Denain et son public... contre Denek Bat, ce soir au complexe sportif

Publié le


Après l'article concernant le match phare de la soirée entre Denain et Denek Bat dans Sud Ouest, c'est au tour de notre presse locale de présenter la rencontre. Une rencontre intense, peut-être piège, où notre équipe de Denain-Voltaire tentera de sortir vainqueur au bout des quarante minutes de jeu, encouragée par ses nombreux supporters qui, n'en doutons pas, mèneront leur équipe à la victoire comme la semaine dernière à Saint-Quentin !
A noter que, si je suis rentré à l'heure ce soir, je proposerai à ceux qui ne sont pas à la salle Jean-Degros ce soir un "live" sur ce site, quart-temps par quart-temps... et plus si affinité (expression bien à la mode ces temps-ci dans la presse...).
ALLEZ VOLTAIRE !!!


Denain ne veut pas s'arrêter en si bon chemin
Contre performance interdite pour les Denaisiens ce soir sous peine de quitter que quarté de tête. Face à Denek Bat Bayonne, Denain a la ferme intention de ne pas s'arrêter en si bon chemin.

Denek est un club de la ville d'Urcuit (2 050 habitants) dans la banlieue de Bayonne. Cette équipe des Pyrénées-Atlantiques est entraînée par l'emblématique ex-joueur (85-88) et entraîneur (88-91) de Saint-Quentin Chris Singleton. Pour jouer le maintien et plus si affinités, elle a enregistré les arrivées de Calvez (Blois, N1), Berquiez (Tours, N2), Rey (Clermont, Pro B), Elisabeth Mesnager (La Roche Molière N1), Vasquer Suarez (cadet Pau), Nyambikiwe (non muté), Larry Blair (Joensunn Kataja, Finlande), Viglianco (Selfoss, Islande).

Jusqu'à présent, les Pyrénéens sont sur le bon chemin et viennent de le prouver en disposant de Blois (90-81) avec son super Américain et ailier Larry Blair (38 points, 4 rebonds, 36 d'évaluation pour 40 minutes de jeu).

Une formation que Denain va devoir respecter. « On l'a bien observée par vidéo, c'est une équipe assez complète et qui n'est pas à sa place au classement quand on sait qu'en début de saison, elle a perdu deux rencontres avec des écarts très minimes (-4 contre Boulogne, - 4 contre Reims) et qu'avec le contraire, elle serait à hauteur de Saint-Quentin. Donc prudence totale car elle possède de bons joueurs comme Blair (25,7 points, 7 rebonds, 3,5 interceptions, 3,1 passes en moyenne), un feu follet qui provoque beaucoup, mais également l'Italien Viglianco. Et en dessous, Baykam, Rey et Elisabeth Mesnager ne sont pas mal du tout. Notons également que Denek reste sur trois victoires dans les quatre derniers matches et qu'il est donc sur une bonne dynamique », analyse Marc Silvert.
Denain est donc prévenu et il a bossé pour cela. « En jouant vendredi, cela nous a permis de récupérer le week-end et de recharger les batteries. Ensuite, nous avons eu une semaine de travail très intéressante dans laquelle tout le monde a bien bossé, ce dont je suis très content. On reste sur une belle victoire de haut niveau dans un environnement bien sympa, continuons donc dans ce sens. Nous sommes fins prêts », souligne le coach denaisien.
R. P. (CLP)

DENAIN (2e, 15 points) - DENEK BAT BAYONNE (12e, 11 points), ce soir à 20 h, salle Jean-Degros. 9e journée.
w Article et photo parus dans La Voix du Nord du samedi 30 octobre 2009.

Commenter cet article