La machine est relancée !

Publié le

GET 01

Notre équipe de Denain-Voltaire n'a donc pas attendu les venues successives de Saint-Etienne et surtout de Bordeaux pour renouer avec la victoire. En déplacement à Epinal, Denain (notre photo, version capture écran du site www.vosgestelevision.tv) a en effet réalisé un match sérieux et s'impose face au GET Vosges sur le score de 56 à 72.

Voici tout d'abord l'article de presse résumant le match d'hier soir ; et aussi les premières réactions des deux coachs à chaud, juste après la rencontre, toujours sur Vosges Télévision. Attention : prochaine diffusion du match sur le Net, ce soir à 20h50 !!!

Bravo à toute l'équipe (joueurs, staff...) pour cette nouvelle victoire !

ALLEZ VOLTAIRE !!!

 

Revue de presse

 

Denain punit logiquement le GET Vosges (56-72)

GET 02Les Denaisiens se déplaçaient hier à Épinal pour affronter le GET Vosges.

Après leur première défaite de la saison non loin de là, à Souffel, les Nordistes devaient se rassurer et poursuivre leur marche en avant dans ce championnat de National 1 où chaque victoire comptera pour une place en play off au minimum.

Rapidement, les Nordistes prenaient les commandements de la partie par Lalugba et Brocheray. Le GET Vosges répliquait grâce à Lema puis Galette (12-11, 5 e). C'est sans compter sur l'adresse sous les paniers des hommes de Marc Silvert qui conservaient un avantage de cinq points au terme des dix premières minutes (16-21).

Cette avance était maintenue dans le 2e quart-temps. Davantage présents au rebond offensif et défensif, les Nordistes poursuivaient leur marche en avant. L'entraîneur spinalien, Laurent Mathis, décidait alors de faire rentrer Lema à la place d'Housieaux qui permettait aux siens de recoller au score (21-23, 15e). Un retour de courte durée. Denain, sans s'affoler, creusait de nouveau l'écart (23-33, 17e) pour compter 13 longueurs d'avance à la pause (25-38).

La deuxième période commençait comme la première mi-temps avait terminé : un concours de ballons perdus et de tirs ratés coté Vosgiens (27-45, 22e ). Sans Lema, le seul à évoluer à son niveau, la correction aurait pu encore plus grande lors de ce troisième quart-temps. Marc Silvert, en tant que vieux sorcier du basket nordiste, demandait à ses hommes de pousser encore et toujours pour rester maître de la situation (33-52, 30e).

Maîtres de leur sujet, les équipiers de Mihalic n'étaient pas rassasiés lors des ultimes minutes de la partie (+ 24, 33e). Malgré quelques minutes de relâchement (54-65, 37e), les Denaisiens s'imposaient fort logiquement 56-72. •

GET VOSGES - DENAIN : 56-72 (16-21, 9-17, 8-14, 23-20).

- Palais des sports d'Epinal.

- Arbitrage de MM. Diffalah et Herpin.

- 800 spectateurs environ

- GET VOSGES : Wade (2 pts), Housieaux (12), Gotagni (8), Lema (14), Strong (2), Nélaton (2), Sani (5), Galette (7), Gourde (4), Jacques. 23/72 au tir dont 3/27 à 3 points et 7/10 au lancer-franc Entraîneur : Laurent Mathis

- DENAIN : Minet (6 pts), Hersin, Brocheray (10), Mihalic (14), Sauret (15), Belkessa (2), Gacko (3), Lalugba (21, Quincy-Jones, Bruyère (1). 30/61 au tir dont 4/13 à 3 points et 8/ 16 au lancer-franc Entraîneur : Marc Silvert.

w Article paru dans La Voix du Nord le samedi 20 novembre 2010.

 

Réactions à chaud

Laurent Mathis : "On s'est attaqués à un gros mur. On était loin du match de Lille (Ndlr match de Coupe de France, remporté par le GET). Ca aurait pu le faire quand on s'est mis sur zone, mais on a été trop peureux sur les responsabilités à prendre. En défense, on les tient au score, mais on n'y est plus sur l'attaque depuis deux matchs. L'équipe se cherche sur les postes, ça m'embête. Pour la suit, il faut encore faire quelques modifications et surtout retrouver la confiance. A nous de trouver et de faire le match le plus complet possible, dès la semaine prochaine, à l'extérieur. On fera en tout cas de notre mieux à Bordeaux, notamment pour retrouver la confiance qui nous manque."

Marc Silvert : "L'accident de la semaine dernière n'est pas réparé, on a perdu un point à la maison. Mais l'équipe a su réagir ce soir. Il y a eu une grosse battaille sous les cercles : 41 rebonds pour GET, 39 pour nous. Le groupe a su se solidariser. Le danger était de réagir chacun de son côté, mais on a réussi à jouer collectif notamment en première mi-temps, avec un bon fond de jeu. GET Vosges a eu pour sa part une belle réaction d'équipe dans le dernier quart-temps. (...) Ce soir, on gagne dans l'efficacité après avoir tous étaient très moyen la semaine passée. Mais on cherche encore LE match référence, celui où tout le monde sera à son maximum."

w Source : Vosges Télévision.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article