Denain - Denek Bat (ce soir, à 20h) : il ne faut rien lâcher !

Publié le

Denain - Roche la Molière 08

Tout est dans le titre : si Denain veut encore croire en ses chances d'accession directe en Pro B, et donc rattraper ses deux points de retard sur Bordeaux (victorieux d'Orchies hier), il faut gagner. C'est tout. Et cela commence dès ce soir avec la réception de Denek Bat, une équipe certes reléguable mais souvent capable du meilleur, avec l'un des ténors de ce championnat en la personne de Larry Blair. Bref, en un mot : rester concentré, et s'imposer face à cette équipe du sud-ouest de la France.

Pour cela, les joueurs et le staff ont bien entendu besoin de leurs fidèles supporters.

Rendez-vous ce soir à la salle Jean-Degros, dès 20 heures !

ALLEZ VOLTAIRE !!!

 

Revue de presse

Antoine Belkessa : « On s'est bien relancés tous ensemble »

Denain a retrouvé son jeu, sa confiance. Une bonne chose sachant que le droit à l'erreur est nul désormais. Avant un match compliqué contre Denek, Antoine Belkessa fait le point sur le renouveau de Voltaire.

> Les dernières victoires semblent avoir resserré le groupe, c'est votre sentiment aussi ?

« C'est vrai. On a mal recommencé l'année, on avait perdu la confiance et là, depuis deux matches plus Challans, on retrouve notre style de jeu du début de saison. On s'était un peu désolidarisés mais on est vraiment repartis. On s'est bien relancés tous ensemble, on peut battre n'importe qui, on y croit. »

> Comment avez-vous analysé vos contre-performances ?

« La défaite de Sorgues nous a fait très mal. À + 14 à la fin du troisième quart et on se fait remonter... Ensuite, on a la pression parce que Bordeaux ne perd pas. On a eu un coup de mou après les vacances. »

> Vous avez en permanence un oeil sur Bordeaux ?

« On essaie de se focaliser sur nous, mais on sait que Bordeaux est largement rattrapable. Il n'y a qu'une victoire d'écart si on les bat au match retour. Tout le monde y croit. Ils vont encore perdre des matches, c'est sûr, ils peuvent avoir un trou comme nous. Tout le monde a des trous dans une saison. »

> Peut-on encore craindre des trous aussi pour Denain ?

« Des matches difficiles, il y en aura encore beaucoup. Dès ce samedi contre Denek avec Larry Blair. Même Blois derrière, qui s'est renforcé, ce sera dur. Beaucoup d'équipes se renforcent d'ailleurs. Rien n'est fait. On a vu que tout le monde peut nous battre. On doit être vigilants. Mais on est tellement tombés bas qu'on se relève plus forts. J'espère que ça va nous servir dans les matches accrochés. »

> Vous avez perdu quand l'adresse à trois points s'est effondrée, il y a une explication ?

« Un jour tout rentre, le lendemain rien. On a eu un passage à vide. On a commencé à cogiter, à réfléchir au moment de tirer et ça a été l'engrenage. Les équipes nous connaissent, elles bloquent le secteur intérieur ce qui nous laisse des tirs ouverts à l'extérieur. C'est à nous de les mettre. Là, c'est reparti. Contre Orchies, je fais 4/6, ça m'a fait du bien. »

> L'équipe peut-elle encore progresser ?

« On peut améliorer le nombre de balles perdues, il y en a encore trop. En défense, on peut être plus attentifs et sur le jeu rapide, on doit mettre plus de paniers faciles. »

> Quelle va être la clé du match contre Denek ?

« Ce sera la défense. Denek est une équipe offensive et un gros secteur intérieur. Si on canalise l'équipe, et surtout Larry Blair, on aura fait un gros travail. On doit être bons sur le secteur intérieur. À nous aussi d'être propres en attaque, et de mettre les paniers. »

Propos recueillis par Philippe Guilbaud

Ce faux pas a vite été effacé par deux victoires contre le Get Vosges et Saint-Etienne. Décembre et janvier ont été deux mois délicats avec les succès sur Bordeaux, le Puy et Roche mais surtout quatre défaites face à Saint-Quentin, Sorgues, Liévin et Challans dont les trois dernières en janvier. Un coup de mou pour les Denaisiens en ce début 2011. Et puis février est arrivé tel un nouveau rayon de soleil qui réchauffe le Nord Pas-de-Calais et les choses n'ont pas traîné : victoire prépondérante sur Angers (72/68) grâce aux petits Minet, Sauret, Belkessa et à l'expérimenté Brocheray pour ne pas être décroché et la semaine passée large victoire à Orchies (+16) lors du derby nordiste suite à un match maîtrisé de bout en bout.

w Article paru dans Sud Ouest du vendredi 18 février 2011.

DENAIN (2e, 39 points) - DENEK BAT (13e, 32 points), ce soir à 20 h. 23e journée. Aller : 81-90. Entrée 5 €.

w Article paru dans La Voix du Nord du samedi 19 février 2011.

 

Simplement retrouver le plaisir du jeu

Lointain déplacement dans le pays du Hainaut pour y affronter le second du classement.

L'année 2011 porte-t-elle bonheur à Denek Bat ? Fin janvier, avec un bilan parfait (4/4), la réponse était oui. Mi-février avec un bilan négatif (0/2), la réponse est non. Et le mois n'est pas terminé. Denek Bat affronte lors des deux journées à venir, les deux premiers du classement.

Tout commence par le déplacement à Denain (2e) avant de recevoir samedi prochain le leader bordelais et ses 19 victoires pour 3 défaites. Autre question à se poser concernant l'équipe basque : suite à sa pâle prestation contre Épinal, a-t-elle les moyens de se relancer, de retrouver sa valeur, le plaisir du jeu ? La réponse, seuls les joueurs et le staff la possèdent.

En tout cas, elle en a les moyens techniques, physiques, humains et collectifs. Et puis, n'est-ce pas dans la difficulté que l'on voit les grandes équipes ? En Coupe de France, Boulazac (Pro B) est passé à la trappe et Vichy (pro A) y a échappé belle, donc l'espoir demeure mais il ne faut s'endormir en rien sur les capacités. Il faut sortir les crocs, se faire mal, aller dans le dur, bref se comporter en homme et en professionnel.

Marc Silvert et ses hommes font partie du trio de tête depuis la première journée de championnat. Les joueurs de la Porte du Hénault ont démarré la saison feu au plancher (10 victoires de rang et 1re défaite le 12 novembre à domicile contre Souffel).

Sacré client

Commenter cet article