Denain monte en régime, Lamine Kante blessé à l'épaule

Publié le par ASC Denain-Voltaire PH

Lamine-Kante-05.JPG

 

L'on aurait pu s'attendre au moins à un entre-filet ce jour dans la presse locale, faisant état de la victoire en match de préparation de notre équipe sur la D1 belge, Liège (78-79). Encore raté ! A croire qu'il n'y a que le foot dans la vie...

Pourtant, cette victoire est le signe que les partenaires du capitaine Frédéric Minet sont sur la bonne voie. Et qu'ils peuvent rivaliser même avec les plus grosses cylindrées d'outre-Quiévrain. "On a vu face à Liège un groupe solidaire", soutient Marc Silvert. Un groupe, surtout, qui n'a pas froid aux yeux et qui peut même mettre 20 points dans la vue d'un effectif liégeois pourtant séduisant. "Malgré des maladresses encore aux lancers francs, nos trois US ont fait le boulot. La mayonnaise prend dans ce groupe, avant le match contre Bordeaux."

Malheureusement, tout n'est pas rose à 100% A Liège, le poste 2-1 Guy Muya n'a sans doute pas apprécié la "déconfiture" de son équipe. Lamine Kante a été "agressé", il doit passer ce matin des examens suite à une grosse douleur à l'épaule. Sa participation au déplacement à Bordeaux est donc compromise. Renaud Brocheray aussi a bien failli connaître pareil sort. Dommage, pour un match dit "amical'...

Rendez-vous maintenant demain, dès 20 heures à la salle Jean-Degros, pour l'ultime rencontre de préparation, face à Gand (D1 belge). Retrouvez toutefois l'article d'avant-saison paru dans la VDS aujourd'hui... qui ne fait donc aucunement mention des dernières rencontres amicales !

ALLEZ VOLTAIRE !!!

 

Revue de presse

 

Denain vise un maintien haut

Le feuilleton de l'été s'est bien terminé pour Denain. Ballotté pendant près de deux mois entre N1 et Pro B suite aux problèmes financiers de Saint-Etienne, Voltaire a finalement été repêché pour remplacer les Stéphanois en Pro B.

« Une montée dont nous n'avons pas à rougir », insiste avec raison Marc Silvert. Deuxième de la saison régulière pour son second exercice en N1 (quatrième il y a deux ans), Denain Voltaire a passé de longues semaines à la première place, en lutte avec Bordeaux qui affichait d'autres moyens. La troupe de Marc Silvert se retrouve donc dans l'antichambre de l'élite, là où le club a écrit les belles pages de l'histoire du basket français (champion de France en 1965).

Si la montée a longtemps été incertaine, Marc Silvert a tout de même pris le temps de la préparer de manière à ne pas faire de la figuration. « On arrive avec la modestie du promu, mais j'ai le sentiment que cette équipe est bien balancée. » Denain visera donc le maintien... mais un maintien haut, « si possible dans les play-off », annonce le président, Georges Wilczyk.

La difficulté sera de se mettre rapidement au niveau. Avec une préparation face à de très solides équipes belges (D1), le groupe de Marc Silvert a déjà côtoyé du lourd et ne devrait pas être trop surpris. Reste à l'ensemble du club à tenir le rythme et à se mettre aux exigences professionnelles à tous les niveaux, lui qui est passé de la N2 à la Pro B en seulement quatre ans.

Philippe Guilbaud

> Source : VDS.

Commenter cet article