moins d'un an après avoir mis un terme à sa carrière de joueur avec l'Elan Béarnais, Laurent Sciarra fera samedi ses débuts de coach sur le banc de Vichy, sous réserve de qualification par la LNB. Ne s'étant imposée qu'une seule fois en huit journées, la JAV devra l'emporter à domicile face à Antibes, mais devra faire sans son pivot Josiah James, blessé.

Programme de la 9ème journée

Vendredi 25 novembre, à 20h
Denain - Boulazac
Fos - Quimper
Le Portel - Châlons-Reims
Lille - Evreux
Nantes - Bordeaux
Samedi 26 novembre, à 20h
 Limoges - Bourg
Rouen - Bourg
Saint-Vallier - Aix-Maurienne
Vichy - Antibes

> Source : LNB.

Commenter cet article