9e journée : Face au coleader Boulazac, Denain n'a pas démérité (74-85)

Publié le par ASC Denain-Voltaire PH

Ryan Rossiter 01

 

Dans sa salle, Denain a fait ce qu'il a pu. Mais face à un coleader de Pro B qui ne se positionne pas en haut de tableau par hasard, il aurait fallu produire un basket quasi-parfait. Dommage.

Dommage, car Denain a manqué son entrée, ponctionnée par un 19-30. Cette même différence de 11 points que l'on retrouve en fin de rencontre (74-85, score final). Dommage, car nous avins un Lamine Kante des grands soirs, meilleur denaisien en termes de points (18) et d'évaluation (21) ; et un dominateur Nate Rohnert sous le cercle (9 rbds). Mais rien n'y fit, Boulazac avait les armes pour s'imposer salle Jean-Degros, et notamment un certain Amadie McKenzie énormissime avec ses 31 points marqués... soit 36 % des points de son équipe.

Il faudra rapidement redresser la tête, puisque Denain s'envole dès mardi pour Bourg-en-Bresse, pour le compte de la 10e journée de Pro B. Un match important, car Denain - qui a les armes pour faire mieux, désormais tout le monde est unanime - a besoin de points.

Comme tous les lendemains de match, voici la traditionnelle revue de presse comprenant ce jour l'article de la presse locale et celui de la presse du sud-ouest (résumé plus détaillé...), ainsi qu'une vidéo du coach du Boulazac prise en fin de rencontre (source : site du BBD).

Et pour rappel, voici la feuille de stats proposée par la LNB : cliquez ici !

ALLEZ VOLTAIRE !!!

 

Revue de presse

 

Il y avait une classe d'écart, mais Denain n'a pas fait tout ce qu'il fallait

Sentiment bizarre après cette défaite face au leader Boulazac. Denain n'a jamais été très loin, mais toujours trop court pour être en mesure de contester son adversaire qui a fait la différence d'entrée.

Il y avait une classe d'écart hier, entre un leader en pleine confiance et des Denaisiens toujours en recherche de régularité. Mais il aurait fallu une autre application, notamment en début de match, pour espérer faire tomber l'ogre. « J'ai le sentiment d'un immense gâchis, on n'a pas du tout fait ce qui était prévu », pestait Marc Silvert. Se faire perforer de tous côtés n'était pas dans le plan, effectivement (0-8, 2e). Et si Minet et Rohnert remirent Voltaire à trois longueurs (15-18, 7e), les Denaisiens ne donnaient pas l'impression de tout mettre en oeuvre pour passer devant. Au contraire, Boulazac s'appuya sur un Mckenzie énorme (20 points à 8/8) pour boucler le quart détaché (19-30, 10e).

Heureusement, Kanté avait la main chaude dans le deuxième quart (11 points) face à des Boulazacois un peu trop faciles par moments (40-50, 20e). Le problème, c'est justement que Boulazac en avait sous la semelle et que Denain avait décidément la tête à l'envers et manqua trop la mire pour espérer quoi que ce soir (44-60, 24e).

On les croyait perdus, et les Denaisiens rappliquèrent dare-dare, avec un Brocheray retrouvé (56-65, 30e) et de nouveaux espoirs... vite douchés. Sur des oublis défensifs (60-74, 34e). « Je ne comprends pas ce que les joueurs ont fait. Chacun a voulu aller au combat seul. »

Philippe Guilbaud

DENAIN - BOULAZAC : 74-85 (19-30, 21-20, 16-15, 18-20).

Arbitres : MM. Oliot et Rutesic.

1 400 spectateurs environ.

- DENAIN : 23 paniers sur 62 tirs (37 %) dont 5/20 à 3 points (25 %). 23/30 LF. 34 rebonds (Rohnert 9) dont 4 offensifs. 11 passes, 14 ballons perdus, 10 interceptions, 5 contres, 17 fautes, 28 fautes provoquées. Cinq de départ : Minet 4, Rohnert 16, Kanté 18, James 6, Rossiter 9 puis Gaillou 2, Mubarak 2, Naji 2, Brocheray 8, Bruyère 4, Toto 3.

- BOULAZAC : 38 paniers sur 71 tirs (54 %) dont 4/12 à 3 points (33 %). 5/13 LF. 45 rebonds (Monroe 12) dont 8 offensifs. 16 passes, 16 ballons perdus, 7 interceptions, 1 contre, 28 fautes, 17 fautes provoquées. Cinq de départ : Njoya, Mckenzie 31, Gaillou 14, Ayers 2, Monroe 16 puis Soumahoro 10, Dubiez 3, Kerckhof, Adjiwanou 9, Tarris.

