Revue de presse du mois de juillet

Publié le


A quelques jours seulement de la reprise de l’entraînement, le 3 août, petit tour d’horizon des équipes qu’affrontera Denain-Voltaire en N1. Quimper (s’il n’est pas repêché) et Saint-Quentin (ex-Pro B) restent bien entendu les principales équipes à battre, Fos-sur-Mer, Challans ou encore Angers BC 49 les principaux outsiders. Autres équipes qui ont de l’ambition : Reims, Boulogne, Châlons et bien évidemment notre équipe promue de Denain-Voltaire ! Et nous sommes toujours dans l’attente d’une décision pour Besançon BCD, c’est pourquoi nous parlerons également de ce club qui vient d’être placé en redressement judiciaire.

C’est fou tout ce qu’on peut trouver sur Internet… Tous les mois (entre le 25 et le 31), je vous proposerai ce résumé de tout ce qu’on peut trouver dans les journaux locaux ou sur les sites Internet des clubs.

C’est donc parti pour la revue de presse du mois de juillet !

 

BESANCON BCD / ANGERS BC / ANGERS EOSL

 

Comme annoncé ce mardi 28 juillet, Besançon pourrait bien se retrouver la saison prochaine en N1M en compagnie des Denaisiens. Attendons de voir la décision des instances de basket. Or, cela nous ferait 19 équipes en N1 !!! L’éventuelle rétrogradation des Bisontins, qui deviendraient ainsi un client très sérieux pour Voltaire, pourrait ainsi profiter à un club ayant connu la rétrogradation sportive Pro B/N1 (Saint-Quentin ou surtout Quimper, voir plus bas).

Autre ville pouvant profiter de « l’aubaine », mais le dossier ne doit pas être constitué à date : Angers. Si le Angers BC connaît bien la N1 (5e la saison dernière), le Angers EOSL a connu tout comme nos Denaisiens la montée à ce niveau. Deux clubs Angevins dans la même division, cela n’est guère possible. Pourtant, c’est ce qui se passe actuellement. A moins que… Voici une partie du dernier article d’Ouest France, paru le 13 mai 2009 (donc, ça date quand même…) :

 

« Angers BC et Saint-Léonard doivent s'unir »

Michel Houdbine, l'adjoint au maire chargé des Sports et des Loisirs, a sommé, hier, les deux clubs angevins, qui évolueront en N1 la saison prochaine, de s'unir. C'est ça ou rien.

Vous avez présenté un projet d'union aux deux clubs ?

Oui. Je me bats depuis le mois d'octobre sur ce dossier. Je travaille avec l'ensemble des clubs de la ville sur deux points : le problème de la territorialité, car certains secteurs de la ville ne sont pas couverts ; et le haut niveau. Sur ce dernier, je souhaite créer une filière du haut niveau à Angers qui puisse s'appuyer sur chacun des clubs. Ils alimenteraient une équipe phare, unique, qui pourrait, à mon sens, accéder à la Pro B. On garde donc les deux structures existantes mais on crée une entité commune. On voulait que ce projet soit prêt avant la saison prochaine... les conflits empêchent tout cela.

Les textes de la Fédération exigent qu'une fusion se fasse, juridiquement, avant le 1er mai. Il est donc, de toute façon, trop tard ?

Non. J'ai eu Yvan Manini (le président de la FFBB) au téléphone. Il est prêt à nous accorder un délai exceptionnel. J'en appelle donc aux deux présidents. La Fédé, les instances départementales et régionales ont déjà accepté l'idée. Reste les clubs. Patrick Gautier (Angers BC) est, je crois, prêt. Je ne peux pas faire plus. C'est à eux, chacun de leur côté, de voter un accord de principe sur une union en assemblée générale. Il faut le faire. Et vite.

  • Extrait de Ouest France du 13 mai 2009.

 

BAYONNE DENEK-BAT

 

13e la saison dernière en N1, Bayonne semble avoir de l’ambition cette saison avec actuellement six nouvelles recrues et de réelles chances de bien se positionner lors de la saison 2009/2010. Reste que pour les Sudistes, l’objectif des play-offs ne sera pas forcément une tâche facile. Denain devra batailler ferme contre Bayonne… contre tout le monde d’ailleurs !

 

Objectif
Singleton veut décrocher le haut de tableau afin d'aborder les plays offs (voir plus bas) dans les meilleures conditions. « Mon équipe change à 70 %. C'est sûr qu'il nous faudra travailler pour trouver rapidement l'efficacité et qu'il nous faudra de la patience mais avec ces nouveaux joueurs je sais qu'on peut y arriver car je connais la capacité de chacun d'eux ».

