Ce soir, face à Brest (Pro B), place à la Coupe de France !

Publié le


Les matchs s'enchaînent. Trois jours seulement après sa victoire contre Angers EOSL, notre équipe de Denain-Voltaire reçoit de nouveau dans sa salle, pour le compte des 1/32ème de finale de la Coupe de France. Avec pour ce soir un hôte de luxe : l'Étendard de Brest, pensionnaire de Pro B. Et si victoire il y a, l'équipe de Strasbourg (Pro A) au menu des 1/16ème de finale. Selon les dires même de coach Silvert, notre équipe devra profiter de ce match pour engranger de la confiance, se libérer et jouer "son" basket. Battre Brest n'est pas impossible, mais ce n'est pas là l'essentiel. L'essentiel en effet est de bien se préparer pour le prochain match de championnat contre Châlons-en-Champagne, samedi 21 novembre... une nouvelle fois à domicile.
Avant cela, place pour le gala de ce soir. Allez Voltaire !!!


Denain rêve-t-il secrètement de jouer une Pro A ?
Grosse semaine. Après le match de championnat samedi, les Denaisiens enchaînent dès ce soir avec les 32e de finale de la Coupe de France Robert Busnel. Et ça va être encore plus compliqué avec la réception de Brest, pensionnaire de Pro B.

> Adversaire.- Les Brestois évoluent en Pro B où ils y occupent la 10e place dans le ventre mou du classement, avec quatre victoires et autant de défaites (607 points marqués, 608 points encaissés). Cette équipe du Finistère est assez complète, mais brille surtout par son meneur, Brian Swift, 20 points samedi contre Nanterre (avec un 100 % aux tirs dont 3/3 à 3 points), l'intérieur Cédric Mélice (21 points, 8 rebonds) ou encore Gaston Essengue un ailier fort (16 points dont 7/9 à 2 points). Elle est entraînée par Aymeric Delsarte aux commandes depuis peu, puisqu'il a pris son poste le 6 novembre à la place de Noam Rudman qui avait pris l'équipe en mains en juillet.

> Récupération.- Les deux équipes seront sur le même pied d'égalité puisqu'elles ont joué toutes deux samedi soir (Brest en déplacement). Cet enchaînement de matches a permis à Marc Silvert un recadrage. « Aujourd'hui, j'ai demandé aux gars plus d'investissements aux entraînements mais surtout en dehors. Il faut qu'ils se donnent les moyens de bien récupérer, ce qui ne semble pas être le cas actuellement. Car la fatigue amène des maladies et cela, je ne peux pas me le permettre car j'ai besoin de rotations. » Réputé pour ses charges lourdes, l'entraîneur rappelle que pour le moment, elles ne sont que la moitié de ce qu'il faisait à Namur.
 > Enjeu.- « Ce serait bien de se qualifier contre Brest pour ensuite rencontrer une Pro A », avançaient quelques supporters samedi salle Degros. Bien vu, car le vainqueur de ce 32e rencontrera à domicile Strasbourg (14e de Pro A) au prochain tour. Problème, les deux équipes vont batailler avec deux règlements différents puisqu'en Pro B il n'est pas fait obligation d'incorporer deux moins de 21 ans comme en N1. Marc Silvert : « Notre victoire face à Angers est importante, malgré 18 ballons perdus. Mais il va falloir aborder bien mieux nos matches. Naturellement, que nous allons essayer de passer, mais cette rencontre est surtout importante pour la confiance que nous devons engranger, car derrière, s'annonce un triptyque compliqué : Châlons, Challans, Angers BC, très important pour la suite. »
> Effectif.- John Torson, qui traîne toujours une bronchite qui l'a gêné samedi, devrait être opérationnel. Frédéric Minet était absent hier matin de l'entraînement, souffrant d'une angine. Mais il devrait aussi tenir son poste.
R. P. (CLP)
w Article paru dans La Voix du Nord du mardi 17 novembre 2009.


L'Étendard de Brest a trouvé la bonne voie
L'Étendard a décroché sa seconde victoire consécutive samedi à Nanterre, la première à l'extérieur. Cette fois, la saison semble enfin vraiment lancée pour les Brestois.
Le Palais des Sports de Nanterre n'est plus une forteresse imprenable. Là où Aix-Maurienne, Le Portel, Boulazac et Clermont s'étaient cassé les dents, les Brestois ont réussi la performance d'aller chercher leur premier succès de la saison à l'extérieur samedi soir. « Et on gagne avec la manière, se réjouit Aymeric Delsarte. On a eu l'adresse, on était présent défensivement. On a réussi à faire vivre la balle. Ce que j'ai apprécié, c'est que tout le monde a contribué à la victoire. Il y avait vraiment une grosse envie collective de gagner. »
Et, comme l'avait demandé l'entraîneur brestois à ses hommes, ils n'ont, cette fois, pas attendu la seconde période pour mettre la machine en marche. « On est entré tout de suite dans la partie. J'avais mis John (Beugnot) dans le cinq pour débuter la rencontre, et il réussit un 3/3 à trois points. C'était idéal pour lancer notre match. » Au coude à coude avec leurs hôtes au repos (43-44), puis menés de trois points à l'amorce du dernier quart (67-64), les Finistériens ont su faire la différence dans les dix dernières minutes (17-27). « On a fait preuve d'une super adresse au quatrième quart-temps, apprécie Delsarte. Brian Swift réalise un 5/5 à 3 points en deuxième mi-temps, dont 3/3 dans le quatrième quart. »
À Denain mardi
Un secteur extérieur sur lequel Aymeric Delsarte avait minutieusement planché avant la rencontre, avec la ferme intention de faire baisser le rendement d'une ligne arrière nanterrienne (Akono, Corosine, Riley) tournant habituellement à près de 50 % de réussite. « On a été très bon dans les duels sur les shooteurs, que ça soit Eric Schmieder, Armand Charles ou encore Brian Swift sur Loïc Akono, poursuit Delsarte. On les ramène à 26 % de réussite extérieure, bien en deçà de leur moyenne habituelle. Et nous, à l'inverse, on est à 45 % à 3 points. C'est sûr que ça a été l'une des clés du match. Mais ça n'est pas la seule. On a aussi dominé à l'intérieur. Je pense notamment à Cédric Mélicie (21 points à 62 %, 8 rebonds, 4 passes décisives, 10 fautes provoquées, 18 d'évaluation) qui, comme d'habitude, a eu un gros volume de jeu. »
Bref, une première victoire à l'extérieur et une soirée tout bénéfice pour l'Étendard, qui prend peu à peu de l'altitude au classement. Reste à éviter le piège de Denain, demain soir en Coupe de France, et les Brestois seront dans les conditions idéales pour accueillir Clermont, samedi à Cerdan.
Delsarte confirmé dans ses fonctions
Le président François Derrien l'a annoncé dès samedi à Nanterre : « J'ai confirmé Aymeric Delsarte comme entraîneur de l'Étendard jusqu'à la fin de saison. Le match de Lille m'avait déjà mis sur la voie, et la belle victoire remportée à Nanterre a conforté mon choix. Le discours d'Aymeric passe bien auprès des joueurs. Les résultats sont là pour le prouver. » Delsarte sera assisté sur le banc par Yannick Stéphan.
w Article paru dans Ouest France du mardi 17 novembre 2009.

> Retrouvez l'effectif complet de l'Étendard sur le site officiel brestois : cliquez ici !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article