Denain offre une nouvelle victoire à ses supporters avant Noël !

Publié le

Antoine Belkessa 02

Retour sur la rencontre Denain-Le Puy, jouée hier soir au complexe sportif et remportée par les partenaires d'Antoine Belkessa (photo VND), sur le score de 101 à 93. Une belle manière de conclure l'année 2010 sur la meilleure des notes possible, et d'offrir aux supporters denaisiens une nouvelle victoire juste avant les fêtes de fin d'année.

Vivement le cru 2011 avec, nous l'espérons toutes et tous, une montée en Pro B. Mais attention, la concurrence est rude !

ALLEZ VOLTAIRE !!!

 

La feuille de match

Retrouvez-là sur le site de la FFBB : cliquez ici !

 

Revue de presse

Face au Puy, Denain a montré deux visages, avant de parvenir à s'imposer (101-93)

Denain se devait de l'emporter ayant connaissance de la courte victoire de Bordeaux face à Saint-Quentin : 74-72 sur un panier de Ford au buzzer. Dans une salle très froide sans chauffage et avec moins de spectateurs, la rencontre débutait sur un rythme peu élevé mais avec une certaine efficacité de chaque côté, Mihalic et Lalugba répondant à Guillarme et Cortey : 6-7 (3e), 12-11 (5e). Après une zone initiale Denain optait pour une homme à homme se détachant légèrement : 22-16 (8e). Un peu coutumier de mauvais départs à la maison, cette fois Voltaire ne désirait pas courir après le score, profitant aux passages de deux bourdes de Ipouck qui vendangeait deux paniers immanquables.

Denain terminait le premier quart-temps sur un 17-0 (16-16, 7e - 33-16, 10e). Du travail bien ficelé.

Le Puy avait bien du mal à arrêter l'hémorragie, Olivier Hirsch multipliait les changements mais rien n'y faisait, Denain était lancé sur l'autoroute du bonheur avec une défense de fer. Marc Silvert faisait aussi tourner son banc mais sans nuire au rendement du groupe : 41-24 (13e), 46-31 (15e).

Les Ponots se réveillaient alors un peu, Cortey et Ipouck réduisant un peu l'écart : 50-38 (17e). La bande à Minet connaissait seulement un petit coup de moins bien que Sauret, Gacko, Belkessa faisaient oublier assez vite : 57-40 (19e), au grand bonheur de leurs supporters. Au repos (62-45) Denain avait fait la moitié du boulot avec un certain brio face à des visiteurs qui brillaient par intermittences.

À mi-parcours les équipiers de Minet affichaient une efficacité à 76 % (contre 44 % au Puy) mais également une nette domination au rebond avec 21 prises contre 11.

Vingt minutes à tenir pour les Denaisiens, vingt minutes pour le Puy pour tenter de refaire surface, deux situations bien différentes mais qui plaidaient en faveur des locaux. Voltaire ne donnait nullement l'impression de lâcher quoi que ce soit en jouant sérieusement et en rentrant allégrement dans le trafic par Belkessa : 68-48 (23e). La punition commençait à être sévère pour les équipiers de Cortey d'autant qu'en face il y avait avec un rideau défensif autour de Lalugba bien difficile, même parfois impossible, à franchir. Avec une telle avance, une telle facilité difficile de rester concentré à 100 % et Le Puy en profitait pour grignoter dangereusement : 74-64 (30e), 79-76 (34e). Denain cherchait d'urgence un pompier de service mais il tardait à venir et les visiteurs passaient devant : 83-84 (37e). Le money time était stressant et finalement Denain avait le dernier mot. Score final : 101-93.

Robert place (CLP)

DENAIN - LE PUY : 101-93 (33-16, 29-29, 12-19, 27-29).

- Arbitres : M Becht et Mme Asselin.

- DENAIN : 38 paniers (dont 4/7 à 3 pts) sur 57 tirs 21/25 LF 35 rebonds 15 passes décisives 22 balles perdues 16 fautes. 1 joueur sorti Brocheray (39e). - Minet : 7, Brocheray : 11, Mihalic : 12, Sauret : 13, Belkessa : 17, Gacko : 14, Lalugba : 23, Quincy-Jones : 4.

- LE PUY : 38 paniers (dont 5/22 à 3 pts) sur 85 tirs 12/20 LF 28 rebonds 16 passes décisives 8 balles perdues 22 fautes. - Soliman : 19, Cortey : 13, Sené : 8, Guillarme : 10, Gueye : 16, Gitenait : 2, Cabarkapa : 12, Ipouck : 11, Pistre : 2.

w Article et photo parus dans La Voix du Nord du dimanche 19 décembre 2010.

Commenter cet article