A Épinal, les Denaisiens n'y étaient pas...

Publié le

Frederic-Minet-01.jpg
Petite revue de presse ce matin, avec uniquement un article paru dans notre presse locale. Veuillez m'excuser pour la presse vosgienne, mais elle est payante... Je vous laisse donc apprécier (ou non !?!) l'article paru ce jour...


Les Denaisiens n'y étaient pas...

Même s'il s'est fait peur en fin de match, le GET Vosges a dominé Denain, privé de Belkessa, de bout en bout grâce notamment à un Strickland retrouvé. Marc Silvert, le coach denaisien, était évidemment déçu : « On n'est pas rentré dans le match, on était complètement apathique. On aurait pu jouer toute la nuit sans s'en sortir. On doit s'appuyer sur le collectif, mais à Épinal, il n'y a pas un joueur qui est sorti du lot. » Les pronostics penchaient pourtant en faveur des Nordistes. Les Vosgiens se firent un malin plaisir à les prendre à contre-courant d'entrée (18-8). Même les changements de défense ordonnés par Silvert (press tout-terrain et zone) n'y firent rien (33-14).

Denain eut toutefois le mérite de ne pas baisser la tête. Gouacide et Morand limitèrent la casse (35-24).

Après la pause, Strickland enfonça le clou (65-41) avant de s'enflammer, permettant à Morand et Torson de remettre les Denaisiens dans le bon sens (65-49). Et quand sept points consécutifs de Minet les ramenèrent à 70-57, tout redevint possible.

Toutefois, le GET avait trop besoin de cette victoire, et Gotagni et Galette plièrent l'affaire.
PH. N.
w
Article paru dans La Voix des Sports du lundi 14 décembre 2009.

Commenter cet article