  • Extrait de Sud Ouest du 16 juillet 2009.

 

BLOIS ADA

 

Dur dur pour Blois qui, après avoir décidé de réduire son effectif à six professionnels, perd d’emblée l’une de ses principales recrues, Nate Carter, qui devait aussi être son « fer de lance » pour la nouvelle saison. Classés 6e l’an dernier, les joueurs du Centre auront du mal à faire aussi bien.

 

« Un gros coup dur »

Le coach blésois (Nicolas Faure) ne cherche pas à le cacher, ce désistement (de l’Américiain Nate Carter) est « un gros coup dur. D’abord parce qu’il intervient tardivement. Ensuite parce qu’il porte sur le joueur qui devait être le fer de lance de l’équipe. Trouver un autre pivot, ce n’est pas très compliqué. Mais il faut en trouver un bon, qui soit complémentaire avec le reste de l’effectif. Et, vu la façon dont se sont renforcées certaines équipes de N1, il ne faut pas se vautrer… »

En attendant, Nicolas Faure dirigera son premier entraînement de la saison, ce mardi à partir de 18 h. Sans Nate Carter donc. Mais aussi sans le Serbe Jovo Glavinic, lequel attend toujours son visa de sortie pour rejoindre Blois. (…)

  • Extrait de La Nouvelle République du 28 juillet 2009.

 

BOULOGNE SOM

 

Effectif officiellement connu et complet pour nos voisins boulonnais, qui avaient fini tout juste à la 8e place la saison dernière. A noter un match amical contre le SOM le 14 août, contre les Denaisiens…

 

Le SOMB a levé le voile sur le recrutement estival

Enfin, les choses bougent au SOMB. Après avoir longtemps fait mystère sur le recrutement, le staff du club boulonnais annonce officiellement le nom de cinq recrues.
> Effectif.-
Seuls restent dans l'effectif 2009, Badji, Ba et Traoré. Ils seront épaulés par Kevin Mondésir en provenance du Centre Fédéral, Étienne Plateau (1,87 m) qui évoluait ces deux dernières années en Pro B à Nanterre, Moustapha N'Diaye (1,98 m) un ailier arrivant de Saint-Quentin, Bojan Ljubojevic (2,05 m) un intérieur serbe bien connu dans le championnat français et Pascal David-Perrier (1,84 m) le nouveau meneur du SOMB. Tout ce beau monde sera coaché par Olivier Bourgain, en qui le président Desgardin conserve toute sa confiance.

  • Extrait de La Voix du Nord du 23 juillet 2009.

 

CENTRE FÉDÉRAL

 

Difficile voire impossible de trouver des coupures de presse du Centre Fédéral de basket-ball (son nom complet !). Comme tous les ans, l’effectif a été complètement modifié, les joueurs de la saison dernière ayant rejoint des clubs de Pro A ou de Pro B, Kevin Mondésir ayant signé chez le voisin boulonnais (N1). Ce sera cette année encore Philippe Ory (également entraîneur de l’équipe de France juniors) qui coachera l’équipe parisienne, qui avait terminé à la dernière place du championnat de N1 la saison dernière…

 

CHALLANS BASKET

 

Sans doute un candidat à la montée, Denain devra s’en méfier ! Challans a tout bonnement terminé à la 4e place la saison dernière, et n’a guère connu de grands changements. Les gars se connaissent donc, ils seront peut-être plus rapidement prêts pour le début de saison. Tout va bien de ce côté-là, notre équipe aura du temps pour préparer leur confrontation face aux Vendéens puisqu’elle n’est prévue que le 28 novembre…

 

Jouer sans Américain !

Tel était le pari du VCB cette saison que tout le staff et l'équipe ont relevé avec brio. La parenthèse de fin de saison et l'intégration de WEBB ne fût pas probante mais cette situation n'était évidente ni pour lui, ni pour l'équipe. C'est donc bien une ossature (et ses ramifications !) française qui a atteint la 4ème place et qui a frôlé la deuxième place synonyme de montée en Pro B.

Peu de mouvements à l'inter-saison donc, et quelques nouvelles têtes pour palier les différents départs. Le nouveau groupe redémarre le 27 juillet et préparera une saison un peu différente des autres car ponctuée par des play-offs, nouveauté 2009 !

  • Extrait du site Internet du club (20 juillet 2009).

