Denain laisse filer Bordeaux

Publié le

Boakai Lalugba 03

Retrouvez ci-dessous l'article du journaliste de La Nouvelle République, paru dans La Voix du Nord de ce jour. Une manière de montrer à certaines personnes qu'il y a aussi du sport et des joueurs volontaires et téméraires sur le parquet, et ce malgré la défaite face à l'accueillante équipe de Blois...

ALLEZ VOLTAIRE !!!

 

Revue de presse

 

Denain, trop juste, s'incline face à Blois et doit laisser filer Bordeaux

Les Blésois ont d'abord largement dominé, avant que Denain ne les fasse douter toute la deuxième mi-temps.

Le ton de cette rencontre va être donné d'entrée par l'ADA. Et l'on ne sait ce qu'il faut le plus louer dans le début de match des Blésois. Leur formidable investissement en défense, avec quelques séquences homériques sous les panneaux, ou bien leur efficacité offensive, illustrée par la réussite d'Alao : 16 points en 10 minutes (dont 4/6 derrière la ligne des 6,75 m). Cette débauche d'énergie a un prix : déjà 10 fautes sifflées contre l'ADA lors du premier quart. Mais les Nordistes sont pris à la gorge (30-19, 10e). Et les joueurs de Nicolas Faure ne vont pas relâcher leur emprise lors de la deuxième période. Si Belkessa, vraiment intenable (5 fautes provoquées et 7 déjà lancers marqués après 12') limite un temps la casse, Blois continue d'appuyer sur le champignon. Marc Silvert a beau changer ses systèmes défensifs, pas moyen d'enrayer la machine loir-et-chérienne. Il faut dire que le danger vient de partout : des shooteurs extérieurs - Alao toujours, mais aussi Recoura et Brochard - comme des intérieurs. Et, vu que les deux dernières recrues du club se mettent au diapason, l'écart prend des proportions invraisemblables (53-33, 17e). Au point que Denain rentre aux vestiaires en ayant inscrit seulement 12 paniers !

Mais les Blésois vont connaître un spectaculaire passage à vide, sur le plan offensif, lors du 3e quart temps. Brocheray (4 fautes) et ses partenaires en profitent pour se refaire un moral. Et même pour revenir sur les talons de leurs adversaires, après un gros dunk de Lalugba et un shoot de Minet (65-61, 29e). Et, à vrai dire, on n'en attendait pas moins d'une équipe de Denain qui n'occupe pas la 2e place par hasard. Bref, rien n'est joué à l'amorce de la dernière période. Si Quincy Jones trouve la cible à 3 points, Gardner redonne de l'air à son équipe, en inscrivant rapidement 7 points (75-65, 33e). Mais les fautes continuent de pleuvoir sur les Blésois. Leurs deux pivots, Kolb et Tarvis Williams, sont trop vite éliminés et comme, en face, Belkessa se montre toujours aussi efficace, Denain peut y croire (80-76, 36e). C'est chaud, très chaud, mais Blot et Recoura font la différence dans le money time (89-80, 39e). Cette fois, les Nordistes doivent s'avouer vaincus. Payant au prix fort leur médiocre rendement aux lancers francs : 29 réussis, certes, mais sur 46 tentés ! Denain compte donc désormais quatre points de retard sur Bordeaux, vainqueur du Denek Bat, hier (69-73). Pour monter en Pro B, il lui faudra donc passer par les play-off.

Olivier Allègre

ADA BLOIS - DENAIN 100 - 88. 30-19, 28-22 (58-41), 10-21 (68-62), 32-26 (100-88).

- ADA BLOIS : Alao 23, Blot 16, Kolb 10, Brochard 10, Recoura 16, puis Gardner 10, T. Williams 15, Arlin 0, K. Williams 0. Fautes : 31. Éliminés : Kolb (34e), T. Williams (36e), Brochard (40e), Alao (40e).

- DENAIN : Minet 9, Brocheray 7, Sauret 11, Lalugba 12, Quincy Jones 11, puis Mihalic 9, Belkessa 23, Gacko 6.

Commenter cet article