Contre Angers, victoire dans la douleur... mais victoire denaisienne !

Publié le


Après une semaine de (presque) absence, me voici donc de retour pour vous proposer le meilleur... de notre équipe de Denain-Voltaire. Avant de replonger tout de suite dans le vif du sujet, sachez juste que c'était avec un grand plaisir que j'ai rencontré, samedi soir, nombre d'entre vous (chacun se reconnaîtra entre ces lignes...). Certes je ne vis plus dans le Valenciennois depuis sept ans, mais c'est avec un grand plaisir que je me rapproche du club, de l'équipe, du coach, des supporters et ce même de là où je suis. Aujourd'hui (enfin, samedi soir...), j'ai retrouvé une joyeuse ambiance de Barbusse au complexe sportif Jean Degros, peut-être pas la même mais une joyeuse ambiance quand même. Bref, que c'est bon de retourner à la maison !

Revenons-en à nos moutons... enfin, à nos basketteurs de Denain-Voltaire. Samedi, l'équipe jouait donc contre l'Etoile d'Or de Saint-Léonard d'Angers. Un match où il ne fallait pas se rater après les deux échecs des deux précédents week-ends. Et où les partenaires de Jason Bach ne se sont pas ratés. Pourtant, la tâche était loin d'être facile. C'est ce que je vous laisserai découvrir à travers les deux articles de Robert Place (content de t'avoir revu aussi Robert...) dans la presse locale (euh Robert, il y avait plus de 600 personnes dans la salle malgré Eire-France ^_^). Car si notre équipe a démarré en trombe, le reste était plus délicat, les Angevins revenant même à un petit point dans le dernier quart-temps. L'essentiel est là : Denain s'impose dans sa salle et peut retrouver un peu la confiance qui lui faisait défait ces derniers jours.

Place maintenant au spectacle, demain soir, avec le match de Coupe de France contre Brest (Pro B). Et de la confiance à engranger avant le nouveau match à domicile, samedi 21 novembre contre Châlons-en-Champagne.


Denain s'impose difficilement face à Angers : 90-85
Après deux défaites d'affilée, Denain se devait de se reprendre face à Angers Saint-Léonard et repartir de l'avant d'autant qu'il avait connaissance des défaites de Angers BC et Le Puy, ses adversaires de haut de tableau.

Le décor était vite planté avec Belkessa qui surveillait Rathieuville comme le lait sur le feu, Minet qui plantait et Gouacide qui dominait sous les cercles : 14-3 (3e). Angers avait déjà bien du mal à contenir les assauts, tentait bien de réagir mais se heurtait à une solide défense bien en place : 22-10 (7e). Marc Silvert faisait déjà tourner son banc mais les hommes de Périgois grignotaient : 24-19 (11e). Pas pour longtemps car Denain remettait le couvert par un 8-0 bienvenu : 32-19 (12e ) et reprenait sa domination. Bach avait la main chaude et faisait monter un peu plus l'ambiance : 45-30 (18e), mais s'accrochait : 48-37 (20e). Par Swanson, les visiteurs continuaient à y croire, mais Belkessa et Minet veillaient au grain pour maintenir l'écart et la confiance : 57-46 (24e). Ce n'était pas du basket de haute qualité mais tout de même plaisant à suivre : 60-51 (26e). L'écart s'était stabilisé depuis la reprise et rien n'était joué d'autant que Braun redonnait un wagon d'espoir à ses couleurs : 62-58 (29e), 64-58 (30e ). La dernière période s'annonçait palpitante. Bach envoyait deux perles, les locaux reprenaient un peu de couleurs mais Angers était toujours bien debout en croyant fortement en ses chances : 70-63 (34e). C'est là que les Denaisiens perdaient un peu de lucidité et semaient le doute dans leur entourage : 70-69 (35e), 79-77 (38e). Mais finalement Denain avait le dernier mot. Ouf... Score final : 90-85 • ROBERT PLACE (CLP)

DENAIN - ANGERS : 90-85 (24-17, 24-20, 16-21,26-27).

Arbitres : M. Eseceli et Mme Fizailne 350 spectateurs environ.

* DENAIN : 31 paniers (dont 8/21 à 3 pt) sur 60 tirs 20/26 LF 29 rebonds, 12 passes décisives 18 balles perdues 16 fautes. Minet : 18, Morand : 2, Belkessa : 20 Gacko : 9, Bach : 25, Gouacide : 10, Torson : 6.

* ANGERS : 31 paniers (dont 21/34 à 3 pt) sur 61 tirs 13/20LF 23 rebonds 12 passes décisives 18 balles perdues 24 fautes. 1 joueur sorti Swanson (40e) Rathieuville : 20, Bracq : 14, Gautier : 6, Delay : 5, Braun : 10, M'Boli : 8, Swanson : 17, Meignan : 5.
w Article et photo parus dans La Voix du Nord du dimanche 15 novembre 2009.


Denain a peiné pour s'imposer

Face à Angers, Denain a peiné pour renouer avec la victoire. Inconstant, il a semé la frayeur dans les gradins de la salle Jean-Degros pour finalement s'imposer de cinq petits points.

Pourtant, comme à leur habitude, les Denaisiens démarrèrent pied au plancher par Belkessa, Gouacide et Minet (14-3, 30e), mais cela ne fut pas suffisant. Les Angevins grignotant en fin de première période et en début de seconde par Swanson et Gautier (24-19, 11e).

C'est là qu'un 8-0 permit à Voltaire de repartir de plus belle (32-19, 13e). Avec Minet à la baguette, et Bach au tir, les Nordistes maîtrisèrent (46-30, 18e). Mais une nouvelle fois les Angevins, ne s'avouant pas vaincus, grignotèrent avant le repos (48-37).

Belkessa, Minet, Gacko stabilisèrent alors l'écart face à une courageuse formation d'Angers qui y croyait encore par Braun et l'adroit Rathieuville (62-58, 29e).

Denain, bombait le torse et résistait avec la hargne et l'adresse de Bach (70-61, 32e) mais devait accepter le retour de son hôte qui continua à jouer crânement sa chance (75-73, 36e ; 79-77, 38e). Le « money time » fut palpitant (82-80, 39 e), mais finalement, malgré un Rathieuville intenable, Belkessa ne trembla pas aux lancers francs. Score final : 90-85.

Une victoire à l'arraché qui permet au groupe de Marc Silvert de garder sa place dans le trio de tête et même de revenir à une petite longueur du Puy, battu à Saint-Étienne. Mardi soir place à la Coupe de France avec la venue de Brest (Pro B).
Robert Place (photo Didier Crasnault)
w Article paru dans La Voix des Sports du lundi 16 novembre 2009.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article