 

CHALONS ESPÉ

 

Encore un club qui le clame haut et fort. Objectif cette saison : la montée en Pro B. Ca promet du spectacle ! En attendant, pas grand-chose à se mettre sous la dent en termes de coupure de presse…

 

Effectif 2009/2010

L'Espé Basket pro entamera sa nouvelle saison de championnat en Nationale 1 en septembre. L'objectif est la montée en pro B, ce qui promet du spectacle à Coubertin. A ce jour, comme l'Union l'a relaté dans ses précédents articles, l'équipe est constituée de Bertrand Van Butsele, coach, puis Doudou M'Bodji, Moses Mubarak, David Thevenon, Maxime Boire et Clarence Juillet. D'autres recrutements de joueurs vont suivre…

  • Extrait de L’Union du 15 juillet 2009.

 

COGNAC BASKET

 

Champions de France de Nationale 2 contre Le Puy, le club visera avant tout le maintien au niveau supérieur, tout comme notre équipe de Denain. Voire plus si affinité, comme le relate le Président du club qui, lui, vise la première partie du classement. Autant ne pas se faire peur et assurer le plus rapidement possible…

 

Question posée à Alain Salmon, Président du Cognac Basket Ball.

Quels sont les objectifs sportifs du club pour la nouvelle saison ?

Alain Salmon : L'objectif de l'équipe pour cette première saison en Nationale 1 sera de figurer dans la première partie du classement afin de ne pas se faire peur et d’envisager une suite sereine à ce niveau. La nouvelle formule du championnat peut permettre de rechercher une place en play-off (de la 2éme à la 9éme place). Pour les deux saisons suivantes, il sera alors possible d'avoir des ambitions plus affichées. Recevoir des équipes comme Blois, Challans, Quimper, Denain (NDLR : ça méritait d’être souligné !) et Reims va donner une autre dimension aux rencontres dans notre chaudron des Vauzelles. Je souhaite de tout cœur que notre public soit au rendez-vous et encore plus nombreux.

  • Extrait du site Internet du club (juillet 2009).

 

FOS OUEST BASKET

 

Pas mal de tourmentes dans le club qui a fini à la plus mauvaise des places en N1 la saison dernière : la 3e. Voici deux coupures de journaux parues récemment pour comprendre l’histoire…

 

* Montée en Pro B : le CNOSF donne raison au Fos
Fos Ouest Provence basket-ball (3e du championnat de N1M) avait déposé un recours contre la qualification d'un joueur lillois lors du match perdu contre les Nordistes, une défaite qui le prive pour le moment de l'accession à la Pro B.

Le conciliateur du Comité national olympique et sportif français a donné raison à la requête fosséenne. Il stigmatise l'erreur de la Fédération française de basket-ball concernant la qualification tardive de ce joueur lillois,  et conseille à la FFBB de "tout mettre en oeuvre pour assurer la montée du club fosséen en Pro B".

  • Extrait de La Provence du 6 juin 2009.

* Basket : Fos passe à l'offensive
Lassé d'attendre des décisions qui n'arrivent pas, le président du Fos Ouest Provence Basket a décidé de passer à l'attaque : "La saison va bientôt reprendre, nous devons effectuer un recrutement et nous sommes au point mort. Alors, j'ai chargé mon avocat d'attaquer la Fédération Française de Basket au Tribunal Administratif afin que soit mise en application la décision du Comité National Olympique et Sportif de nous intégrer en Pro B. Et je réclame par là même des dommages et intérêts car cela nous coûte pas mal d'argent."

  • Extrait de La Provence du 13 juillet 2009.

 

GET VOSGES

 

Pas beaucoup du nouvelles du côté des Vosgiens, d’autant plus que leur site est inaccessible en ce moment. Ce que l’on sait, bien entendu, c’est l’arrivée de deux de leurs joueurs à Denain en la personne de Jason Bach et Laurent Correa. Enfin, ce que l’on sait, c’est l’arrivée aux manettes d’Olivier Hirsch… un coach bien connu chez les féminines notamment et du tout nouveau relégué Saint-Quentin !

 

Olivier Hirsch, nouvel entraîneur du GET Vosges

Le successeur de Philippe Maucourant est connu : ce lundi après-midi, le président du GET Vosges Philippe Klock a donc présenté son nouvel entraîneur, Olivier Hirsch. Coach de Saint-Quentin (Pro B) pendant quatre saisons, il a également remporté l'Euroligue féminine avec Bourges en 2001.

