A Souffel, « Denain n'a pas démérité » (VDN)

Publié le

Denain-Souffel 04

 

Voici l'article du correspondant alsacien pour notre presse locale. L'occasion peut-être de comprendre pourquoi Souffel a été plus fort hier soir, sur son parquet.

A noter : les partenaires de Julien Sauret qui, rappelons-le, effectuent une très belle saison, ont toujours deux points d'avance sur Brest, 3e. Il reste 6 matchs à jouer avant les playoffs, et nos joueurs ont plus que jamais besoin du soutien de tout le monde pour se préparer au mieux pour cet exercice redoutable en mai.

ALLEZ LES GARS, ALLEZ VOLTAIRE !!!

 

Revue de presse

 

Denain n'a pas démérité mais a dû s'incliner face à Souffelweyersheim

Si comme on le dit, c'est dans les mauvais moments qu'on voit la valeur d'une équipe, alors Stephane Eberlin doit être rassuré.

Minée par des défaites face à des adversaires à sa portée, qui l'ont fait glisser au classement vers la zone dangereuse, Souffelweyersheim a durant la semaine résiliée le contrat de son intérieur serbe Stepanov. Pas vraiment la meilleure des préparation avant d'affronter le deuxième du classement de Nationale 1.

Pourtant c'est tout sauf une équipe en souffrance que l'on pouvait admirer sur le parquet du gymnase des 7 Arpents. Mise à part pendant dix minutes à cheval entre le premier et deuxième quart temps, le BCS a parfaitement mené sa rencontre. D'entrée ils infligent un 8-0 à leurs adversaires. Mais petit à petit l'armada des visiteurs va se rôder et grignoter son retard pour virer en tête à la fin du premier quart temps (19-22).

Le début du deuxième quart confirme la tendance, Denain creuse l'écart (28-36 à la 15e). Leur mécanique bien huilée va alors s'enrayer et à force d'abnégation et de courage les locaux vont revenir dans la partie (34-36 grâce à deux paniers d'Alingue) puis prendre les rênes du match, pour ne plus jamais les lâcher (40-36). À la pause Souffel est donc devant d'une courte tête, s'appuyant notamment sur un Jeremy Tschamber en réussite à 3 pts (3/3 en première mi-temps).

Au retour des vestiaires, les hommes de Stephane Eberlin vont gérer leur avance, sans paniquer malgré l'acharnement de leurs hôtes pour tenter de revenir (66-62 à la fin du 3ème quart temps).

Porté par une salle toujours aussi bouillante, le BCS va réussir un énorme dernier quart qui les verra prendre jusqu'à 14 pts d'avance (82-68, 34e) et s'envoler vers une victoire de prestige face à un des ténors de la division (score finale 93-84).

Alexandre Martinez

SOUFFELWEYERSHEIM- DENAIN 93- 84. Quarts-temps : 19-22, 23-16, 24-24, 27-22.

- SOUFFELWEYERSHEIM : 32 paniers sur 60 tirs, dont 11 sur 23 à 3pts, 18 LF sur 22, 29 rebonds, 23 passes décisives, 12 balles perdues, 3 interceptions, 4 contres, 18 fautes. N'Kembe 5, M'Bodji 11, Appel, Broliron 12, Alingue 14, Tschamber 22, Kancel 12, Traineau 8 Weber 9.

- DENAIN : 33 paniers sur 64 tirs, dont 12 sur 22 à 3pts, 6 LF sur 12, 25 rebonds, 16 passes décisives, 8 balles perdues, 7 interceptions, 23 fautes. Minet 15, Hersin, Brocheray 4, Mihalic 14, Sauret 21, Belkessa 9, Gacko 4, Lalugba 4, Quincy Jones 11, Bruyere 2.

w Article paru dans La Voix du Nord du dimanche 27 mars 2011.

Commenter cet article