Denain (1er) reçoit Le Puy (2e), ce soir à 20 h à la salle Jean-Degros

Publié le


"J-0" pour le match phare de cette 5ème journée entre notre équipe de Denain et celle de Le Puy. Deux équipes en forme en ce début de saison, promues, et qui réalisent jusqu'à présent un sans faute. Sauf que ce soir, l'une d'entre elles devra chuter. A la salle Jean-Degros, ce soir dès 20 heures, les hommes de Marc Silvert attendent un public nombreux pour cette affiche. Et pour ceux qui ne peuvent pas assister au match (bloqués par la grippe, résidant loin du Nord...), je vous propose ce soir un "live" version Internet, soit par quart temps, soit un peu plus évolué si j'en ai la possibilité...
Rendez-vous quoiqu'il arrive ce soir à 20 heures pour "le" match de ce début de saison !!!
A noter en matches avancés, après Angers/Centre Fédéral (69-61) ce mercredi, deux autres matches avaient lieu hier soir : Saint-Chamond remporte sa première victoire à domicile face à un Saint-Etienne diminué en effectif (68-60), et après sa défaite à domicile face à notre équipe de Denain-Voltaire, Reims s'impose chez son voisin Châlons (83-91).


Denain et Le Puy où le choc entre promus et leaders invaincus
Denain et Le Puy, deux promus, deux leaders invaincus ont les crocs.

Leur opposition va constituer l'affiche du week-end et ne laissera qu'un premier.

C'est un sacré morceau que les Denaisiens vont trouver sur leur route dans quelques heures. Le Puy est une équipe très forte dans tous les secteurs de jeu. « C'est un groupe très solide, compact », analyse Marc Silvert. État des lieux des forces en présence.

> Les meneurs.- Des sacrés clients attendent Frédéric Minet et Eddy Morand avec Cortey très adroit aux lancers francs (11 pts dont 6/6 aux LF 9 passes décisives lors du dernier match et une évaluation à 19) et Sénagal (5 pd) > Les arrières.- Antoine Belkessa et Rémi Dussart devront sortir le grand jeu pour rivaliser avec Gueye et surtout Pistre qui ne prend pas beaucoup de positions de tirs mais qui défend fort.

> Les ailiers.- Jason Bach, seul véritable ailier en l'absence de Laurent Corréa, aura fort à faire face à Mansaré (12 pts, 30'de jeu, 60 % à 2 pts, 50 % à 3 pts) et l'Américain Benett (14 pts, 67 % à 3pts, 50 % à 2 pts).

> Les intérieurs.- C'est dans ce secteur que se trouve peut-être la clé du match. Torson, Gouacide, Hinfray et Gacko vont devoir se retrousser les manches car en face, c'est du costaud avec quatre joueurs à plus de deux mètres : Benett (2,02 m), Guillarme (2,06 m), Koïta (2,06 m) et surtout Stéfanov (2,08 m) auteur de 22 points face à Blois avec une évaluation à 22.

Des matches dans le match qui vont pimenter ce grand choc et qui vont certainement rendre la rencontre très plaisante à suivre. Un match dans lequel Voltaire a plus à perdre que son adversaire. « La pression sera beaucoup plus sur nos épaules. C'est une grosse armada, impressionnante physiquement, qui est présente partout (108 possessions face à Blois) que nous allons affronter mais nous avons bien bossé pour rivaliser. Les petits bobos de la semaine dernière ont disparu et tout est revenu dans l'ordre », indique le maître à jouer denaisien.

Pour vaincre, Denain aura besoin de tous et surtout son public qui devra jouer à fond son rôle de sixième homme car la partie ne sera pas simple et la garde de l'invincibilité passera par un grand soutien.

ROBERT PLACE (CLP)
w Article et photo d'Antoine Belkessa parus dans La Voix du Nord du samedi 3 octobre 2009.

Commenter cet article