  • Extrait de Vosges Matin du 25 mai 2009

 

LE PUY-EN-VELAY ASM

 

Défait il y a quelques semaines en finale du championnat de France de N2, Le Puy connaît tout comme notre équipe les bonheurs de la N1 cette saison. Un recrutement conséquent a été effectué, reste à s’imposer maintenant au niveau supérieur.

 

ASMB : recrutement bouclé !

L’A.S.M. Basket vient de boucler son recrutement. On connaît maintenant la composition de l’équipe qui disputera la première saison du club en NM1. (…) Le groupe de Jean-Michel Sénégal aura donc la composition suivante : 

Intérieurs : Aba Koïta (2,06), Cyril Guillarme (2,06), Jovan Stefanov (2,08) et Florent Gitenait (1,95).

Extérieurs : Damien Pistre (1,90), Cédric Mansaré (1,96) et Travarus Bennett (2,02).

Meneurs/Arrières : Julien Cortey (1,75), Willy Sénégal (1,87), Pierre-Thomas Gauthier (1,92) et Waly Gueye (1,92).

Une chose semble déjà acquise… Vu la composition et la qualité des équipes composant la poule unique de NM1 (18 clubs) et l’effectif de l’A.S.M.B, il y aura du spectacle au Palais des Sports la saison prochaine !… L’A.S.M.B devrait plus particulièrement disposer d’une « raquette de feu », si l’on ajoute les centimètres et les muscles d’Aba Koïta, de Cyril Guillarme, de Jovan Stefanov et de Travarus Bennett.

  • Extrait du site Internet du club (juillet 2009).

 

LIÉVIN BASKET 62

 

Aucune information depuis le 23 mai et la dernière journée de championnat, qui s’était conclue par une 11e place du club. A suivre…

 

QUIMPER UJAP

 

J’ai trouvé cet article qui survient un peu avant la décision de redressement judiciaire du club de Besançon. Une décision qui, selon Ouest France, pourrait profiter à Quimper, avant-dernier de Pro B la saison dernière. Voici l’article complet…

 

* Et si l'Ujap repartait en Pro B ?
Relégué en N1, Quimper pourrait finalement rester en Pro B. Tout dépend de Saint-Étienne et Besançon, dont les budgets n'ont pas encore été validés par la DNCG.
> Le calendrier 2009-2010 de Nationale 1 a été dévoilé. Pour l'ouverture du championnat le 5 septembre, Quimper accueillera Le Puy-en-Velay, tout juste promu. À moins que...

Si les dirigeants semblaient refuser d'y croire il y a quelques semaines, l'éventualité d'un repêchage en Pro B apparaît de plus en plus crédible. « C'est une possibilité », conçoit Michel Quémard. Le président n'est toujours pas fixé sur le sort de son club. Celui-ci dépend des cas de Besançon et Saint-Étienne, qui n'ont pas présenté de budgets acceptables pour la Pro B.

Rejeté une première fois par la DNCG, le budget stéphanois était réexaminé devant les instances dirigeantes hier soir. En cas de nouveau refus, le club pourra faire appel devant la chambre d'appel de la Fédération. Saint-Étienne aurait alors une dizaine de jours pour constituer son dossier, et devra attendre autant de temps la décision finale.

Réponse attendue d'ici trois semaines

Après la démission de son équipe dirigeante, le conseil d'administration de Besançon se réunissait hier soir afin d'accepter un repreneur. Celui-ci pourrait apporter les fonds nécessaires au maintien du club en Pro B. Le nouveau comité directeur aurait alors jusqu'à mercredi pour faire appel de la décision de la DNCG. Et comme pour Saint-Étienne, la décision finale ne devrait pas intervenir avant trois semaines environ.

« Pendant ce temps, on reste donc dans l'expectative par rapport au niveau de compétition dans lequel on évoluera la saison prochaine », déplore Michel Quémard. Pour le président, une seule chose est sûre : en cas de défection de Saint-Étienne ou de Besançon, « nous sommes prioritaires » pour prendre la place laissée libre. Encore faudra-t-il aux dirigeants quimpérois présenter, à leur tour, un budget adapté à la Pro B... Alors qu'ils se préparent à la Nationale 1 depuis plusieurs semaines.

  • Article de Ouest France du 21 juillet 2009. 

