Denain défait (83-85), mais de plus en plus prêt du but face au CCRB !

Publié le par ASC Denain-Voltaire PH

Denain-Voltaire 11b

 

Petit à petit, Denain marque des points... mais pas encore ceux du classement général de Pro B. Hier soir, à la salle Jean-Degros, nos Denaisiens ont échoué à deux petits points de Châlons-Reims (83-85). Si près du but, donc ! Pourtant, on sent notre équipe de plus en plus près du but, prête à soulever des montagnes pour s'imposer une quatrième fois cette saison. Ce n'est donc que partie remise...

ALLEZ VOLTAIRE !!!

 

Revue de presse

 

Denain n'a pas à rougir mais balance entre regrets et espoirs

Hier soir, face à Chalons-Reims, les Denaisiens ont payé cher un coup de moins bien juste après la pause et quelques bourdes. Ils ont dû batailler jusqu'aux dernières secondes, laissant beaucoup d'énergie, pour finalement s'incliner d'une courte tête. Rageant, encore une fois.

En entrant sur le parquet hier soir, les Denaisiens savaient que Chalons-Reims ne leur laisserait pas le temps de buller. Rapidement dans le match, les Champenois affichaient envie et adresse, à trois points notamment. Mais les Denaisiens tenaient le choc, en défendant du mieux possible.

Ils bouclèrent légitimement les premières dix minutes avec un tout petit point d'avance au compteur (24-23). Trop petit écart pour s'emballer, loin de là.

Kevin Corre allait faire plus mal qu'en première période, boostant les Champenois tandis que les Denaisiens manquaient de gnac en contre-attaque. À la pause, ils étaient pourtant dans le coup, à peine distancés (41-45).

Tout restait donc à faire mais les Denaisiens étaient avertis : les Champenois étaient bien les costauds annoncés, venus pour prendre le large le plus rapidement possible. En moins de deux minutes, alors que Kante ratait trois points, affichant une méforme étonnante, Chalons en inscrivait huit (41-53).

Rossiter redonna cependant espoir aux Denaisiens. À 48-61 (25e), il fallait réagir, même si tout réussissait aux Marnais. Brocheray relança la machine (56-63, 27e 60-65, 28e). Mais le retard pris juste après la pause n'était toujours pas résorbé.

Les Denaisiens n'avaient plus rien à perdre. Gaillou souffla d'entrée le vent de la révolte, James ajouta le panache (67-70, 31e). Dans une salle bouillante, Rohner et Gaillou encore redorèrent le blason. Et, à cinq minutes de la fin, Denain passa devant (79-78). Rossiter avait l'envie (81-79, 37e ), les Marnais, pourtant, ne lâchaient rien. Un passage en force et un peu de chance plus tard, ils empochaient la victoire. Denain, déçu mais pas décevant, a malgré tout de bonnes raisons d'espérer.

Martine Kaczmarek

DENAIN - CHALONS-REIMS : 83-85 (24-23, 17-20, 22-25, 20-15).

Arbitrage de Grégory Leblanc et Milivoje Jovcic.

- DENAIN : 30 tirs sur 54 (56 %), dont 7/17 à 3 points (41 %) 16/20 aux LF 32 rebonds 17 passes 5 interceptions 19 balles perdues 13 fautes. Cinq de départ : Minet 4, Rohnert 16, Kante 5, James 11, Rossiter 16 puis Brocheray 16, Gaillou 13, Mubarak 2,. Entraîneur : Marc Silvert.

- CHALONS-REIMS : 35 tirs sur 60 (58 %), dont 7/16 à 3 points 8/13 aux LF 22 rebonds 9 interceptions 11 balles perdues 19 fautes. Cinq de départ : Corre 23, Chathuant 17, Mullins, 5, King 18, puis Beye 2, Daniels 11, Plateau 9.

> Source : VDN (texte et photo).

 

Le CCRB victorieux à Denain

Deuxième déplacement dans le Nord-Pas-de-Calais en une semaine pour le CCRB qui est allé défier Denain, récent promu en Pro B.
Les deux équipes étaient au coude à coude en ce début de match. Mais une première mauvaise nouvelle faisait son apparition dans les rangs marnais après seulement cinq minutes de jeu, Chris Daniels écopait de sa troisième faute personnelle obligeant Nikola Antic à faire appel à son banc. Le CCRB pouvait alors se reposer sur ses français Kevin Corre et Gary Chathuant. Corre terminait le quart avec un 100% aux tirs à 4/4 pour un total de 8 points. Chathuant se distinguait par son adresse extérieur avec un joli 3/4 à 3-points pour un total de 11 points inscrits dans les dix premières minutes. Avec des écarts relativement faible durant tout le quart temps, le CCRB ne possédait qu'une courte avance (24-25, 10e).
Jusqu'à à la 17ème minute, le scénario du deuxième quart-temps était une copie de celui vu en début de match (39-37, 17e). Nikola Antic prenait le risque de refaire jouer Daniels malgré ses trois fautes commises et ce risque allait s'avérer payant. Châlons-Reims passait un 8-0 aux locaux pour prendre les rênes du match à la mi-temps (41-45, 20e). Kevin Corre réalisait une première mi-temps exceptionnelle avec 16 points à 8/9 soit 89% de réussite.
D'ordinaire, les CCRBistes raffolent des troisièmes quart-temps où ils ont pris l'habitude d'exceller. Châlons-Reims ne dérogeait pas à sa ligne de conduite et passait un 8-0 d'entrée à Denain (41-53, 23e). Etienne Plateau brillait par son adresse à 3-points (3 sur 4 réalisé au retour des vestiaires) et sanctionnait la défense de zone proposée par Denain (46-59, 23e). Cependant, les joueurs de Marc Silvert se rebellaient notamment Renaud Brocheray (11 points à 4/5) et comblait l'écart avant le décisif quatrième quart-temps (63-70, 30e).
Denain poussé par son public fondait sur le CCRB et égalisait (76-76, 34e). Chaque panier coûtait de plus en plus cher. Chris Daniels sous la menace d'une élimination, mettait toujours autant d'intensité des deux cotés du terrain. Dans les deux dernières minutes, l'intérieur américain donnait une avance de +2 au CCRB (82-84, 39e) et provoquait le passage en force de Ryan Rossiter, éliminé dans la foulée pour cinq fautes personnelles. L'une des armes offensives les plus fiables de Denain sur le banc et le CCRB pouvait sur le fil remporter le match (83-85).
Troisième victoire de rang pour le CCRB qui conclut de la plus belle des manières une semaine chargée. Les joueurs champenois retrouveront le parquet lundi pour entamer la préparation de la réception de Nantes, vendredi prochain à Châlons-en-Champagne.

> Source : site officiel du CCRB.

Commenter cet article