27e journée : Bordeaux frôle la correctionnelle, Brest n’y échappe pas

Publié le par Jean-Philippe

Denain - Saint-Chamond 18

 

La 27e journée de NM1 a livré son lot de "presque" surprises... et de "véritables" surprises ces vendredi et samedi soirs. Une bonne manière de rappeler aux ténors de la division que la saison n’est pas terminée. Loin de là...

 (Article à paraître sur Catch & Shoot également...)

 

Exceptionnel Centre Fédéral !

 

En haut de tableau, les trois premiers du classement ont passé une 27e journée de championnat assez mouvementée. A commencer par le leader, Bordeaux, tenu en échec par la lanterne rouge du général, le Centre Fédéral. Tout avait pourtant bien commencé pour les Girondins, bien emmenés par un Darrigand explosif (30 pts, 10 passes décisives, 40 d’évaluation) : 34-17 (15e). Mais, plus le temps passe, plus les jeunes parisiens refont leur retard, pour finalement prendre les devants et compter jusqu’à 5 points d’avance à 15 secondes du buzzer. Bordeaux égalise finalement, et gagne de 12 points après la prolongation décisive (victoire des JSA : 102-90). Dommage.

Dans le même temps, Denain a moins souffert face à Saint-Chamond. A domicile, les hommes de Marc Silvert ont fait parlé leur expérience et remportent le match sans trembler (85-77). Enfin, grosse sensation dans l’Aisne, où Saint-Quentin a terrassé l’équipe en (super) forme du moment, Brest (85-56). Les Bretons ont connu un gros passage à vide offensif dès le premier quart-temps (26-8), et n’ont jamais été en mesure de refaire surface.

 

Les reléguables se rebellent...

 

Autre fait marquant du week-end : la belle bataille en bas de tableau. A commencer par Liévin et GET Vosges. Ces deux équipes, actuellement dans la zone rouge, ont tout simplement gagné ce soir. Liévin est venu à bout du voisin orchésien, les joueurs du Pas-de-Calais s’imposent 80 à 77. GET Vosges, dont le début de l’année 2011 est calamiteux, ont dominé les Alsaciens de Souffelweyersheim qu’ils battent dans le money-time également, 90 à 85.

Deux autres équipes, Roche la Molière et Denek Bat, n’étaient pas loin de la même performance. Roche LM, dans sa spirale de probants résultats du moment, accroche Angers mais reste bloqué à 10 points du 4e du classement : 74-84. Denek Bat, pour sa part, s’est bien défendu face à Sorgues mais ne parvient pas non plus à remporter les deux points de la victoire (77-70).

 

Un "top 8" se dessine

 

En milieu de tableau maintenant, à noter la défaite à domicile de Challans sur Saint-Etienne, 72 à 75. Pendant les 30 premières minutes, les Stéphanois ont sans conteste dominé leur sujet, avant de lâcher prise dans le dernier quart-temps. Benjamin Boutry (27 pts) et le VCB ont alors tenté le tout pour le tout, mais ils échouent à trois points des Verts. Dans le même temps, Le Puy dispose d’une pâle équipe de Blois, 90 à 66.

Du coup, Le Puy, Challans et aussi Saint-Chamond partagent ensemble la 9e place du classement général, synonyme de dernier ticket pour les playoffs de fin mai. Oui mais voilà, ces trois équipes comptent désormais deux points de retard sur le 8e, Blois. Après 27 matches joués, huit équipes se détachent donc. Bordeaux semble plus que jamais bien parti pour le ticket direct pour la Pro B. Derrière, la bataille sera rude jusqu’à la dernière sueur. En un mot : passionnant est, sans conteste, ce championnat de NM1 !

 

Le classement :

 

1. Bordeaux, 50 pts.

2. Denain, 47 pts.

3. Brest et Angers, 44 pts.

5. Saint-Etienne, 43 pts.

6. Saint-Quentin, Sorgues et Blois, 42 pts.

9. Challans, Le Puy et Saint-Chamond, 40 pts.

12. Orchies et Souffelweyersheim, 39 pts.

14. Denek Bat et Liévin, 38 pts.

16. GET Vosges, 36 pts.

17. Roche la Molière, 34 pts.

18. Centre Fédéral, 31 pts.

Commenter cet article