* Un retour en Pro B pour Quimper ?
Quimper et Fos-sur-Mer suivent avec attention l'actualité de Besançon et Saint-Étienne. Ces derniers, dont l'engagement en Pro B a pour le moment été refusé, connaissent de sérieux problèmes financiers. Les deux équipes de Nationale 1 pourraient donc en profiter pour monter en Pro B. Quimper, relégué en fin de saison dernière, sera le premier choix en cas de défaillance confirmée de Besançon ou de Saint-Étienne, qui ont fait appel auprès de la Fédération Française.

  • Extrait de www.sport365.fr du 27 juillet 2009.

 

REIMS BASKET

 

Pas d’article en vue. 7e du dernier exercice, Reims voudra sans doute faire mieux que l’an dernier. Je reste en alerte pour avoir plus d’informations sur le (presque) voisin rémois.

 

SAINT-CHAMOND BASKET

 

12e la saison dernière, c’est une nouvelle saison en N1 pour Saint-Chamond. Avec peut-être l’espoir de mieux figurer dans cette division. Quatre recrues viennent ainsi renforcer l’équipe qui « perd » son capitaine George-Henri Massenya (qui rejoint Feurs en N2) et son meilleur marqueur David Denave. Mais une équipe qui, comme toutes, à des ambitions.

 

Un nouveau visage

C'est un visage sensiblement différent que va afficher le Saint-Chamond basket lors du prochain exercice de N1. Car plus que l'an passé, c'est assurément une fin de cycle que va marquer le club couramiaud, avec le retrait de son capitaine George-Henri Massenya (qui rejoint Feurs en N2), auquel s'ajoute le départ de son meilleur marqueur David Denave. Révélé au cours des quatre saisons passées au sein du SCB, ce dernier a en effet choisi de poursuivre sa progression en Pro B et évoluera l'an prochain à Saint-Vallier. Pas forcément prévu, le départ du meneur Moustapha Diallo pour Saint-Quentin s'avère en revanche plus contrariant pour Michel Perrin, qui perd là un cadre qui devait s'inscrire comme le nouveau capitaine de l'équipe. Les dirigeants ont donc fort à faire durant cette intersaison pour façonner le groupe qui défendra les couleurs du SCB l'an prochain. (…)

Au rayon des arrivées, le club de la vallée du Gier s'est octroyé les services de Romain Tillon (27 ans, 1,80 m). Natif de Feurs, celui-ci effectue un retour aux sources, après une saison passée à Prissé-Mâcon ou il cumula 11,9 pts et 4,1 pds par match. Attendu dans un registre de meneur gestionnaire, il possède par ailleurs une solide expérience acquise en Pro B, après plusieurs saisons passées à Saint-Étienne, Roanne et Saint-Quentin. Afin de remplacer Denave, le SCB voit également le retour en son sein de Robert Laslo (25 ans, 1,94 m). Joueur talentueux et spectaculaire, l'arrière serbe avait marqué les esprits il y a trois ans, lorsqu'il avait rejoint le club en cours de saison, contribuant à maintenir celui-ci en N1. Autre arrivée notable, celle du Stéphanois Régis Aubry (27 ans, 1,99 m) qui doit contribuer à renforcer le secteur extérieur. Le recrutement de l'intérieur Alexandre Hergott (19 ans, 2,02 m), constitue de son côté un pari sur l'avenir, pour ce joueur formé à l'ASVEL et qui évoluait l'an passé en N2 à Pont-de-Chéruy. Avec ces quatre nouveaux venus, il ne reste dès lors plus au club couramiaud qu'à trouver un second meneur pour boucler complètement son recrutement.

  • Article du Progrès du 21 juin 2009.

 

SAINT-QUENTIN BB

 

Tout juste rétrogradé en N1 suite à sa dernière place en Pro B, le SQBB a-t-il les armes pour aborder la N1 cette saison et retrouver le niveau supérieur tout de suite ? En tout cas, Saint-Quentin reste l’une des plus grosses écuries de la division que Denain devra s’employer à battre.

 

SQBB : taillé pour l'aventure ?
L'arrivée d'Alexis Rambur boucle le recrutement du SQBB pour la prochaine saison. Huit joueurs pros, plus deux jeunes issus du club, pour aborder un exercice compliqué et très long (34 matches de championnat + play-offs éventuels), cela semble assez juste quantitativement, notamment au poste d'ailier où il manquera une rotation. Pour autant, Thierry Pons, le manager général, garde un optimisme à toute épreuve et affirme que ce groupe est taillé pour aborder une N1 se rapprochant de plus en plus de la Pro B.

  • Extrait du L’Union du 11 juillet 2009.

Commenter cet article