> Source : VDN (texte et photo).

Boulazac poursuit sa belle série

Le BBD n'a fait qu'une bouchée du promu nordiste hier soir, et conserve son fauteuil de leader en attendant le match du CSP Limoges.

Et une qui fait huit. Voilà le Boulazac Basket Dordogne (BBD) nanti de huit succès en neuf journées, après sa large victoire, hier soir à Denain, sur le parquet du promu de dernière minute. Les Périgourdins conservent évidemment la tête de la Pro B, avec deux points d'avance sur Limoges, qui reçoit ce soir Bourg-en-Bresse, et Fos-sur-Mer, victorieux de Quimper hier (79-54).  

Pourtant, ce déplacement était périlleux pour Boulazac, encore privé de son intérieur Mehdi Cheriet (entorse), dans le chaudron nordiste où il est toujours difficile d'imposer son basket. Il y a trois semaines, Fos-sur-Mer, justement, s'en était rendu compte en repartant avec une défaite dans la musette.

C'était également un match particulier pour la fratrie Gaillou, puisque Yannick, le Boulazacois, affrontait Xavier, le Denaisien. Et c'est donc le premier nommé qui pourra chambrer durant les semaines à venir.

Malgré un début de rencontre en sa faveur, grâce notamment à Gaillou et Monroe (0-6, 2e), Boulazac confondait trop vitesse et précipitation et perdait deux, trois ballons chauds.

En face, les Nordistes n'arrivaient pas à attaquer sereinement la défense visiteuse, et Denain laissait son adversaire prendre ses aises (6-16, 5e). Les affaires périgourdines étaient bien engagées malgré les deux fautes sifflées - dont une antisportive - à N'Joya (6e).

Enfin presque. Car l'Américain Rohnert trouvait par deux fois la cible au-delà de la ligne à trois points. Une réussite qui lui permettait de relancer son équipe. Les débats s'équilibraient (15-18, 7e).

Le BBD n'a plus qu'à gérer

Les hommes de Sylvain Lautié se montraient un peu trop laxistes sur ces actions-là. Alors, ils resserraient les boulons et atteignaient la fin de la première période avec onze longueurs d'avance (19-30).

McKenzie, auteur de vingt points dans ce premier quart, ratait des paniers faciles dans la raquette et les Nordistes en profitaient pour revenir un peu dans la partie (27-32, 22e).

Un retour vite contesté par Monroe, Soumahoro et McKenzie, avec l'aide d'un rebond à la hauteur de l'événement (29-39, 15e). Dans la foulée, Boulazac accentuait sa domination malgré des locaux volontaires (33-46, 19e). Au repos (40-50), la moitié du chemin était faite pour les Périgourdins. Mais le BBD se devait de rester concentré pour ne pas subir une mauvaise surprise.

Même acteurs, même scénario à la reprise avec toujours cette domination périgourdine orchestrée par McKenzie. L'écart enfle (44-60, 23e). Les équipiers de Minet avaient de plus en plus de mal à contenir les assauts de leurs hôtes et se montraient également maladroits aux tirs, empêchant tout espoir de retour.

Pendant ce temps-là, Boulazac gérait et remettait un coup de collier quand il le fallait. Un BBD assez serein dans l'ensemble. Il ne fallait malgré tout ne pas être trop confiant, car cela nuisait en fin de troisième période. Denain recollait un peu (56-65, 30e).

Mais les dix dernières minutes étaient bien maîtrisées par les Boulazacois, qui endiguaient les derniers assauts nordistes. Avec métier, les hommes de Lautié restaient maîtres du parquet (60-74, 36e) et s'imposaient logiquement (74-85).

> Source : Sud Ouest.

 

Interview du coach de Boulazac

 

> Pour visionner la vidéo (source : site du BBD) : cliquez ici !

 

Premiers résultats de la 9e journée de Pro B

 

25 novembre (9ème journée)
Denain 74 – 85 Boulazac  
Nantes 76 – 66 Bordeaux  
Lille 88 – 91 Evreux
Le Portel 73 – 83 Châlons-Reims
Fos-sur-Mer 79 – 54 Quimper
26 novembre (9ème journée)
Limoges 20:00 Bourg-en-Bresse
Rouen 20:00 Boulogne-sur-Mer
Saint-Vallier 20:00 Aix-Maurienne
Vichy 20:00 Antibes

> Source : LNB.

Commenter cet article