Les Français iront bien en Pologne !

Publié le


Avant de revenir sur le match Le Portel - Denain de ce week-end, un petit clin d'oeil sur l'équipe de France qui s'est qualifiée pour l'Euro 2009 en Pologne, qui débute le 7 septembre prochain. Je vous proposerai chaque jour de cet Euro 2009 "un" article au choix d'un journal différent, pour suivre le parcours de l'équipe de France. Certes, il n'y a pas encore de Denaisien dans cette équipe de France, mais restons tous derrière nos Bleus. Allez Volt... euh la France pardon !

Basket : la France qualifiée pour l'Euro

PAU — Sur son nuage, la France a fini par prendre son envol pour l'Eurobasket, qui commence dans huit jours en Pologne, en laminant la Belgique (92-54) en finale retour des repêchages dimanche à Pau.

C'est à la fois un énorme soulagement et la fin d'une longue pénitence - deux ans de montagnes russes en sous-sol - pour les Bleus qui pourront aborder le Championnat d'Europe avec ambition, après tant d'épreuves.

"On revient de loin. On savait que ce serait le plus dur de se qualifier. Maintenant on peut commencer à rêver. Ces matches, ces hauts et ces bas vont nous servir à l'Euro", a réagi Tony Parker, déjà gourmand après avoir frôlé le gouffre avec la génération qui porte son nom.

Car la France jouait très gros dimanche. Elle était dans l'obligation d'arracher le dernier billet pour l'Euro sous peine de rater non seulement ce tournoi mais aussi, sans doute, le Championnat du monde 2010.

Un gâchis monumental évité après une longue attente puisque les Français couraient après cette qualification depuis l'Euro-2007 et avaient déjà laissé passer quatre occasions de valider leur billet.

Après deux dernières campagnes calamiteuses, qui ont usé deux sélectionneurs - Claude Bergeaud et Michel Gomez - la pression était énorme cet été sur les épaules des Bleus, désormais entraînés par Vincent Collet.

Elle était encore montée d'un cran après leur première défaite (66-70) en vingt ans face aux Belges jeudi à l'aller à Anvers. Dimanche, les Bleus avaient besoin d'une victoire de cinq points. Ils ont fait beaucoup mieux que ça.

Après un premier quart-temps accroché, ils ont littéralement dynamité les Lions rouges dans le deuxième quart-temps. Avec, au coeur des débats, un Ronny Turiaf monumental (19 pts, 9 rbds). "Mes meilleurs matches sont ceux qu'on gagne", a commenté le pivot des Bleus, revenu seul sur le parquet à la fin du match pour récolter l'admiration d'un Palais des Sports incandescent.

Supérieurs dans tous les domaines, assoiffés de revanche, les Français ont ensuite survolé la deuxième période grâce à une belle partition collective, avec Diot (9 passes), Diaw (13 points), Batum, De Colo, Traoré et Parker (16 points), sorti de son isolement.

"Tout le monde a bien joué, a savouré Collet. Les Belges étaient en transe jeudi, nous on l'était ce soir, le rapport de force s'est inversé." Pour expédier la France a son 17e Euro consécutif.

Si la France a éprouvé énormément de difficultés à rallier l'Euro, elle aura paradoxalement un beau coup à jouer en Pologne. A cause de son potentiel mais aussi parce qu'elle arrivera affûtée et que beaucoup de nations se présenteront affaiblies en cette année post-olympique.

Dans son groupe du premier tour, elle rencontrera ainsi, en plus de la Lettonie, une équipe d'Allemagne très diminuée par l'absence de Nowitzki, et la Russie, championne d'Europe en titre mais amoindrie par les forfaits de Holden, Kirilenko et peut-être Khryapa.

"Il faudra se méfier, freinait Collet, mais on y ira à l'Euro pour faire quelque chose. L'objectif de la Fédération est de se qualifier pour le Mondial-2010, c'est celui que je partage même si on peut avoir des objectifs plus élevés."

"On a une marge de progression évidente en termes de rigueur et discipline à condition d'être sérieux", a ajouté le sélectionneur qui n'attend a priori pas de renforts en vue de l'Euro, Michaël Pietrus, Joakim Noah ou Laurent Foirest n'étant pas disponibles pour diverses raisons.
Au vu de sa démonstration de dimanche, le groupe actuel a suffisamment de potentiel pour viser un podium. Reste à l'exprimer sur la durée. Un problème qui se posera très vite et qui déterminera l'avenir à court et moyen terme de cette équipe capable du meilleur comme du pire.
Jacques KLOPP

  • Dépêche et photo AFP du dimanche 30 août 2009.


Turiaf : "on a montré notre vrai visage"
Le pivot de l'équipe de France Ronny Turiaf a estimé que les Français avaient montré leur "vrai visage" après la qualification des Bleus pour l'Eurobasket. "Il faut qu''on reste concentrés pour reproduire cela pendant tout le Championnat d'Europe. Il faudra se rappeler du match d'aujourd'hui mais aussi de ceux qu'on a ratés. J'avais mal au dos c'est vrai. Mais le public nous a transcendés. Mon meilleur match en équipe de France ? Les meilleurs matchs pour moi sont ceux qu'on gagne. Je préfère marquer zéro point et gagner que marquer vingt points et perdre. Alors...", a-t-il ajouté.

  • Interview parue sur LeParisien.fr le dimanche 30 août 2009.

 

La Belgique éliminée par la France
En terre française, les Red Lions n'ont pas su réitérer l'exploit réalisé jeudi à Anvers. 92-54, un score sévère qui envoit les Français à l'Euro 2009 de basket.
La Belgique n'a pu rééditer son exploit du match aller et s'est lourdement inclinée 92-54 (mi-temps : 48-25)face à la France en match retour du dernier barrage pour l'euro de basket (messieurs) dimanche à Pau.
Nos Red Lions avaient créé une énorme surprise en s'imposant face aux Français de Tony Parker 70 à 66. La France, piquée au vif, a remis dimanche les pendules à l'heure pour dominer nos couleurs de près de 40 points. Les Belges ont tenté de s'accrocher dans les premières minutes, mais rapidement la bande à Tony Parker a accéléré les échanges pour mener 21-15 après 10 minutes et 48-25 au repos. En seconde période, bien plus collective qu'à l'aller, la France (avec 5 joueurs à plus de 10 points)a pris le large malgré les efforts de Christophe Beghin (11 pts), meilleur réalisateur belge.
La France est la dernière nation à se qualifier pour les Championnat d'Europe du 7 au 20 septembreen Pologne où elle intègre le groupe B avec l'Allemagne, la Lettonie et la Russie.
La dernière participation belge à un Chapionnat d'Europe chez les messieurs reste la phase finale de l'Euro 1993. Chez les dames, la Belgique a terminé 6ème del'Euro 2003 et 7ème de l'Euro 2007.

  • Article paru sur rtlinfo.be le dimanche 30 août 2009.

Commenter cet article